[Film] Life After Beth, de Jeff Baena (2014)


Dévasté par le décès brutal de Beth, sa petite amie, Zach décide de ne pas laisser passer sa seconde chance lorsque sa bien-aimée revient d’entre les morts. Mais Beth devient de plus en plus bizarre. Il ne sait pas que ses problèmes ne font que commencer. En effet, il semblerait que Beth ne soit pas la seule à être revenue à la vie…


Avis de Cherycok :
Mon amour pour les bizarreries cinématographiques est sans fin. Quand je regarde un film, j’aime être surpris, j’aime voir des choses folles, j’aime voir des choses improbables et complètement barrées. Du coup, il y a quelques temps, je m’offrais le livre « Films de Ouf » de Claude Gaillard sorti chez Omaké Books, estampillé « Le Guide du Cinéma Dingue » car je m’étais dit que je trouverais là-dedans quelques bobines bien gratinées ou bien funs. Après l’avoir feuilleté et m’être fait une petite liste, je me procurais plusieurs de ces films qui m’intéressaient. Dans le tas, il y avait Life After Beth, premier film de Jeff Baena (Horse Girl, Les Bonnes Sœurs) sorti en 2014, avec comme actrice principale Aubrey Plaza. Et j’adore Aubrey Plaza depuis que je l’ai vue dans Safety Not Guaranteed et Emily The Criminal. Voilà, c’était l’instant « je vous raconte ma vie » qui me permet de vous parler aujourd’hui de Life After Beth, un film qui prend le même point de départ que Burying The Ex de Joe Dante sorti la même année, mais qui va traiter ça de façon très différente. Mais surtout un film qui m’a enchanté malgré un final un peu fainéant.

Présenté en compétition au Festival du film de Sundance en 2014, Life After Beth nous explique dès les premières minutes que Beth, la petite amie de Zach, vient de mourir. C’est le drame pour Zach et pour les parents de cette dernière. Sauf que Zach, alors qu’il rend visite à ses ex beaux-parents, aperçoit Beth, en chair et en os, et elle ne semble pas du tout morte. Est-ce que, comme Jésus, elle a ressuscité ? Est-ce qu’elle est revenue en tant que zombie ? Comment gérer sa vie quand ta petite amie revient d’entre les morts, que ses parents sont persuadés que la vie leur offre une deuxième chance, qu’ils ne veulent pas que ça se sache à commencer par la principale intéressée ? Forcément, ça va dégénérer, Beth va commencer à se décomposer, à avoir des comportements étranges, … Et puis en ville, des évènements bizarres commencent à arriver, avec d’autres morts qui semblent revenir à la vie et qui vont continuer leur vie comme si elle ne s’était jamais arrêtée… Bien qu’il s’agisse d’un film avec des zombies en toile de fond, Life After Beth ne plaira pas forcément à ceux qui aiment les films de zombies. Un petit coup d’œil sur le net permet de rapidement se rendre compte que le film divise pas mal. Il joue avec les codes du film de zombie, les détourne, mais il ne rentre jamais dedans car ce n’est pas ce qui intéresse vraiment le réalisateur. On pourrait même y voir une satire du genre zombie à une époque où il en sortait des brouettes chaque année. On est ici bien plus dans une comédie dramatico-romantique bien excentrique, avec ce personnage de Beth qui est mort mais qui ne le sait pas encore. C’est un film sur le deuil, sur la difficulté de laisser partir un être aimé, sur la façon dont nos souvenirs peuvent évoluer avec le temps. Mais l’ensemble est traité avec un humour noir léger, presque anglais lors de certaines scènes, avec très peu de gore étant donné que le but ici n’est pas de jouer avec une avalanche exagérée de tripaille et de gore comme l’ont fait certains.

Les personnages restent réalistes et sérieux, dans le sens où beaucoup réagiraient comme eux si la situation se présentait (du moins dans toute la première partie), avec beaucoup de déni. La mise en scène de Baena est posée et propre, voulant constamment mettre sur le devant de la scène ses personnages et leurs relations qui sont l’élément moteur du film, bien plus que l’apocalypse zombie qui est en train d’arriver en toile de fond. Le casting est pour beaucoup dans cette réussite. Plaza a un charisme très particulier qui la rend très belle et elle incarne ce rôle de zombie qui se décompose à merveille, laissant exprimer toute la folie qui la caractérise. Dane DeHaan (Chronicle, The Amazing Spider-Man 2) est un peu en dessous mais s’en sort néanmoins très bien. Son personnage est attachant, un peu perdu devant cette nouvelle situation, voulant y croire tout en se méfiant grandement. Les seconds rôles sont nombreux et très bien interprétés par une galerie de têtes connues telles que John C. Reilly, Paul Reiser ou Anna Kendrick, et apportent un petit plus lors des scènes comiques. Dès que les morts commencent à revenir « à la vie », le film va nous offrir des gags géniaux passibles de fous rires. La scène de la gazinière est à pleurer de rire. Le comique vient de la situation, essentiellement du comportement de personnes normales face à une situation anormale, et qui essaient comme ils le peuvent de s’adapter à cette situation anormale, souvent en vain. Le scénario est un peu plat au départ, mais volontairement plat pour ensuite commencer à montrer l’évolution de tous les personnages et monter en intensité. Le rythme et l’équilibre du film sont très bien gérés, mais Life After Beth déçoit un peu sur son épilogue en mode « ça y est, c’est fini, on peut reprendre une vie normale », surtout après la loufoquerie ambiante du dernier acte.

LES PLUS LES MOINS
♥ Le casting et les personnages
♥ Certains gags hilarants
♥ Le dernier acte bien fou
♥ Correctement emballé
⊗ L’épilogue un peu facile
⊗ Une première partie qui se traine un peu

Avec Life After Beth, Jeff Baena signe un petit film drôle et émouvant, bien barré dans sa dernière partie. Les codes du film de zombies sont gentiment détournés pour proposer une bobine différente qui, certes, divisera, mais ô combien charmante.

LE SAVIEZ VOUS ?
• La photo de Beth que Zach saisit vers la fin du film est tirée de la scène finale de l’épisode 6 « End of the World » de la saison 4 de Parks and Recreation (2009-2015). D’ailleurs, lorsque Beth parle au téléphone avec « Andy », il s’agit d’une référence à son rôle dans cette même série dans lequel son mari, joué par Chris Pratt, s’appelle Andy.

• Life After Beath est l’un des trois films dans lesquels Aubrey Plaza et Anna Kendrick apparaissent ensemble, avec Scott Pilgrim vs the World (2010) et Mike & Dave Need Wedding Dates (2016).

• Bien que leurs personnages soient apparemment à l’université (Beth ressent à plusieurs reprises le besoin d’étudier pour un examen et Zach fait remarquer que ce sont les vacances d’été), les acteurs principaux Aubrey Plaza et Dane DeHaan avaient respectivement 30 et 28 ans lorsque le film est sorti.



Titre : Life After Beth
Année : 2014
Durée : 1h29
Origine : U.S.A
Genre : Ma fiancée est un zombie
Réalisateur : Jeff Baena
Scénario : Jeff Baena

Acteurs : Aubrey Plaza, Dane DeHaan, John C. Reilly, Molly Shannon, Cheryl Hines, Paul Reiser, Matthew Gray Gubler, Anna Kendrick, Eva La Dare, Allan McLeod

Life After Beth (2014) on IMDb


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments