[Film] Moving Targets, de Wong Jing (2004)


Kit et Fit sont amis depuis qu’ils ont fait ensemble l’école de Police. Mais, les aléas de la vie ont fait qu’ils ont suivis des routes différentes. Alors qu’il travaillait sur une enquête, Kit rencontre par chance son père, Cheung Tit Man (Simon Yam), qu’il n’a pas vu depuis 17 ans et qu’il considère comme un étranger depuis une histoire un peu louche dans son enfance avec sa mère. Plus tard, Kit et Fit sont transféré au CID sous les ordres de Cheung Tit Man. Leur mission est de démanteler le gang de Mongkok faisant du trafic de LSD, qui a à sa tête les Frères Bryan.


Avis de Cherycok :
On commence à le savoir, lorsqu’un film est un gros succès à Hong-Kong, de nombreux films du même style voient rapidement le jour, citons comme exemple Mr Vampire et les innombrables ersatz plus ou moins bons qu’il a engendré. Ça a été le cas récemment avec Infernal Affairs pour lequel deux suites sont sorties, mais aussi par exemple le très bon Colour of the Truth, mis en boite par Marco Mak et Wong Jing.

Pour Moving Targets, Wong Jing est seul à la réalisation, et histoire de rester dans le genre, il va faire une sorte de mix des films cités précédemment, surtout Colour of the Truth avec lequel on retrouve pas mal de points communs. Le problème, c’est qu’à vouloir trop user un filon, une des spécialités de Wong Jing (les God of Gamblers et autres Conman), on commence à tourner en rond. Et c’est ce qui est arrivé sur ce Moving Targets. En effet, le film est tout sauf passionnant, et ce malgré le talent indéniable des acteurs. Même Edison Chen (Twins Effect, Infernal Affairs 2) et Gillian Chung (Twins Effect, Colour of the Truth) se n’en tirent pas tropmal, c’est dire ! Simon Yam et Lam Suet sont impeccables de leur côté et c’est à eux qu’on doit les rares bonnes scènes du film. Mais pourtant, la sauce ne prend pas, tout a déjà été vu et revu plusieurs fois et on a vraiment du mal à accrocher à cette histoire de démantèlement de triade. Il faut dire que la réalisation de Wong Jing n’aide pas car mis à part 2 ou 3 bons effets de caméra, et une photographie plutôt correcte, il n’y a pas grand-chose à garder. Et ce n’est pas la musique qui va rattraper tout ça car elle est tout ce qu’il y a de plus banal.

LES PLUSLES MOINS
♥ Les acteurs
♥ Quelques bonnes scènes d’action
⊗ Vu et revu
⊗ Mise en scène lambda
⊗ Bande son sans intérêt
Bref, un raté de plus pour Wong Jing -ses détracteurs seront contents- qui se laisse néanmoins regarder mais qui s’oublie tout aussi rapidement. Dommage.



Titre : Moving Targets / 青年幹探
Année : 2004
Durée : 1h34
Origine : Hong Kong
Genre : Policier / Triades
Réalisateur : Wong Jing
Scénario : Wong Jing

Acteurs : Nicholas Tse, Edison Chen, Simon Yam, Gillian Chung, Lam Suet, Roy Chow, Hu An, Grace Shu Gao, Michelle Yim, Kent Tong, David Lee, Wan Chi-Keung

 San jaat si hing (2004) on IMDb


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Feroner
14 mai 2022 13:41

J’ai vu ca il y a pas longtemps du coup j’ai pas du tout pensé à infernal affair. Et c’est pas mal la réalisation est banale les acteurs plutôt bon ça ce laisse bien regarder on s’ennuie pas.
Mais il y a un problème de casting Nic Tee et Edison Chen sont trop jeune pour jouer des flics haut placé qui ont un passé chargé.
A réservé au fan de polar HK en manque.