[Film] Libre et Assoupi (2014)

Sébastien n’a qu’une ambition dans la vie : ne rien faire. Son horizon, c’est son canapé. Sa vie il ne veut pas la vivre mais la contempler. Mais aujourd’hui, si tu ne fais rien… Tu n’es rien. Alors poussé par ses deux colocs, qui enchaînent stages et petits boulots, la décidée Anna et le pas tout à fait décidé Bruno, Sébastien va devoir faire … Un peu.


Avis de Cherycok :
Scénariste et dialoguiste du lamentable Cyprien en 2008, Benjamin Guedj signe avec Libre et Assoupi son premier long métrage en s’entourant de la nouvelle scène française afin de donner un peu de fraicheur à son film : l’humoriste Baptiste Lecaplain vu dans la série Bref, Charlotte Le Bon ex miss météo du Grand Journal de Canal+, ainsi que Félix Moati aperçu dans le sympathique Télé Gaucho. Et sous ses airs de petite comédie légère se cache quelque chose de bien plus profond que la cohabitation de trois jeunes dans un grand appartement. Même si on est loin d’un grand film, l’ensemble tend assez bien la route pour se démarquer des innombrables comédies françaises sans âme.

Sous ses airs de petit film sans prétention se cache en fait une histoire des plus intéressantes posant pas mal d’interrogations sur la vie de ses jeunes parfois un peu désœuvrés lorsqu’ils sont lâchés dans la jungle hostile du milieu du travail. Des jeunes souvent perdus, ne sachant parfois pas quoi faire de leur vie après avoir vécu autant d’années aux crochets de leur parents. Et c’est sur le ton de la légèreté et de l’originalité que ce problème va être abordé, avec des personnages hauts en couleurs. Autant Baptiste Lecaplain est très bon en rêveur ayant un bon gros poil dans la main, autant Félix Moati est tout simplement génial dans ce rôle de glandu tout simplement barré enchainant les techniques les plus improbables sans aucune gêne pour conquérir le coeur de sa colocataire incarnée par Charlotte Le Bon. Cette dernière par contre est un bon gros cran en dessous, son jeu d’acteur étant sans doute gêné par ses tentatives parfois un peu à coté de la plaque de cacher son accent québécois.
Ce trio est bien évidemment à la base de toutes les scènes comiques du film. Même si on ne rit jamais aux éclats, et dans un sens le film n’a pas prétention à ça, il flotte donc une certaine légèreté qui fait plaisir à voir, le tout agrémenté d’échanges de dialogues parfois succulents. Et puis quelle excellente idée de la part de Benjamin Guedj de nous avoir épargné de l’habituel triangle amoureux qui aurait clairement fait plonger le film dans la guimauve la plus absolue.

Néanmoins, quelques soucis qui viennent ternir un peu le tableau. Il va falloir déjà m’expliquer comment trois colocataires dont un au RSA et un 2ème en emploi précaire, arrivent à se payer un immense appartement haussmannien en plein cœur d’un quartier chic de Paris. Certains diront que c’est un détail, mais par rapport au sujet que traite le film, j’avoue qu’en ce qui me concerne, cela m’a gêné à plusieurs reprises. Mais ce n’est pas tout. Libre et Assoupi a parfois du mal à éviter les clichés, comme s’il y avait besoin que le public ait des points de repère pour que le film fasse des entrées. Le film a prouvé que non puisqu’il n’a pas dépassé les 100000 spectateurs. La fin est également un peu en deçà du reste. Certes comme dit plus haut, on évite l’histoire d”amour inutile entre colocataires, mais si c’est pour nous en coller une nouvelle dans les pattes… Une fin plus décalée, à l’image de ses personnages dans le film, aurait clairement été la bienvenue également…

Benjamin Guedj rate le coche de pas grand chose. Néanmoins, Libre et Assoupi reste une agréable comédie qui traite les déboires d’une génération de jeunes adultes avec une légèreté bienvenue dans le cinéma français. Sympa.


Titre : Libre et Assoupi
Année : 2014
Durée : 1h32
Origine : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Benjamin Guedj

Acteurs : Baptiste Lecaplain, Charlotte Le Bon, Félix Moati, Denis Podalydès, Isabelle Candelier, Jean-Yves Berteloot, Suliane Brahim, David Baiot, Lou Chauvain, Benjamin Lavernhe, Richard Guedj

 Libre et assoupi (2014) on IMDb


Galerie d’images :


  • Cherycok

    Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *