[Film] The Baytown Outlaws (2012)

Quand trois frères un peu ploucs décident d’aider une femme à sauver son fils d’un père abusif, ils deviennent la cible de plusieurs personnes plus barges les uns que les autres…

Avis de Cherycok :
Une affiche sentant bon la petite série B qui cartonne, une bande annonce annonçant une ambiance et une bande originale réussi, voilà un film qui partait déjà du bon pied . Mais tout le monde sait qu’il faut se méfier des trailers trompeurs et des visuels pompeux car ils cachent souvent une misère cinématographique, surtout lorsqu’il s’agit de direct to vidéo qui envahissent les bacs. C’est donc avec quelques pincettes que je lance la galette et 1h36 plus tard, c’est avec un sourire jusqu’aux oreilles que je finis ce qui s’avère être un excellent divertissement.

Dès la première scène, le ton est donné : un groupe de trois rednecks armés jusqu’aux dents font irruption dans une baraque remplie de latinos et de drogue, dégomment tout ce qui bouge à grands coups de fusil à pompe, pour se rendre compte au final qu’ils se sont trompés d’adresse… On sait direct que quoi qu’il se passera à l’écran, on restera en face d’une bien belle pantalonnade dont l’unique but est de nous divertir. Et ça marche !
L’ambiance cool et décontract qui se dégage du film y est vraiment pour beaucoup. C’est jouissif du début à la fin avec des personnages complètements barrés. Déjà, nos trois frères valent leur pesant de cacahuètes, avec une mention toute particulière pour la montagne de muscle incarnée par Daniel Cudmore qui interprète une espèce de brute des stades complètement indestructible. Mais là où ça devient franchement fun, c’est du coté de leurs (mauvaises) rencontres. Entre le groupe de pussycats chevaucheuses de Harley, l’espèce de camion pirate customisé semblant sortir de Mad Max 2, ou encore les indiens psychopathes adeptes de scalps et de choppers, on nage dans le grand nawak avec au milieu de tout ça, des flics qui passent soit pour des gros lâches, soit pour des gros enfoirés, un Billy bob Thornton en mode surexcité du bulbe, un Thomas Brodie-Sangster absolument incroyable dans le rôle de cet enfant handicapé, et une Eva Longoria dont le personnage ne sert strictement à rien si ce n’est à exhiber sa superbe plastique.
Là où ça fonctionne encore plus, c’est qu’on se prend vraiment de tendresse pour ces trois antihéros dont on apprend petit à petit les informations sur leur enfance, et du coup on s’attache vraiment à eux d’autant plus que malgré tout, ils sont et de loin les plus humains de tous.

Niveau mise en scène, ça a beau être un premier film, Barry Battles s’en sort vraiment bien, nous présentant un scope vraiment du plus bel effet avec une ambiance visuelle dans des tons sépias, parfois un peu crados, nous renvoyant directement du coté du Devil’s Reject de Rob Zombie. On notera également des inspirations assez prononcées du côté de chez Tarantino.
Tout est loin d’être parfait, à commencer par un scénario pas franchement des plus mémorables, des acteurs pas toujours au top (Eva, si tu avais pas un si joli petit c… hum…) et même quelques invraisemblances, mais à vrai dire, on s’en fout ! Le film enchaine des courses poursuite, de la bonne vieille baston, du bon gunfight plein de poésie gerbes de sang à l’appui, de l’humour bien redneck mais qui marche à tous les coups, une bande son rock comme on les aime pour ce genre de film,… Parce que des fois, ça fait du bien là où ça passe non ?

Bref, on est ici en plein dans la bonne grosse série B qui n’a d’autre but que celui de divertir, et The Baytown Outlaws remplit très bien son contrat. C’est fun, ça pète pas plus haut que son cul, et c’est parfait pour passer 1h30 de détente et s’amuser un bon petit coup.

 


Titre : The Baytown Outlaws
Année : 2012
Durée : 1h36
Origine : U.S.A
Genre : Action / Comédie
Réalisateur : Barry Battles

Acteurs : Clayne Crawford, Travis Fimmel, Daniel Cudmore, Eva Longoria, Billy Bob Thornton, Paul Wesley, Andre Braugher, Thomas Brodie-Sangster, Zoe Bell, Natalie Martinez


Galerie d’images :


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Comments

Add a Comment
  1. Ça a l’air plutôt fun et bourin, les captures donnent envie en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *