[Série] Lascars – Saison 1 (2012)

Le quotidien d’une inséparable bande de potes, Jo, Polo, Malik et Barkette, qui ont grandi ensemble dans le même quartier, au cœur de la “culture de la vanne”, des “bastons de regards”, et des “gros mytho”. Au début de la saison, les parents de Jo déménagent au bled et lui laissent leur 5 pièces ; autant dire que la “good life” peut commencer pour nos lascars…

Avis de Cherycok :
Cette nouvelle production originale Canal+ est en fait une adaptation (assez libre) de la série animée du même, diffusée au début de l’été au rythme de 3 épisodes par semaine, des épisodes très courts (pas plus de 15 minutes) qui permettent au mini scénario de chaque épisode de ne laisser aucun temps mort au spectateur. Qu’on soit amateur ou pas de « wesh wesh tranquille gros », de « tu veux bédav ? » et autres « cette meuf je vais la ken ! », il faut avouer que cette première saison de Lascars est des plus rafraichissantes.

Alors en gros, on va suivre le quotidien de quatre potes d’enfance qui vont aménager ensemble dans un appart après que les parents de l’un d’eux soient partis vivre quelques temps au bled. Il y a tout d’abord Jo, le « normal » de la bande, dont la passion est l’écriture mais qui a du mal à sortir une ligne dès qu’il faut s’y mettre sérieusement. Malik, la belle gueule de la bande, qui ne désire qu’une chose, de trouver l’âme sœur, mais qui tombe que sur des femmes qui ne veulent qu’abuser de son corps parfait toute la nuit. Barkette, le geek du groupe, accro à la bouffe et aux jeux vidéo, accessoirement puceau, qui vénère Star Wars et le chat empaillé de la mère de Jo. Et enfin, la masterpiece, Polo, le wesh wesh de la bande, dont les deux passions principales sont fumer des pétards et fumer des pétards, qui aime se la jouer racaille à chaque fois qu’il ouvre la bouche, enchainant gros mythos et amenant les embrouilles involontairement. Un quatuor explosif qui va amener des situations plus funs les unes que les autres.

Parce que Lascars c’est ça, de la rigolade sans prise de tête, des gags parfois complètements cons, souvent trashs, mais également des situations bien trouvées, amenant constamment du fun. Il faut dire que les quatre acteurs principaux sont tous vraiment géniaux, contrairement à certains seconds rôles qui laissent par contre parfois à désirer. Tous les autre apportent un humour bien à eux et même si en général c’est le personnage de Polo, complètement excessif dans tout ce qu’il fait, qui amène le fun, les autres ne sont pas en reste et on s’étonne à rire parfois de sujets bien graveleux tournant autour du sexe (le coup des pates bolobaises) ou de marijuana, certains personnages passant leur temps avec un pétard aux lèvres.

La série en elle-même est assez équilibrée, les différents épisodes sont assez homogènes et il n’y en a pas vraiment de moins bons que d’autres. Même si la mise en scène de Tristant Aurouet est des plus classiques, il s’en sort néanmoins pas mal dans l’espace réduit qui lui est offert par le scénario (l’action se déroule essentiellement dans un appartement). Le travail au niveau des dialogues est par contre excellent, les répliques faisant mouche à de nombreuses reprises, même si c’est vrai que le très bon et très naturel jeu des acteurs y est pour beaucoup. Et même si parfois on a du mal à interpréter certaines phrases un peu trop « kaïra » pour être comprises par un spectateur lambda, on se prend rapidement au jeu du langage de la cité, d’autant plus que ceux qui (comme moi) vivent près d’un bloc de béton d’une cité, on s’aperçoit vite que ça reflète bien la réalité des banlieues, certaines petites frappes de 10 ans à peine parlant déjà avec ce langage là.

Bref, tout ça pour dire que si vous voulez une petite série très vite vue (3h en tout), pas prise de tête, qui ne cherche qu’à procurer du fun et des barres de rire, cette saison 1 de Lascars tombe aux petits oignons. Mis à part si vous êtes un fervent défenseur de la langue française, je ne vois pas ce qui vous empêcherait de passer un bon moment très rafraichissant devant cette bonne humeur général qui ressort de cette série. Alors c’est certain, la série use et abuse des clichés de la cité et de leurs habitants mais dans l’ensemble, c’est une très sympathique découverte, plus qu’à espérer que Canal+ ait la bonne idée de se lancer dans une saison 2.

 

  

Titre : Lascars – Saison 1
Année : 2012
Durée : 12 épisodes de 15 minutes
Origine : France
Genre : Wesh wesh, tranquille gros
Réalisateur : Tristan Aurouet

Acteurs : Alexandre Achdjian, Issa Doumbia, Pablo Pauly, Nassim Si Ahmed, Marie-Ange Casta


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *