[Semaine Zombies] Jour bonus – Go Goa Gone (2013)

Hardik et Luv ont la vie dure. Pour couper avec ce train train quotidien, ils décident de descendre à Goa avec leur ami Bunny. Goa, c’est la ville de la fête. Mais nos amis sont vite confrontés à la cruelle réalité de la vie : Les zombies.


Avis de Cherycok :
Pour conclure cette semaine spéciale zombies, on va faire un peu dans l’exotisme ! Alors quoi de mieux qu’un petit film hindi avec des morts vivants ? Oui, le cinéma hindi n’est pas que danses endiablées, costumes multicolores et chansons enjouées où tout le monde il sourit et il est content parce que c’est génial de danser tous ensemble ! Non, il y a aussi quelques films où ce « bonheur » pour les yeux et les oreilles n’est pas présent. Oui, des guillemets à bonheur, parce que moi la danse et le chant dans les films hindi, je trouve ça dégueulasse et ca me donne la nausée et des envies de meurtre. Dans Go Goa Gone, point de gens sautillants dégobillant des chansons d’une niaiserie sans borne (j’en rajoute volontairement des caisses pour essayer de m’attirer les foudres de notre cher Postscriptom), mais de l’humour, des zombies, et des personnages hauts en couleur.

Par contre, fait très étrange pour moi, mais peut-être est-ce une habitude dans les productions hindi, des messages publicitaires anti tabac ont été intégrés avant le générique de début. Pas juste un petit spot de 20 secondes… non non, mais carrément 3 minutes non stop. Puis quelques secondes plus tard, à nouveau des messages du même genre… Et puis après le générique de début, juste avant que les premières images du film apparaissent, rebelote ! Même à un moment donné pendant le film, en bas à droite de l’image, un petit message semi subliminal fait son apparition. Certes les protagonistes du film passent leur temps à fumer cigarettes et autres pétards, mais tout de même, l’ensemble fait limite bourrage de crane ! Fin du petit aparté et revenons au film…

Dès les premières minutes de Go Goa Gone, on s’aperçoit que les réalisateurs Krishna D.K et Raj Nidimoru sont des grands fans du Shaun of the Dead de Edgar Wright. On peut y voir deux personnages adeptes de la fumette magique en mode larve sur le canapé. Mais les références pas là puisque lors d’un plan de quelques secondes en milieu de film, on peut apercevoir un zombie gringalet blond habillé de la même manière que le personnage de Shaun. Mieux encore, un des héros de notre film utilise la même technique, celle du « je fais semblant moi aussi d’être un zombie pour passer inaperçu au milieu d’eux ». Alors est-ce un hommage ou tout simplement honteusement pompé, j’aurais tendance à pencher du coté de la première solution, mais lorsqu’on connait le film anglais, il n’y a absolument aucun doute sur les références du duo de réalisateurs.
Et donc Go Goa Gone va être tout comme Shaun of the Dead, et bon nombre de films depuis, une comédie avec des zombies, à l’ambiance décontract et fun, qui tout comme son illustre ainé va tarder volontairement à faire apparaitre les premiers zombies (34ème minute !). Mais comme tout le coté comédie est des plus réussis avec ses personnages attachants, avouons que ca passe tout seul.

Et donc Go Goa Gone ne va à aucun moment se prendre au sérieux, à commencer par ses personnages avec en vedette Boris, un indien décoloré en blond, se faisant passer pour un mafieux russe, et parlant anglais avec un mix d’accent indien et de faux accent russe. Très fun, bien bourrin dès qu’il a une pétoire dans les mains et qu’il faut amadouer du zombie, il est clairement la vedette du film.
Mais ce coté fun et décomplexé, on le retrouve également dans les dialogues et bon nombre de scènes. Outre les clins d’œil à Shaun of the Dead cités précédemment, les scènes d’action de manière générale impliquant des zombies sont relativement sympathiques. Même si peu gores au final, excepté à deux ou trois reprises où quelques tripailles font leur apparition, elles sont à l’image du film, légères et remplies d’humour avec nos trois héros couards au possible. Leur mise en scène est par contre parfois un peu bancale, on sent les réalisateurs pas forcément à l’aise avec des zombies, on a cette impression qu’ils n’ont pas forcément su où mettre leur camera, et comment diriger correctement leurs figurants (certains font de temps à autres n’importe quoi au fond). Et c’est dommage car réellement leur coté humoristique ressortait plutôt bien.

Au final, Go Goa Gone est très loin d’égaler son modèle Shaun of the Dead. Néanmoins, en tant que petit divertissement sympathique, il s’impose là, permettant de passer un bon petit moment pas prise de tête.

Note :



Titre : Go Goa Gone
Année : 2013
Durée : 1h45
Origine : Inde
Genre : ZombHindi
Réalisateur : Krishna D.K, Raj Nidimoru

Avec : Saif Ali Khan, Kunal Khemu, Vir Das, Anand Tiwari, Puja Gupda, Hardik Malaviya, Soha Ali Khan, Pitobash, Suparn Verma

 Go Goa Gone (2013) on IMDb


Galerie d’images :

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments