[Film] Taken 3, de Olivier Megaton (2015)

Bryan Mills, ex-agent spécial est accusé à tort par la police d’avoir tué sa femme. Il va alors utiliser toutes ses compétences pour retrouver le meurtrier de sa femme et protéger sa dernière raison de vivre: sa fille.


Avis de No Flair :

AVERTISSEMENT : cette chronique bête et méchante a été écrite sans filet, sans auto-censure avec une bonne dose de mauvaise foi par le double maléfique de Florian. Le concept ? Avec ton film, tu t’es foutu de ma gueule alors je gueule !

La réussite du premier volet réalisé par Pierre Morel venait de son concept simple mais efficace : celui d’un type qui n’a pas de temps à perdre (car il n’a qu’une dizaine d’heures pour retrouver sa fille kidnappée) et qui par conséquence ne va pas y aller avec des pincettes. Un mélange improbable entre Jason Bourne et les Steven Seagal de la grande époque à base de cassages d’os.         TAKEN-3-e1420792775781

Un concept qui permettait de pas perdre de temps en palabre pour faire place à un enchaînement ou plutôt un déchaînement d’actions mais qui dans ces raccourcis avait aussi ces limites notamment dans les stéréotypes raciaux de ces bad guys.

Mais là où le premier volet prenait littéralement le spectateur en otage (chaque film prend le spectateur en otage disait Haneke) avec ces chorégraphies efficaces et lisibles filmées tout en plein pieds, ici c’est du gros pâté : tout est filmé en gros plan à la manière d’un direct to vidéo du Steven Seagal d’aujourd’hui qui dorénavant a la flemme de faire ses propres cascades, qui ne fait même plus l’effort de lever la jambe.

D’ailleurs, Liam Neeson, aurait bien fait lui de lever le pieds et de prendre le temps d’étudier la question de l’intérêt de mettre en boîte un troisième opus, tant le tout est catastrophique. Mais depuis sa sortie, on comprend les producteurs et l’acteur, les chiffres sont là (plus gros démarrage de la trilogie).

Coucou

Alors que le premier volet montrait le parcours d’un homme pressé, le troisième volet montre celui d’Olivier Megaton, un réalisateur pressé, voir d’une production de film faite la hâte.

Le réalisateur visiblement peu inspiré nous sert, non nous dessert, car c’est une véritable punition de voir le film en entier, qu’une succession de gros plans en mouvement : objets comme personnages, sans compter le fait, que sous cachet de pseudo-réalisme pour ne pas dire de paresse, les acteurs ne sont absolument pas mis en valeur : mal ou pas maquillés avec des éclairages qu’on va dire « hasardeux », ça en deviendrait presque pornographique.

A croire que Megaton (à lire à la française) qui a du beaucoup souffrir avec son patronyme (qu’il a lui-même choisi en bon maso car il s’agit d’un pseudo), se venge à l’écran sur ses acteurs.

TKN3-052 —  Liam Neeson and Maggie Grace in TAKEN 3.

Le pire c’est que le réalisateur et scénaristes ont voulu donner une dimension émotionnelle et humaine au personnage principal mais a vouloir tout filmer à toute vitesse, notre regard n’a jamais le temps de se focaliser sur une quelconque émotion.

Même les passages comiques typiques de l’écriture Besson, comme par exemple l’obsession des policiers pour les donuts, tombent à plat car absolument pas en symbiose avec la réalisation en constant mouvement qui veut donner dans le réalisme à la Greengraas.

On dirait que tout a été fait à la va vite, si bien que le bad guy du film n’a même pas eu le temps de s’habiller et se retrouve à combattre en slip ! Et ne parlons même pas des sfx réalisés par le stagiaire de 3ème du collège Europa qui sont absolument immondes.

A titre d’exemple, pendant une séquence de course poursuite en voitures qui finit en véritable séquence d’auto-tamponneuses, tellement c’est illisible, un container se détache d’un camion et se met à virevolter dans les airs façon Michael Bay sauf qu’ici on ne ressent absolument pas la lourdeur de l’objet, on dirait une brick de lait !

cdn.indiewire.com

Le gros problème justement, étant que le film repompe sans honte des scènes d’actions déjà vues ailleurs mais en faisant évidemment moins bien, à l’instar de cette scène où une voiture fonce dans une cage d’ascenseur avant d’exploser, rappelant fortement le film Die Hard 4 – Retour en Enfer (déjà pas forcément fameux diront certains).

Alors que le premier épisode vacillait dangereusement entre série B et nanar, là avec cet épisode, la série Taken rentre de plein fouet dans la dimension nanardesque.

En somme, Olivier Megaton ferait mieux d’aller « take » des cours de réalisation.

Si vous aimez la castagne, les films de vengeance et la série B, allez plutôt voir du côté de John Wick.

Note: note4



taken3Titre : Taken 3
Année : 2014
Durée : 1h49
Origine : France / U.S.A.
Genre : Action / Thriller
Réalisateur : Olivier Megaton

Acteurs : Liam Neeson, Forest Whitaker, Maggie Grace, Famke Janssen, Don Harvey, Leland Orser…

 Taken 3 (2014) on IMDb

taken-3 taken3-4 Taken-3-21 taken-3- Taken-3-pic-6-Forest-Whitaker

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Scott
Scott
7 avril 2015 0:24

megaton = mal de crane pour moi , le mec ce spécialise dans le film d’action sans savoir la filmé,c’est quand même assez grave ,saccadé,en gros plan , ultra cut ,illisible cache misère .
direction d’acteur zero (rien que de voir Zoe Saldana complétement paumée dans Colombiana ,tenant ses flingues comme des fers a repasser )

heureusement qu’il a une courte filmo ciné , car il en pondrait des bouses …

Scott
Scott
7 avril 2015 16:36

clair il pourrait tourner autant que Uwe Boll ^^ ben la il profite de la seul boite de prod française qui fait du tout avec du n’importe quoi EuropaCorp -_- sinon il serait bien en galère pour trouver du taf …

feroner
Administrateur
8 avril 2015 17:35

Faudrait que je me fasse le premier un de ses quatre, “le plus gros démarrage de la série” faut pas s’étonner si on nous sert des suites, des remakes, des spin off, des séries a rallonge et meme des series sur des films, apparemment les gens aiment regarder toujours la meme chose.

PS j’ai bien aimé “die hard 4” (tien encore une suite)

jinchu
jinchu
8 avril 2015 20:49

C’est une daube!!!! mais qui en doutait?!?!?! le premier est déjà bien mauvais!

Mugenjin
Mugenjin
9 avril 2015 16:43

Ouf, je suis pas le seul à avoir été décontenancé par cette pourriture. Le pire, c’est Forest Whitaker qui semble complètement amorphe et reprend presqu’à l’identique son rôle de Phone Game et de The Last Stand. Quant au gimmick du donut et de l’élastique au poignet, je préfère ne pas faire de commentaire. Mais bon quand on a des impôts à payer, il faut faire des sacrifices. Il semble que Neeson voulait pas rempiler donc Besson a du sortir un chèque de 20 millions pour qu’il revienne. Mais il en a clairement plus rien à foutre. Trop vieux pour ces conneries. Megatron devrait arrêter mais bon, comme c’est le nouveau yesman de Besson… Il finira dans l’oubli comme Chris Nahon.
La sublime Famke Jenssen a bien fait de se barrer au plus vite de ce naufrage puant.

Scott
Scott
9 avril 2015 23:07

lol ouais Chris Nahon, le mec qui commence sa carriere de real avec Jet Li et fini par tourner pour plus belle la vie , ca doit faire mal a l’arrière train quand même ! si seulement megatonne en faisait autant …
,Feroner moi aussi j’aime bien Die Hard 4 contrairement au 5 qui n’est ni un bon die hard ,ni un bon film d’action ^^

feroner
Administrateur
Reply to  Scott
11 avril 2015 20:36

le seul tuc bien dans “Die har 5” c’est la poursuite dans moscou ou ils défoncent tout dans des gros camions, le reste je m’en rappelle a peine tellement c’était nul.

Scott
Scott
Reply to  feroner
11 avril 2015 23:48

c’est vrai que c’est pas mal cette scène ,les passages ou on voit des camera sur le long de l’autoroute est moins top mais il y a de l’idée et ca fait penser un minimum a un DieHard ,ca et les scenes avec l’helico mais c’est maigre …

Cherycok
Administrateur
17 avril 2015 9:05

Le 2 de Die Hard n’est pas terrible terrible tout de même…