[Week end HK Explosif] Enter the Eagles (1998)

Titre : Enter the Eagles / And now you’re Dead / 浑身是胆
Année : 1998
Durée : 1h31
Origine : Hong-Kong
Genre : Plus c’est con, plus c’est bon !
Réalisateur : Corey Yuen

Acteurs : Michael Wong, Jordan Chan, Shannon Lee, Anita Yuen, Benny Urquidez, J.J. Perry, Michael Ian Lambert, Jude Poyer, Mike Abbot, Steve Brettingham

Synopsis : Martin est un voleur professionnel. Il emmène ses trois nouveaux assistants Walt, Casper et Janick, voir Karloff et ses hommes à Castle Hill. Martin lui propose de voler le diamant Czar, l’un des plus gros et précieux du monde, qui se trouve dans un musée très bien gardé. Pour l’aider, il fait appel à Mandy, son ex petite amie… Mais ils ne savent pas que deux autres voleurs vont aussi se jeter sur le diamant…

Avis de Cherycok :
Le style 100% action non stop est enfin vraiment représenté grâce à Enter The Eagles. Corey Yuen nous a réalisé ici un petit bijou du film d’action crétin, non exempt de défaut, mais extrêmement divertissent et jouissif. Au programme, gun-fights, combats, explosions, cascades en tout genre, le tout s’enchainant à un rythme infernal avec très peu de temps morts.

Pour mener tout cela, on a droit à un casting très intéressant. Tout d’abord, l’inimitable Michael Wong, toujours aussi excellent tellement il est ridicule (sa prestation dans la scène finale est à mourir de rire, ce qui l’ont vu savent de quoi je parle…), Shannon Lee (la fille de Bruce Lee dans un de ses rares rôles), Benny Urquidez (le fameux combattant de Dragons Forever et Wheels on Meals), Anita Yuen et Jordan Chan. Tous vont se donner à fond dans ce film au scénario certes très basique, mais vraiment étudié pour être divertissant. Et ça marche tant ça pète dans tous les sens.
Parlons des scènes d’action justement. Même si elles sont vraiment la plus part du temps invraisemblables, elles restent quand même très « impressionnantes » dans leur style avec par exemple une scène finale se déroulant dans un dirigeable aux CGI approximatifs mais néanmoins très rigolos !?! Du jamais vu ! Certains effets sont par contre assez mal foireux comme par exemple la scène avec l’échelle où on veut nous faire croire qu’elle se passe en hauteur alors qu’on voit le reflet des arbres dans une vitre… Mais on s’en fout complètement ! Le but du film n’est pas d’être réaliste mais de monter crescendo dans l’action décérébrée et sur ce point là, bravo Corey Yuen !

Voici donc une excellente surprise, une très bonne série B qui remplie haut la main son contrat. Moi j’en redemande. C’est fun, c’est bourrin, c’est con, parfait pour une petite soirée détente pour reposer le cerveau.

Note : 8/10

 

Avis de Tequila :
Amis du septième art bonsoir, nous sommes réunis pour disserter sur l’oeuvre de Corey Yuen, un film ambitieux qui tend à apporter une nouvelle définition au cinéma d’action et n’ayons pas peur des mots au cinéma tout court. Riche d’une intrigue philosophique (un braquage) et servi par un casting « art et essais » (Mike Fitzgerald Wong, Shannon Lee, Benny « beau gosse » Urquidez…), Enter The Eagles s’avère un pur moment de jubilation pour amateur éclairé de long métrage raffiné. Jugez plutôt : une succession de scènes d’action bancales et bricolées, des personnages aussi caricaturaux que jouissifs et une volonté inébranlable de faire fi d’un manque de moyen flagrant, voilà ce que nous offre ce film. Avec en prime la phrase culte de toute une génération méditée par un Michael plus Fitzg’ que jamais : « Take care of her or i’ll be back from the dead and i’ll kick your ass ! » Et là, tout est dit.

Note : 8/10

 

Avis de Sanjuro :
Décrit par David Martinez (dans feu HKmag) comme étant le pire film hong-kongais des années 80/90 (“Probablement le plus mauvais film produit depuis 20 ans […] mise à mort d’une industrie toute entière”), Enter the Eagles ne mérite pourtant pas une telle véhémence. Le film de Corey Yuen est juste une petite série B sans autre prétention que de délivrer son lot de scènes d’action too-much et bien destroy comme il faut. Tournée à l’arrache (et ça se voit !) dans les rues de Prague (sans doute pour surfer sur le succès de Mission : Impossible) et narrant une banale histoire de voleurs se disputant un objet précieux, Enter the eagles, avouons-le, ne vole pas très haut. Bête à en chier du foin, le scénario se limite à son pitch de départ et côté interprétation, si l’on met de côté le couple formé par Jordan Chan et Anita Yuen (qui nous réserve une assez jolie scène peu avant le climax), ça ne vaut guère mieux…Je pense en particulier à cette ribambelle d’acteurs “gweilos” qui surjouent comme des cochons et s’avèrent incapables d’aligner 2 mots correctement.

Mis à part ça, les effets spéciaux en image de synthèse sont cheap à en crever (le dirigeable Acer -notez la discrétion du placement de marques- en CGI semble avoir été conçu sur un vieil amstrad datant de l’âge de pierre), le (sur)découpage “cache misère” de certaines séquences spectaculaires (le crash de l’hélico) n’a rien à envier à un Michael Bay en pleine forme et Shannon Lee (oui, la fille de Bruce !), bien que douée pour les scènes d’action (y’a pas à dire, elle assure le spectacle), fait un peu peine à voir lorsqu’elle tente de singer les mimiques de son légendaire papa (avec une musique pompée sur le Enter the dragon de Lalo Schiffrin à l’appui). Et pourtant, malgré tout, j’ai pris un véritable plaisir coupable à mater ce gros nanar sous amphètes. Bref, si on vous dit qu’Enter the eagles est aussi con que dynamique…
Vous aurez vite compris qu’on ne s’ennuie pas une seconde face à ce sommet de bourrinage “over the top” enchaînant, à un rythme infernal (sérieux, l’action occupe au moins 80% du métrage !), fusillades, explosions en tout genres, cascades surréalistes et combats relativement violents. Corey Yuen et sa bande veulent nous en foutre plein la vue (et tout faire péter) avec le tiers du budget petits fours de la dernière prod’ Jerry Bruckheimer et rien, absolument rien, ne les arrêtera. Bien sûr, le film respire le système D et n’est pas des mieux foutus (voir les nombreux défauts énoncés ci dessus) mais une telle générosité dans la surenchère “bis” aveugle ne peut qu’attirer une certaine sympathie. Il faut voir Michael “fucking” Wong (en mode Sylvestre de l’ex-colonie) sauter à l’élastique d’un hélicoptère tout en canardant les ennemis au sol. Le reste est du même acabit c’est à dire crétin, invraisemblable, hyper bourrin, fun et sans limite. On retiendra en particulier l’hilarant (et bien jouissif mine de rien) climax se déroulant dans un ballon dirigeable en vol…Et que dire si ce n’est que la dernière séquence (sensée être tragique) avec Mike Wong et son gros cigare vaut son pesant de cacahuètes !

Et puis quel plaisir, pour tout fan d’actionners HK estampillés 80’s, de revoir Benny -the jet- Urquidez (le kickeur fou de Soif de justice et Dragons forever) dans le rôle du bad-guy de service.
…par contre je n’ai pas dit qu’il jouait bien, hein !

Un vrai plaisir coupable 0% neurones 100% testostérone, guère mieux branlé mais tellement plus fun que les trucs que nous pond Corey Yuen depuis quelques années.

“I’ll be back from the dead and i’ll kick your ass! “

Note : 7/10

Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

13 Comments

Add a Comment
  1. Juste énorme ce film !!!

  2. Punaise, faut que je me le remate ^^ Transférer cette fiche m’a trop redonné envie de le voir ^^ Un soir où faudra que je ménage mon cerveau, je le mettrais ^^

  3. Tu m’étonnes, pour continuer dans la Michael Wongmania, ce serait top d’enchainer avec First option et le très fendard Women from mars ! ^^

  4. Putain je l’ai toujours pas vu celui-là… 🙁

  5. Ce qui me bouffe moi c’est ces critiques de ” MERDE ”
    ( appelons un chat un chat ,et puis c’est français après tout pourquoi s’en priver ? ).
    qui flood sur le net ,avec leurs point vues totalement personnels sur tels ou tels films .et qui n’intéressent personne.
    Perso si j’aime un film je visionne son trailers pour me faire ma propre opinion .nul besoins de lire les propos (bien souvent déplacés comme je peux le lire ici )de ces critiques nauséabonds .
    <>
    Les gouts et les couleurs hein ?? je ne vous apprends rien !
    A moins que ….

    1. T’a craqué ton slip toi!

      Encore heureux qu’on puisse donner un avis personnel sur tel ou tel film, où serait l’intérêt sinon d’en faire une critique sinon?

      C’est justement les différents points de vue de chacun sur tel ou telle oeuvre qui mènent au débat…

      Sinon ce film à l’air d’envoyer du lourd, il me le faut!!

  6. D’autant que
    quand je lis ici :
    ” HK MANIA La passion du cinema asiatique ”
    et qu’ensuite sur la présentation du film je vois :
    ” Genre : Plus c’est con, plus c’est bon ! >>

    Franchement faut rester sérieux les ptits gars !
    Ou vous appréciez vraiment le cinéma asiatique (dsl ce dont je doute)
    et vous mettez pour le Genre : Action
    Mais surtout pas ce genre de connerie écrite plus haut !
    Ou vous êtes professionnels ou vous ne l’êtes pas !
    après c’est a vous de voir si vous voulez rendre votre site crédible ou non . Mais surtout pas avec des erreurs de débutants comme j;ai pu le constater

  7. – Si quand tu aimes un film, tu visionne les trailers et tu te fais ta propre opinion sans lire les critiques, qu’est ce que tu viens faire ici ? On est un site uniquement de critiques.

    – En ce qui me concerne, je prône les points de vue personnels pour les critiques, les textes objectifs je m’en contrefiche, je préfère voir un mec s’enflammer sur un film qu’un mec décrire de manière objective ce qu’il a vu.

    – Rester sérieux ? Pourquoi faire ? LA vie serait tellement triste sinon.

    – Si on n’aimait pas le cinéma asiatique, on ne tiendrait pas ce site depuis plus de 13 ans.

    – Non, on n’est pas professionnels, et on ne veut surtout pas le devenir.

    – Rendre le site crédible ? C’est à chacun de se faire son opinion. Perso ce n’est pas ma priorité, je veux juste partager ma passion et rien de plus, et parfois partir dans des délires, avec des jeux de mots à la con, ou des formules plus humoristiques et moins basiques que “Action”, “Polar” ou “Comédie”, bah je trouve ça plus sympa.

    Donc voilà, je ne sais pas quel est le but de tes deux messages, personnellement ils ne me font ni chaud ni froid, surtout pas d’un mec qui n’a jamais posté le moindre message avant ça. Si t’es pas content, que notre modeste site ne te plait pas, tu vas voir ailleurs, il y en a plein d’autres sur le même domaine, et si tu as envie de troller, continue comme bon te semble, on fera avec.

  8. + 10000 Cherycok.

    J’sais pas d’où il sort le gars avec ses commentaires totalement à côté de la plaque mais si le site devait se résumer à dire “C’est un film asiatique donc c’est un bon film” ça serait super naze comme site. Et puis les jeux de mots à la con et l’enthousiasme débordant dans les critiques font qu’elles sont agréables à lire.
    Impossible de décrire un film en objectivité totale sauf pour dire “Durée : 1h47, Année de sortie : 1991, Fin de la critique”

    Une spéciale pour John quand même :

    “Perso si j’aime un film je visionne son trailers pour me faire ma propre opinion” By John

    Je sais pas si j’suis le seul à comprendre qu’il aime le film et donc qu’il veut se faire sa propre opinion ( donc est ce que si j’aime le film j’aime vraiment le film ? ) en regardant le trailer ( du film qu’il a déjà vu, vu qu’il l’aime ).

    Sujet de philo en 4h : Qui comprend John ?

  9. Donc en gros, comme nous sommes sur un site où l’on parle de cinéma asiatique, même si le film est mauvais, nous devons dire qu’il est génial juste parce que c’est asiatique? Si on adore un film mais qu’il est con et too much on doit juste s’arrêter à “il est bien, regardez le trailer”?
    Deux commentaires qui me font halluciner! Si tu veux hein, je te conseille de mauvais films asiatiques genre MISSING 44 et on en reparle hein 😉
    En tout cas, ENTER THE EAGLES, c’est juste génial! Con oui, génial aussi, puis il y a Michael Wong 😀

    En passant, je n’ai plus de connexion internet depuis deux jours, donc pas d’inquiétudes, je reviens dés mardi normalement (et que avec des films bons hein, juste bons, pas funs, ni cons!).

  10. Je vais prendre le relai alors Rick, je me mate Peacock King pour HKMania en ce moment, et j’ai un truc qu’il faut écrire pour la Face Cachée également ^_^

    Mais revient nous vite 😉 (je trouvais bizarre de pas te croiser sur Skype, tout s’explique 😉 )

  11. Parfait. J’ai toujours de la chronique d’avance mais aucun moyen de mettre en ligne du coup grrrr.
    Je reviens vite, mardi si on me répare dans les temps le cable téléphone que les ouvriers ont arrachés par accident sans s’en rendre compte….
    Et oui, et comme je n’ai pas skype sur mon tel! Patience :p

  12. C’est exactement ça, du fun de l’action, du décérébré, du spectacle bis très rythmé avec des combats biens troussés. Je l’ai pris pour ce qu’il est et le film rempli son contrat sans problème.
    Comme je vais aimer des films qui ont d’autres ambitions. Je comprendrais jamais les sectarismes.

    Sinon, vive la passion, la critique subjective et HK Mania !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *