[Film] Hit Team, de Wong Jing (2022)


1996, Hong Kong. L’équipe de police de Chen Zhiwei se prépare à intercepter un trafic de drogue que le fils du patron du crime local, Jason Lun, tente de court-circuiter à son père. Pendant le raid, Jason parvient à s’échapper, mais son père, en apprenant ce qui s’est passé, menace de le désavouer et de donner le contrôle de la triade à sa fille Yunni. Pendant ce temps, Zhiwei et son ex-femme Susan, également officier de police, continuent de faire des recherches sur la famille Moon afin de trouver la faille qui leur permettra de les arrêter


Avis de Cherycok :
Nouvelle incursion dans le merveilleux monde des films chinois faits pour les plateformes de SVOD locales avec ce Hit Team qui, malgré son titre, n’a rien à voir avec le Hit Team de Dante Lam sorti en 2001. Et si je me suis intéressé à cette bobine, c’est parce qu’on retrouve un acteur HK, Jordan Chan (Young & Dangerous, Bio Zombie), dans le rôle-titre, parce que les scènes d’action sont mises en boite par Corey Yuen (Une Flic de Choc, les Fong Sai-Yuk), et parce qu’il est réalisé par le touche à tout de Hong Kong, Wong Jing (God of Gamblers, Chasing The Dragon). Sur le papier, c’est prometteur. Dans les faits, ça l’est moins. Hit Team est un film d’action générique qui incarne parfaitement les exigences de remplissage des plateformes de streaming, et c’est ce que Wong Jing fait à la lettre sans jamais essayer d’en faire plus, sans jamais essayer d’apporter un semblant d’âme. Ce n’est pas mauvais, mais c’est juste lambda et relativement fade.

Avant même de lancer le film, plusieurs interrogations se posent. Lorsqu’on recherche sur la toile, Wong Jing n’est pas le seul à être crédite en tant que réalisateur. Parfois, selon certains sites, c’est Andrew Lau (Infernal Affairs, Stormriders) qui aurait réalisé le film. Parfois, c’est Kam Ka-Wai (le récent Big Brother avec Donnie Yen) qu’on retrouve au poste de metteur en scène. Et puis, pourquoi quelqu’un comme Wong Jing, qui a la main mise sur le cinéma de Hong Kong et qui a sans trop de souci les fonds chinois pour réaliser des grosses productions (il n’y a qu’à voir le diptyque récent New Kung Fu Cult Master), se lancerait dans ce genre de production pour le web sachant qu’il a une tripotée de projets en cours ? Est-ce juste un petit truc tourné à la va-vite histoire de faire rentrer de l’argent facilement ? Est-ce que au final, à l’instar des nègres dans la littérature, le film aurait été mis en boite par un réalisateur lambda mais on aurait collé le nom de Wong Jing au générique ? Car il faut avouer que c’est presque surréaliste de voir quelqu’un de sa stature se lancer dans le marcher du streaming légal assez lowcost. Le mystère reste entier. Bref, revenons-en au film en lui-même. Tourné en mandarin mais possédant un doublage cantonais, le scénario de Hit Team se situe à Hong Kong, en 1996 et on sent bien que tout a été fait pour qu’il ressemble à un film HK. On retrouve quelques têtes connues, à l’instar de Jordan Chan qu’on commence à voir partout dans ce genre de productions (Back on the Society, The Labyrinth, Infernal Storm, Blood and Beauty, …). Mais également Ricky Chan (Confession of Pain, Black Ransom), Ken Wong (Skyline Cruisers, Sharp Guns) ou encore Dominic Ho (Young and Dangerous : Reloaded). Même au niveau du scenario et de la mise en scène, on sent que l’envie est de ressembler, avec les standards d’aujourd’hui, à ces polars qu’on a vus moult fois à Hong Kong. Seulement, ça ne fonctionne pas. Ou plutôt, c’est juste sans aucune saveur et passe partout.

Bien que visuellement cela reste propre, l’ensemble fait très téléfilm et on sent que le budget alloué n’a pas dû être des plus généreux. Il suffit de voir les CGI pas très convaincants, avec des explosions moches et des impacts de balles parfois approximatifs, pour comprendre que peu d’efforts ont été fournis à ce niveau-là. Le strict minimum est fait de la part de Wong Jing, c’est assez paresseux, tout comme le jeu des acteurs qui se limite au strict minimum, quand les acteurs ne sont pas juste complètement hors sujet. Personne ne semble réellement s’amuser, certains personnages manquent clairement de développement, tout comme certains arcs narratifs qui auraient mérité un peu plus de profondeur (la relation entre Jordan Chan et Michelle Hu par exemple). Malgré la très courte durée, 1h10 générique de fin compris, on sent quelques subterfuges pour augmenter la durée du film. On a parfois l’impression d’être revenu au début des années 2000, période où le cinéma de Hong Kong était en crise, peinait à se renouveler et où bon nombre de polars un peu cheaps ont vu le jour. Néanmoins, bien qu’il soit banal, vu et revu, Hit Team se regarde sans trop de souci. Il est plutôt bien rythmé, avec même des rebondissements (qui ne changent malgré tout pas grand-chose à l’intrigue principale). Au niveau de l’action, bien que les talents de Corey Yuen soient complètement sous exploités, certaines scènes d’action s’en sortent plutôt bien (celle dans le parking souterrain par exemple). Certes, le montage est rapide, empêchant d’apprécier les chorégraphies, mais l’ensemble reste lisible et regardable bien que dispensable. L’action est essentiellement composée de gunfights et de quelques coups de pieds échangés de temps à autre, mais malgré le nom de Corey Yuen, ne vous attendez pas à de la baston pieds / poings comme à la belle époque, car il n’y en a en tout et pour tout qu’une seule, courte qui plus est.

LES PLUSLES MOINS
♥ Quelques scènes d’action
♥ Visuellement agréable
♥ La plastique de Sabrina Qiu Lufan
⊗ Vu et revu
⊗ Le jeu d’acteur souvent aux fraises
⊗ Les CGI
⊗ Réalisation paresseuse
Ne perdez pas trop de temps avec cette production chinoise pour la SVOD. Bien que Hit Team soit estampillée Wong Jing / Corey Yuen / Jordan Chan, le film reste un produit très moyen, sans ambition, sans envergure, vu et revu de nombreuses fois.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Sur HKMDB, site de référence en matière de base de données sur le cinéma de Hong Kong, le film aurait été chorégraphié par Li Wei, assistant chorégraphe sur Master Zhang (2020) et sur Tai Chi Hero (2012), et réalisé par Kam Ka-Wai (Big Brother, Colour of the Game). Mais comme tous les autres sites (Hkcinema, CityOnfire, AsianFilmStrike, …) annoncent le duo Corey Yuen / Wong Jing, voilà pourquoi je soulève cette interrogation dans la chronique ci-dessus



Titre : Hit Team / 重裝戰警
Année : 2022
Durée : 1h11
Origine : Chine
Genre : Action
Réalisateur : Wong Jing
Scénario : Wong Jing, Shi Fu-Qiang

Acteurs : Jordan Chan, Sabrina Qiu Lufan, Michelle Hu Ran, Yu Lan, Ricky Chan, Ken Wong, Dominic Ho, Jason Wong, Li Xuan, Wang Zi-Yuan, Yin Hao-Ze, Liu Yang


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nasserjones
6 juin 2022 11:55

Ce qui est marrant avec les dtv chinois c’est que quand tu regardes les trailers et les captures ça a toujours l’air cool et puis quand tu regardes les films c’est souvent (voir toujours) indigeste. Typiquement ce Hit team t’as beau le déconseillé et bien les images me donnent quand même envie. J’ai hésité entre celui là et un actionner indien à l’américaine hier soir. Je crois que j’aurais dû miser sur le gros Jing. Au moins même si c’est nul je m’ennuie jamais avec lui. Je me le fais a mon retour de vacances.

Feroner
6 juin 2022 12:50

Mais prend ta retraite Wong t’en a assez fait.
En Dtv Chinois j’ai tenté Fist of legend de Liu chun 2019 qui a l’avantage d’être tellement nul qu’au bout de 5 minutes je suis passé directement au combat final qui est tout juste regardable. ca va j’ai perdu qu’1/4h.

Rick
Administrateur
6 juin 2022 16:42

C’est vrai que comme dit Nasser, en regardant juste les captures, on se dit que ça peut pas être mauvais, ça a l’air compétent, bien éclairé, y a des jolies chinoises, des guns… mais j’ai trop bouffé de films DTV Chinois pour savoir qu’il faut souvent, à un ou deux films près, les éviter…

Nasserjones
21 juin 2022 18:15

Vu pendant mes vacances sur YouTube la plus grande plate-forme légale de films chinois au monde et ma foi c’était pas désagréable. C’est nul mais ça se laisse regarder tranquillou. Je crois même qu’avec un bad guy un peu plus charismatique (parce-que celui-là il fait plus présentateur télé que mafieux) ça aurait pu être vraiment sympa.