[Film] The Conman, de Wong Jing (1998)


King est un joueur. Son proverbe est “Si tu ne triche pas, tu n’es jamais sur de gagner”. Un jour, il se fait remarquer pendant qu’il triche, une bagarre eclate et fait deux morts. King prend cinq ans de prison et perd son partenaire, sa femme et son fils qu’il n’a jamais vu. A sa sortie, il retourne dans les rues et trouve un nouveau partenaire, l’incorrigible Little Dragon. Ensemble, ils vont sauver la soeur de Dragon, Ching Ching et vont se débrouiller à gagner pas mal d’argent pour participer à une partie de carte contre le légendaire Macau Mon.


Avis de Tequila :
Avec The Conman, Wong Jing a apparament voulu relancer les films de “gambling”, chose qu’il avait déjà faite (avec un grand succès) avec la série des God Of Gamblers. Trois suites veront d’ailleurs le jour, Conman in Tokyo en 2000, Conman 2002 en 2002 et Fate Fighter en 2003. Mais après le visionnage de ce premier volet de la série, on peut se rendre compte de Wong Jing a raté son coup, car à part les bonnes scènes de cartes, le reste du film est assez mauvais avec une fin absolument ridicule. C’est dommage car le casting fait de son mieux mais la sauce ne prend plus. Rien ne fonctionne, ni l’histoire, ni les intéractions entre les acteurs, ni la mise en scène qui, à part quelques effets tape-à-l’œil, est complètement lambda.

Un film que je ne vous recommande donc pas, préférez la série des God of Gamblers ou Casino Raiders si vous voulez voir des films de gambling sympas.

Note :



Titre : The Conman
Année : 1998
Durée : 1h47
Origine : Hong Kong
Genre : Comédie / Gambling
Réalisateur : Wong Jing
Scénario : Wong Jing

Acteurs : Andy Lau, Nick Cheung, Athena Chu, Angie Cheung, Ben Ng, Emotion Cheung, Franckie Ng, Jack Kao, Waise Lee, Wong Jing

 Du xia 1999 (1998) on IMDb


0 0 votes
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments