[Avis] Denshi Sentai Denjiman : Le Film

Titre : Denshi Sentai Denjiman : Le Film / 電子戦隊デンジマン 劇場版
Année : 1980
Durée : 45 min
Origine : Japon
Genre : Super Sentai

Acteurs : Yuuki Shin’ichi, Ohba Kenji, Tsuyama Eiichi, Uchida Naoya, Koizumi Akira, Funakura Tamaki

Synopsis : Il y a 3000 ans, l’empire de Vader a détruit la planète Denji mais peu avant sa destruction une petite île volante avec à son bord un chien et un ordinateur s’envole et se pose sur la terre. De nos jours (enfin il y a 30 ans), l’empire du clan Vader s’attaque cette fois à la planète Terre, c’est ce moment que choisit l’ordinateur Denji pour réveiller le chien Ai Shi. Le Denji chien va alors choisir 5 jeunes personnes qui vont devenir les Denjiman afin de défendre la terre face à la menace du clan Vader.

Avis de Ryo Saeba : Denshi Sentai Denjiman est la 4e série de Super Sentai succédant à Goranger, JAKQ et Battle Fever J, tout comme cette dernière c’est une co-production Toei – Marvel. C’est la première fois que les design des costumes de l’équipe de Sentai est réalisé par Bandai, ce qui sera le cas pour toutes les séries de Super Sentai suivantes. C’est également la première fois que les héros se transforment via un dispositif portatif qu’ils portent sur eux. Les Denjiman sont composé de 4 garçons : Denji Red, Denji Blue, Denji Yellow, Denji Green et d’une fille : Denji Pink. Tout comme les Goranger, leur hiérarchie est représentée par le nombre de barre se trouvant sur leur costume. L’acteur interprétant Denji Blue est bien connu des amateur de Tokusatsu Français puisque ce n’est autre que Oba Kenji l’acteur de X-Or (Space Sheriff Gavan), la première série de Metal Hero.

Les génériques d’ouverture et de fin :

Le film se place dans le temps quelque part autour de l’épisode 25 de la série puisqu’il sert d’introduction au personnage de Denji Hime (Princesse Denji) dont il est question dans les épisodes 26 et 45 de la série. Un monstre marin géant s’attaque à un voilier avalant les 2 personnes à son bord et continue son chemin vers la plage où il avale un enfant. Les Denjiman alerté prennent leur forteresse volante, le Denji Tiger pour essayer d’arrêter le monstre mais ce dernier disparait sous l’eau et réussi à s’enfuir. Le général Herdrer en profite pour enlever aussi une femme qui possède une mystérieuse pierre précieuse.

Les Denjiman de retour à leur quartier général demande alors à Ai Shi, le Denji chien si il sait pourquoi les troupes de Vader veulent mettre la main sur ce cristal. L’occasion pour le spectateur de quelques flashback et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la série. On y découvre notamment l’histoire de la planète Denji, de Ai Shi ainsi que la formation de l’équipe dans un flashback de l’épisode 1. Il y a également un flashback du combat entre les Denjiman et le Furumular de l’épisode 7 qui est assez fun puisque le monstre en question a la possibilité de changer l’environnement et les personnages en scènes de cinéma. Ainsi il va changer les Denjiman tour à tour en personnages de Western, Jidai geki (film d’époque) ou encore en footballeurs américains. Cette épisode n’est pas sans rappeler l’excellent épisode 46 de Choudenshi Bioman, tout comme l’histoire du Denji chien qui est similaire à celle de Peebo.

Passé ces flashback on découvre donc le personnage de Denji Hime qui a fuit la planète Denji en même temps que le Denji chien mais qui a longtemps erré dans l’espace avant de rejoindre la Terre. Pour ne pas attirer les forces de Vader sur la Terre, elle décida d’en confier la protection au Denji chien et de continuer son chemin à travers les galaxies. Au passage le look de la princesse est quand même ultra kitch, une sorte de blanche neige avec une couronne en or et une dague à la ceinture. Après ce long mais pas inintéressant passage on attaque enfin les combats qui nous permet de voir les différentes techniques des personnages. Denji Blue utilise des techniques animalière (Blue Snake, Monkey Kick, Kangaroo Kick…) et Denji Red s’arme de poing en metal destructeur. Une fois les sbires battus, ils forment une pyramide (Denji Tower) avant tous sauter les pieds en avant sur le monstre (Dragon Fly) mais l’attaque n’a aucun effet sur lui. Heureusement pour les Denjiman en plus de savoir parler et d’être très intelligent, le Denji chien est également capable de piloter le Denji Tiger qui arrive donc à leur rescousse. La suite c’est du classique : le monstre prend sa forme géante et affrontre le Denji Robo qui l’achève grace à la Denjiken (l’épée Denji).

Au final le film d’une durée un peu plus longue que ce qui se faisait à l’époque (entre 20 et 30 minutes) permet à celui qui n’a pas vu la série de rappeler le background et ce n’est pas plus mal. C’est assez amusant de voir Oba Kenji en Denji Blue dans un autre rôle que X-Or, fini également les costumes fantaisistes pour les héros notamment au niveau du casque qui servira de base pour tous les Super Sentai suivant. Denshi Sentai Denjiman : Le Film est donc assez plaisant et mérite le coup d’oeil.

Quelques images :







Denji Pink interprétée par Koizumi Akira

Les différents déguisements arborés par Denji Pink tout au long de la série

Ryo Saeba

C’est véritablement Shaolin Soccer qui déclencha un élan de passion à partir duquel il se lança dans la vision de films sous titrés anglais. Et là ce fut le bonheur, il avait devant lui tout un pan du cinéma à découvrir, des genres propres au cinéma de Hong Kong comme le kung fu old school, les girls with guns ou encore le Wu Xia Pian...

3 Comments

Add a Comment
  1. lorceque j’etais au japon j’ais cherché des series sentai en dvd…. bon deja si ya pas de sous-titres (meme pour une sentai) sa me tue. Mais je suis resté totalment halluciné par les prix un truc de OUF. je suis donc rentré bredouille!!! 🙁 

    (je dit ca car j’avais vus le coffret de cette serie)

  2. Ouai les DVD Japonais sont hors de prix à la base et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de série complète, en plus de ne pas avoir de st anglais.

  3. Mais bon autant découvrir une série via un film comme je le fais c’est assez fun et agréable, autant je ne sais pas si j’aurais le courage de le faire en matant l’intégrale d’une série comme Denjiman. Alors que je suis fan hardcore de Bioman, j’ai eu du mal sur la 2e partie de la série tellement c’était répétitif.

    Par contre je compte bien m’attaquer à la série réalisé pour l’anniversaire des 35 ans des Super Sentai : Kaizoku Sentai Gokaiger. J’ai déjà regardé les premiers épisodes et c’est du fan service à mort, les héros ont la possibilité de se transformer en n’importe quel héros de Super Sentai des 34 séries précédentes et d’utiliser leurs techniques spéciales. Dans le premier épisode par exemple ils prennent l’apparence des Goranger et utilise le Goranger Storm. Du coup ça s’annonce beaucoup plus varié que les Sentai classiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *