[Film] Ma vie en l’air (2005)

Instructeur dans une compagnie aérienne, Yann Kerbec évalue la capacité des pilotes sur les simulateurs de vols dans des conditions extrêmes. Mais il a un problème : il a peur de l’avion, une peur panique liée à sa naissance et qui, dans sa jeunesse, l’a empêché de suivre la femme de sa vie au bout du monde.


Avis de Cherycok :
Quelques années avant l’excellent Le Premier jour du reste de ta vie, Rémi Bezançon réalisait Ma vie en l’air, une petite comédie au casting très frais passée inaperçue lors de sa sortie alors qu’elle arrive à sortir facilement du lot de par ses excellents comédiens, un humour jamais lourdingue, et une narration très réussie.

On se laisse porter par l’histoire du personnage de Vincent Elbaz, un garçon un peu trop romantique qui ne sait pas dire non, phobique des avions et pourtant instructeur dans une compagnie aérienne, encore coincé dans l’adolescence à rêver de l’histoire d’amour parfaite et possédant une collection impressionnante de Strange à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux. Et on suit ses aventures amoureuses avec un réel plaisir tant le scénario est bien ficelé et les personnages hauts en couleur à l’instar de celui incarné par Gilles Lellouche, un pote d’enfance squatteur un peu collant, passant ses journées à boire des bières et à regarder des documentaires à la télé, et testant des médicaments pour faire rentrer un peu d’argent. Autres personnage pittoresque, ce pilote expérimenté à qui on a demandé de repasser un examen et qui malgré de nombreuses tentatives n’y parvient pas, incarné par un acteur très attachant et qui nous fait sourire à chacune de ses apparitions. Mention spéciale à Tom Novembre, ici dans un petit rôle mais qui comme à son habitude impose par son charisme naturel.

Par contre, il ne faut en aucun cas avoir peur de son affiliation au genre « Comédie romantique » car dans le fond, ça ne l’est pas tout à fait tant l’humour est omniprésent, aussi bien dans les situations que dans les très bons dialogues, et le côté romantique certes bien présent, mais vraiment relayé au second plan. La bande originale de Sinclair ne tombe d’ailleurs jamais dans le mielleux et reste suffisamment enjouée pour accompagner ces scènes qui, même si elles ne font jamais rire aux éclats, nous mettent ce petit sourire aux lèvres niais qu’on arbore lorsqu’une comédie légère nous plait.

Légère, c’est d’ailleurs le qualificatif adéquat, mais dans le bon sens du terme. On sourit, on s’amuse, et on se rend compte que les 1h45 du film sont passées à toute vitesse et ça, c’est signe qu’on vient de voir un divertissement réussi. Pour un premier film, le pari était réussi parce que, sans être non plus inoubliable, Ma vie en l’air nous fait passer un très bon moment et c’est bien là le principal !



Titre : Ma vie en l’air
Année : 2005
Durée : 1h43
Origine : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Rémi Bezançon

Acteurs : Vincent Elbaz, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Didier Bezace, Elsa Kikoïne, Tom Novembre, Cécile Cassel


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *