[Film] Stuber, de Michael Dowse (2019)


Un chauffeur d’Uber prend part malgré lui à une folle poursuite dans les rues de Los Angeles lorsqu’un policier, incapable de conduire, le force à l’aider à mener son enquête. Lui qui avait prévu d’aller réconforter sa meilleure amie, il va devoir contre son gré coopérer avec un flic aux manières peu conventionnelles qui a décidé que, malgré le retrait de l’enquête, il irait jusqu’au bout pour arrêter celui qui a tué sa coéquipière il y a six mois.


Avis de Cherycok :
Même si leurs heures de gloire étaient dans les années 80 puis 90, avec des films tels que L’Arme Fatale, 48 Heures, Double Détente, Tango & Cash, ou encore Rush Hour, force est de constater que le genre fait encore de la résistance. Parfois, c’est avec brio, avec des films tels que The Nice Guys (2016) ou Very Bad Cops (2010). D’autres fois c’est simplement raté comme par exemple avec Skiptrace (2016). Et puis il y a ceux entre les deux, ceux avec lesquels on s‘amuse sur le moment, parce qu’ils passent bien, parce qu’on se marre, mais avec lesquels on sait d’avance qu’ils ne resteront pas longtemps dans les mémoires. Ce n’est pas grave en soi, car ils ont réussi leur pari, celui de nous divertir. Mais ils ressemblent tellement à tous les autres qu’au final, ils n’en deviennent pas indispensables. Stuber, le nouveau film de Michael Dowse, réalisateur d’Une Soirée d’Enfer (2011), Et (beaucoup) Plus si Affinités (2013) et de la série Man Seeking Woman (2016-2017) est de ceux-là, une comédie d’action lambda mais néanmoins très sympathique.

Comme la recette semble l’imposer, Stuber va associer deux personnages que tout oppose. Nous avons d’un côté Vic Manning, interprété par Dave Bautista (Les Gardiens de la Galaxie, Spectre), policier à la carrure impressionnante, brutal, bourru, qui se voit retirer l’enquête encore en cours durant laquelle son équipière a trouvé la mort. Contraint d’utiliser un transporteur Uber après une opération des yeux toute fraiche le rendant temporairement presqu’aveugle, il va faire la connaissance de Stu, interprété par Kumail Nanjiani (Big Sick, Sex Tape), le chauffeur dudit Uber. Stu est un jeune homme tout calme, qui ne prend jamais de risque dans la vie. Il est secrètement amoureux de sa meilleure amie mais n’a jamais trouvé le courage de le lui avouer. Il travaille en parallèle dans un magasin d‘articles de sport, afin d‘arriver à boucler les fins de mois. Enchainant les mauvaises notes sur l’application Uber, à cause d’éléments indépendants de sa volonté, il se donne pour mission d’obtenir la note maximale sur la course que lui a confiée Vic. Mais rapidement, il se rend compte que Vic a besoin de lui toute la nuit. Sauf qu’il ne peut pas, il doit rejoindre sa meilleure amie qui vient de se faire larguer, à moitié alcoolisée, afin de la « réconforter ». Mais Vic va se montrer très persuasif, aidé par ses gros bras, et surtout par des évènements rocambolesques qui vont rendre la nuit de Stu cauchemardesque.
Rien de nouveau dans la recette donc, Stuber jouant clairement en terrain connu. On n’est jamais surpris par ce que le film nous propose avec tout ce que cela comporte de trahison, de fille du héros en danger, de duo que tout oppose mais qui va finir par s’apprécier, … Rien de nouveau, mais l’ensemble est réglé comme du papier à musique et s’avère au final bien efficace, aussi bien en matière d’action que de comédie.

Les personnages sont immédiatement attachants et l’alchimie entre les deux est immédiate. Kumail Nanjiani semble complètement à l’aise, lui qui n’a pas l’habitude d’avoir le premier rôle, dans son personnage d’abord doux et effacé, puis qui va petit à petit reprendre confiance en lui, par la force des choses. Dave Bautista est clairement encore hésitant dans son jeu, souvent maladroit dans ses expressions, mais cela colle bien à son rôle de policier bourru pas forcément à l’aise avec les palabres. On sent bien qu’il est arrivé là pour la partie musclée du film. La longue scène d’action en guise d’introduction contre le toujours excellent Iko Uwais (The Raid 1 et 2, The Night Comes For Us) est d’ailleurs là pour le prouver, même si ce dernier souffre du même syndrome que Dave Bautista. Le film va enchainer scènes d’action et scènes comiques, va même parfois mixer les deux (la bagarre dans le magasin de sport), et l’ensemble va s’avérer des plus homogènes. Rien d’exceptionnel à l’horizon certes, mais ce qu’on nous avait promis sur le papier est bel et bien là. On s’amuse devant les quiproquos, devant les rebondissements (même si on les avait vu venir), de la relation entre les personnages de Vic et Stu, devant l’action qui tient la route, devant les quelques effets gores sortis de nulle part et qui, eux, arrivent à nous surprendre (ah ah le coup de la bonbonne de gaz), … Le film n’est pas avare en situations absurdes et délirantes et sincèrement, on rigole pas mal. Même s’il ne brille jamais réellement, Stuber respecte tout ce qu’il a à respecter dans le genre comédie policière façon buddy movie et s’avère bien efficace. Dommage seulement que les seconds rôles soient parfois à la limite de l’inutilité, et que le réalisateur n’ait à aucun moment essayé d’élever son film au-dessus de la masse.

LES PLUSLES MOINS
♥ Mélange action / humour homogène
♥ Les personnages attachants
♥ De très bons moments
⊗ N’apporte rien au genre
⊗ Une pub de 1h30 pour Uber
Stuber est un buddy movie purement hollywoodien, toujours classique dans ce qu’il a à proposer, mais avec néanmoins un duo d’acteurs / personnages dont on aime suivre les péripéties 1h30 durant. Déjà vu, certes, mais efficace et amusant.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Il y a de nombreux clins d’œil à d’autres films dans Stuber. Citons en vrac Les Dents de la Mer, Terminator, Quand Harry Rencontre Sally, L’Histoire Sans Fin, ou encore le cinéma de John Woo avec son tic des colombes.
• C’est le premier film R-Rated (les mineurs de 17ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte) de la 20th Century Fox depuis son acquisition par Walt Disney Company


Titre : Stuber
Année : 2019
Durée : 1h33
Origine : U.S.A
Genre : Hep taxi !
Réalisateur : Michael Dowse
Scénario : Tripper Clancy

Acteurs : Dave Bautista, Kumail Nanjiani, Mira Sorvino, Natalie Morales, Iko Uwais, Betty Gilpin, Karen Gillan, Jimmy Tatro, Steven Howey, Rene Moran

 Stuber (2019) on IMDb


0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments