[Film] Mujhse Dosti Karoge, de Kunal Kohli (2002)


Deux amis d’enfance séparés par la vie ont promis de s’écrire jusqu’à ce qu’ils se retrouvent un jour… Mais la jeune fille ne tient pas sa promesse et laisse sa meilleure amie écrire à sa place pendant des années, cette dernière tombant alors amoureuse du jeune homme, ce qui ne va pas sans poser des problèmes quand celui-ci est finalement de retour, croyant connaître et aimer son amie, alors que celle-ci l’a complètement oublié…


Avis de Postscriptom :
Dès le carton d’introduction sans équivoque, le ton est donné : « Dear Karan, thank you ! Kunal ». Difficile de faire plus clair (ou plus lèche-bottes…), ce premier film de Kunal Kohli (HUM TUM, FANAA) est un hommage vibrant au cinéma du wonder-boy du cinéma hindi, Karan Johar (KUCH KUCH HOTA HAI, LA FAMILLE INDIENNE, NEW-YORK MASALA), brodant en gros sur les mêmes thèmes (mariages arrangés, incompréhension entre les générations…), reprenant les mêmes acteurs-superstars (ici Hrithik Roshan, Kareena Kapoor, Rani Mukherjee…) et la même structure narrative (une première partie légère et drôle, puis une deuxième plus dramatique avec la résolution de conflits cornéliens bien larmoyants…), et le plus drôle c’est qu’on marche à fond !

Donc si vous voulez retrouver cet univers pour patienter en attendant la sortie prochaine de KABHI ALVINA NAA KEHNA (KANK), c’est ce film qu’il vous faut. Car si MDK n’est pas foncièrement original dans la galaxie Yashrajfilms et n’atteint jamais tout à fait le niveau des films de Johar (mais qui y parvient cela dit, ah oui, personne…), il présente cependant nombre de qualités : tout d’abord la performance de Kareena Kapoor, particulièrement en forme(s) ici, qui nous refait certes son numéro de pimbêche de LA FAMILLE INDIENNE mais avec une pointe de dramatique en plus, ce qui la rend d’autant plus attachante, se surpassant même dans un ou deux numéros de danses (dont celui sur scène avec ses petites couettes où elle est complètement irrésistible). Il y aussi bien sûr Rani Mukherjee, toujours aussi belle et bonne (actrice), et la future star du cinéma mondial Hrithik Roshan (LAKSHYA, KOI MIL GAYA, KRRISH, DHOOM 2, ça commence à faire…).

De plus le film est bien écrit, bien joué, visuellement somptueux et la mise en scène très sympa et dynamique (meilleure d’ailleurs que celle d’HUM TUM), particulièrement dans les numéros dansés et chantés, donc aucune raison de bouder son plaisir, c’est vraiment le genre de mélo pour lesquels on adore Bollywood : du charme, de l’émotion, et surtout du talent à revendre qui fait paraître bien fade le cinéma des autres pays, bref n’hésitez pas, foncez !… Mais j’allais oublier le morceau de bravoure du film, pour lequel il est aussi connu : le « Bollywood Medley », quand, dans un décor magnifique, une foule de figurants reprennent en cœur les thèmes célèbres des plus grands films Bollywood ! Alors certes on ne les identifie pas tous, mais quand arrive un air familier on est aux anges, pour ma part j’ai adoré celui reprenant le thème principal de KAO NAA… PYAR HAI (le passage sur l’île entre Amisha Patel et Hrithik Roshan, ce dernier reproduisant même une partie de la chorégraphie…), puis bien sûr DILWALE DULHANIA LE JAYENGE, et surtout, alors qu’on l’attendait et qu’on commençait à douter qu’il soit là, arrive KUCH KUCH HOTA HAI, la scénographie changeant alors juste à ce moment-là : il sortent sous la pluie et du coup la chanson, joyeuse dans KUCH KUCH, est utilisée de façon totalement dramatique et donc complètement à contre-emploi, sublime.

LES PLUSLES MOINS
♥ Kareena Kapoor
♥ Bien écrit
♥ Visuellement somptueux
⊗ Pas très original
Le film vaut le coup rien que pour ce passage anthologique, donc encore une fois n’hésitez plus, foncez…



Titre : Mujhse Dosti Karoge
Année : 2002
Durée : 2h28
Origine : Inde
Genre : Comédie romantique
Réalisateur : Kunal Kohli
Scénario : Aditya Chopra, Kunal Kohli

Acteurs : Hrithik, Rani Mukerji, Kareena Kapoor, Barkha Singh, Smita Jaykar, Himani Shivpuri, Satish Shah, Kiran Kumar, Parikshat Sahni, Sachin Khedekar

 Mujhse Dosti Karoge! (2002) on IMDb


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Postscriptom

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments