[News] Templar, de Pasquale Pagano

Comme vous le savez, HK Mania aime et supporte les courts métrages hexagonaux, d’où notre enthousiasme concernant ce projet nommé Templar (tourné en anglais), où les arts martiaux tiennent une place importante, notamment grâce à Michel Quach, un acteur/cascadeur/chorégraphe français d’origine chinoise, qui officie ici en tant qu’acteur / chorégraphe.

Autant dire qu’il y a de quoi être excité au vu de la production actuelle concernant les films d’arts martiaux : entre Hong Kong et ses quelques rares fulgurances, la Thaïlande qui n’a jamais réussi à tenir un rythme convenable depuis l’effet Ong Bak… on ne retiendra que l’Indonésie avec le tandem Iko Uwais / Gareth Evans, une équipe gagnante à qui l’on doit le très bon Merantau , et la bombe The Raid, certainement l’un des films les plus ébouriffants depuis Time & Tide de Tsui Hark, un condensé de violence, de virtuosité technique, et de combats spectaculaires mais surtout originaux (rares de nos jours), grâce à une équipe de cascadeurs surdoués (on n’avait pas vu des prouesses aussi folles depuis Born To Fight).

Mais il ne faut tout de même pas oublier le dieu Donnie (Yen, pour les incultes), qui à lui tout seul essaye de tenir la production hongkongaise au plus haut niveau (on attend, entre autre, Special Identity).

En France, c’est différent, il y a du potentiel, énormément de potentiel même, malheureusement, les longs métrages, où les arts martiaux et autres cascades ont leurs place, n’arrivent jamais à accoucher de véritable tour de force, c’est soit mauvais (on pensera aux Banlieues 13), soit ridicules, un peu comme aux États-Unis en quelque sorte (enfin on attend Man of Taï Chi chroniqué sur HKMania, première réalisation de Keanu Reeves)

Il n’y a donc finalement que sur le format court que les français nous délivrent de véritables petites pépites, certes au budget restreint, mais doté d’une force créatrice assez bluffante : rappelez-vous le court métrage HK il y a déjà 10ans, Rage de Cédric Tellier pour ne citer qu’eux.
Il y a de quoi faire en France, c’est pourquoi le jeune Michel Quach s’efforce de son côté à mettre en chantier un court métrage aussi percutant, où seule la passion n’est en définitive que la clé de la réussite.

Concernant son travail sur Templar, Michel, même si son idole n’est que dieu Donnie cité plus haut (et ça se comprend), a voulu se démarquer en imposant son propre style, en y intégrant de la boxe anglaise (je cite “à la Sugar Ray Leonard”), du mma, de la lucha libre (sa spécialité), mais aussi du Krav-Maga (une méthode d’autodéfense israélienne).
Ayant eu le privilège de voir 2 minutes de combats, autant dire que son travail est aussi brutal, original et viscéral que celui de Donnie Yen, et la mise en scène ne fait que dynamiser les chorégraphies de bien belle manière, de sorte que le tout soit visible et cohérent (pas de montage hystérique à l’américaine).

En même temps, vu l’équipe technique, on a de quoi être serein quant à la qualité du court métrage : le réalisateur Pasquale Pagano n’en est pas à ses premiers pas, il a mis en boîte pas mal de clips* (dont un hommage à Invasion Los Angeles de John Carpenter), le chef opérateur Matyas Vertesi, quant à lui, s’est fait remarqué en réalisant un fan film sur Deadpool*, puis a travaillé sur des clips, publicités, et autres documentaires.

Reste plus que les producteurs pour que le projet puisse être concrétiser, et que le court métrage soit présenté au Festival de Cannes en 2014, afin de trouver un financement pour en faire un long métrage (ce qu’on lui souhaite).
Et les producteurs, c’est vous, il suffit juste de participer financièrement, si le cœur vous en dit, et être un “acteur” à part entière d’un futur hit, qui sait, en tout cas, ce projet a en commun entre nous tous la passion qui nous anime et qui nous fait vivre et vibrer chaque jour.
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le site HK Mania a comme accroche depuis 13 ans “La passion du cinéma asiatique”…

Je vous invite donc à faire un petit tour http://fr.ulule.com/templar-sf/ .

* visionnables sur le site http://fr.ulule.com/templar-sf/ .


Jang Gerald

Fan de Jackie Chan depuis son plus jeune âge, mais aussi de John Woo où « action non-stop » prenait pour moi un vrai sens. The Blade de Tsui Hark fut un choc viscéral comme jamais. Rapidement tourné vers l'import, cette véritable passion n’a jamais cessée de s’accroître...

Les derniers articles par Jang Gerald (tout voir)

2 Comments

Add a Comment
  1. Merci pour l’info Jang Gerald ! Je plébiscite ces initiatives, encore plus lorsqu’elle viennent de chez nous. C’est trop rare et pourtant le talent est là.

  2. Ca a l’air super bien foutu en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *