[Série] Les Emmerdeurs – Saison 1 (2018)


France 1942. Alors qu’ils essaient d’échapper aux nazis, quatre jeunes boivent sans le savoir un sérum qui va booster leurs capacités psychiques et leur donner d’étranges super-pouvoirs. Albert, un héros de guerre en lutte contre l’occupant, va les enrôler dans la Résistance pour les protéger… seulement la guerre, ils ne veulent pas s’en mêler ! Rebelles, irresponsables, casse-couilles et lâches, ces “Emmerdeurs” sont les pires résistants qu’on aurait pu imaginer. Au cours de cette aventure, ces quatre jeunes adultes vont donc peu à peu apprendre à assumer les conséquences de leurs pouvoirs et de leurs actes et apprendre à faire équipe.


Avis de Cherycok :
Avec l’avènement des plateformes de streaming telles que Netflix ou Amazon Video, Youtube se lance dans une campagne publicitaire visant à promouvoir sa prope plateforme, à savoir Youtube Premium. Pour ce faire, en plus de proposer sur ce service une soixantaine de productions originales, ils vont produire tout un tas de séries un peu partout dans le monde. Pour la France, ils décident de faire appel au désormais célèbre studio de création humoristique sur Internet Golden Moustache, appartenant au groupe M6. Youtube leur commande une série, et c’est ainsi qu’arrive Les Emmerdeurs. Une série qui pourrait être le croisement entre The Lazy Company, Hero Corp / Misfits et La Folle Histoire de Max et Léon. Et pour moi qui m’intéresse de près à toutes ces petites séries françaises qui tentent de sortir du lot (José, Templeton, Lazy Company, Kim-Kong, …), le projet était des plus intéressants car le studio Golden Moustache a prouvé de par ses très nombreuses vidéos qu’il était capable du meilleur (bon, et du pire aussi…). Et bien après y avoir passé deux soirées complètes, pour une surprise, c’est une surprise !

Le studio Golden Moustache franchit une autre étape. Après son film « Les Dissociés » en 2015 dont le succès avait été plutôt correct, aussi bien public que critique, il débarque donc avec la série Les Emmerdeurs. Avec ses 3.2 millions d’abonnés et ses vidéos qui dépassent régulièrement le million de vues, le studio a déjà sa fanbase et assure à Youtube un minimum de visibilité, ce qui a sans doute dû aiguiller leur choix de lui faire confiance. A l’heure où j’écris ces lignes, le premier épisode en est d’ailleurs à presque deux millions de vues, et c’est mérité. Non pas que Les Emmerdeurs soit la meilleure série du monde, elle n’en a certainement pas la prétention et ne l’est de toute façon pas. Mais il se dégage de cette série une certaine fraicheur, pas mal de panache, et surtout beaucoup de drôlerie.
Le casting participe pour beaucoup à la réussite de Les Emmerdeurs. Outre le quatuor de tête qui s’en sort avec les honneurs et que les showrunners prennent le temps d’approfondir comme il se doit, la série est bourrée de seconds rôles bien barrés ainsi que de tout un tas de cameo qui feront plaisir à ceux qui suivent un peu toute cette nouvelle mouvance de séries à la française. Citons en vrac Sébastien Lalanne / Alban Lenoir / Gérard Darier vus dans Hero Corp ou The Lazy Company, Simon Astier / Stephane Margot / Jacques Chambon vus dans Kaamelott, Aude Gogny-Goubert / Julien Josselin / Justine Le Pottier / Nicolas Berno de chez Golden Moustache, Philippe Ohrel / David Salles vus dans Templeton ou encore José. Et la liste est encore longue au point qu’on s’amuse, si tant soit peu qu’on connaisse un peu, à essayer de voir dans quelle autre petite série on a déjà bien pu les voir.

Même si Les Emmerdeurs ne s’appuie sur aucun fait réel (normal vu le pitch me direz-vous), les créateurs ont pris soin d’essayer de faire en sorte que la reconstitution historique soit la plus fidèle possible, aussi bien du côté des Allemands que de la Résistance. Bien entendu, il n’y a aucunement ici les moyens d’une série hollywoodienne et reste du coup assez sobre, mais l’ensemble est malgré tout assez convainquant et n’a pas de mal à nous plonger immédiatement en pleine occupation française lors de la 2nde Guerre Mondiale. L’humour burlesque, voire parodique, en plus. Un humour moderne qui souvent dénote de l’époque 39-45 et qui, pour le coup, va créer bon nombre de dialogues et situations souvent improbables et savoureux. D’autant plus que la série va savoir se faire tantôt irrespectueuse, tantôt impertinente, tout en essayant malgré tout de rester sur un comique assez grotesque, parfois un peu débile (dans le bon sens du terme).
De l’action également, avec des échanges de coups de feu, des courses poursuites, des parties de cache-cache, où les pouvoirs des personnages seront utilisés de manière souvent intelligente, quoi que parfois un poil répétitive. La réalisation est de bonne tenue, même si certains effets spéciaux ne sont clairement pas à la hauteur (les flammes dans les derniers épisodes) et la série s’avale quasi d’un trait, entre sourires et rires aux éclats, même si le revirement dramatique dans les 2/3 derniers épisodes pourra un peu déstabiliser ceux qui s’attendront à une série potache du début à la fin. Malgré tout, la seule envie qu’on a une fois le dernier épisode terminé, c’est de voir arriver le plus vite possible une saison 2 et continuer de suivre les pérégrinations de ces quatre emmerdeurs de premier choix.

LES PLUSLES MOINS
♥ Développe ses personnages
♥ Plein de bonnes idées
♥ Très rafraichissant
⊗ Moyen techniques limités
⊗ Parfois répétitif
De l’humour, de l’action, un bon casting, un ton léger, Les Emmerdeurs est une chouette petite série française qui ne paie pas de mine et dont le seul et unique but est de faire marrer les spectateurs. Pari réussi.



Titre : Les Emmerdeurs – Saison 1
Année : 2018
Format : 10 x 25min
Origine : France (Diffusé sur Youtube)
Genre : C’est la guerre mon colonel !
Créé par : Vladimir Rodionov, Valentin Vincent, Julien Rizzo

Acteurs : Camille Claris, Justine Le Pottier, Grégoire Montana, Paul Scarfoglio, Sébastien Lalanne, Philippe Ohrel, David Salles, Julien Josselin, Maximilien Poullein

 Les Emmerdeurs (2018) on IMDb


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

2 Comments

Add a Comment
  1. Merci beaucoup pour cette critique 🙂

    Valentin Vincent.

    1. Ah ? Un des createurs de la série qui nous remercie pour la critique ? Ou quelqu’un qui se fait passer pour ? ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *