Sora no yume

Ce ne fut pas facile à prendre.

Non, je ne parle pas de la belle Sora, bande d’esprits mal tournés. Mais d’une décision. Je passe dans le camp des anciens chroniqueurs. Après de longs mois à végéter sans rien écrire, ni apporter de concret, c’est logique. Douloureux, un peu aussi.

« Ah ouais, je vois le genre… yume nous fait le coup du post égocentrique, comme si ça intéressait du monde qu’il arrête définitivement d’écrire sur hkmania. Mais pour qui il se prend ? »

Il y a un peu de vrai dans cette réflexion qui – je l’espère – ne traversera pas l’esprit de beaucoup de lecteurs. Il y a un peu de vrai car après moult années (voire même un peu plus) au sein de la team hkmania, je ne me voyais pas filer à l’anglaise, sans un petit mot. Forcément, je me ravirai des milliers de messages de fans à présent orphelins de maître à penser, m’exhortant à continuer à écrire sur le site car ma prose est leur came, ou d’autres variantes tout aussi touchantes que profondément réalistes. Mais ce n’est pas le but premier puisque ce post – le dernier de ma part, pour les deux du fond qui n’ont pas compris de quoi je voulais parler – a surtout pour objectif de m’attirer la sympathie de Aoi Sora – qui on le sait tous lit hkmania 5 à 6 fois par jour – et que dans son épanchement émotionnel elle décide de m’inviter à dîner pour me remercier de lui avoir fait découvrir tant de films de son merveilleux pays. Nous discuterions alors culottes humides, bukkake et tentacules, tout en dégustant tempura et sake chaud tandis qu’une jeune geiko nous divertirai au son enchanteur de son shamisen….

Plus pragmatiquement, car il n’en faut pas que pour la belle Sora, ce post sert aussi à étaler ma nostalgie et faire les remerciements d’usage. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui sont les plus importants car hkmania ne serait rien sans sa communauté. Ses communautés même, puisque en tant d’années d’existence virtuelle le site a vécu plusieurs époques et donc plusieurs lectorats. Que les irréductibles de la première heure ne soient pas vexés, puisque mes premiers et plus sincères remerciements vont à leur encontre. Merci d’avoir été là, d’avoir lu, critiqué, conspué, rit, participé. Merci, même, aux trolls de compétition qu’a a du se farcir. Si j’ai été assez courageux, malgré ma fainéantise naturelle, pour écrire quelques vagues articles c’est parce qu’il y avait des lecteurs. Si j’ai été assez curieux pour creuser à la recherche de la sombre pépite ou du lumineux nanar c’est pour la même exacte raison.

Je ne sais pas si finalement ça a servi à quelque chose d’utile, mais j’aimerai partir – purée, on dirait un testament ! – avec l’impression que le site dans globalité, inclus ma petite part, a réussi à éclairer sur des cinématographies mal connues et, surtout, les faire aimer et comprendre. J’espère aussi avoir fait un travail à peu près correct – et quand je me retourne sur les premiers posts, autant dire que ce n’était pas gagné. L’aventure hkmania restera une part importante de moi et ça me fait bizarre d’écrire ce post. Sauf qu’il faut tourner la page, surtout que la plupart des bons côtés vont rester. Au-delà de cette part rédactionnelle, hkmania c’est finalement pour moi des liens avec une petite communauté de gens bien, avec qui il n’y a pas de raisons que la discussion se termine brutalement. D’autant que si je ne hanterai plus ces lieux que sous la forme d’un lecteur, le petit nihon-eiga.fr continue d’exister pour parler cinéma japonais à un rythme erratique.

Je ne vais pas cependant pas refaire le film de mon aventure ici, alors je vais terminer sur une redite sincère. Merci à toi ami lecteur.
Mais là faut vraiment que j’y aille, Sora vient de m’envoyer un sms me confirmant que son amie Maria sera elle aussi au dîner. Je m’en voudrai de rater ça.

Les derniers articles par yume (tout voir)
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cherycok
Administrateur
8 novembre 2012 21:55

Sayonara yume (tu as vu, je n’ai pas mis la majuscule). J’espère que tu resteras quand même dans les parages, histoire de nous mettre quelques répliques dont tu as le secret dans les commentaires du site ou sur le forum, ça ferait plaisir de continuer d’avoir de tes nouvelles parce que mine de rien, tu étais un des derniers piliers de HKMania et ton départ m’attriste forcément.

Mais comme on le dit, tout a une fin, HKMAnia en aura une aussi un jour sans doute, mais quoi qu’il arrive, ne t’inquiète pas sur l’utilité de tes chroniques, elles m’auront au moins été utiles à moi, tu m’as fait découvrir bien des bizarreries, et tu as d’ailleurs été mon compagnon de route lorsque je me suis décidé il y a quelques années à explorer les tréfonds du cinéma thaïlandais (je me souviens encore de tes critiques de Princess of the Beast 1 et 2 lol).

Enfin, sache que si jamais l’envie de poster un petit billet sur quelque chose qui te tient à coeur, sur un truc bizarre avec des tentacules ou sur des festivals où tu aurais pu trainer, n’hésites pas, ça sera toujours un plaisir de te lire.

Sayonara yume… tu as vu, à nouveau je n’ai pas mis la majuscule… Pourquoi je me décide à l’écrire correctement ? Je ne sais pas, sans doute ce petit pincement au coeur à la lecture de ton texte. A bientôt l’ami en tout cas.

Supavince
8 novembre 2012 22:30

Pour ma part, je ne t’ai pas assez connu, mais ton pseudo résonne sans conteste parmi les experts de cette communauté du ciné asiatique qui nous est chère à tous.

Bon vent! Et à bientôt ici et ailleurs! 🙂

 

Rick
Administrateur
8 novembre 2012 22:31

Pareil, étant arrivé très tardivement, je ne t’ai pas vraiment connu, mais j’ai lu pas mal de tes chroniques (et je sais que tu aimes les tentacules 😀 ) Mais bon, ça fait toujours bizarre de voir quelqu’un partir… Probablement à bientôt sur le forum en tout cas 😉

Realisateur
Realisateur
8 novembre 2012 22:47

Esperons qu’il ne suive pas la trajectoire de Ryo et finisse  Koh Lanta-addict

(sinon nihon-eiga est très bien!) 

I.D.
8 novembre 2012 23:03

Bon débarras alors ! Claque une bise à Sora et Maria de notre part, ça fera plaisir !

Realisateur
Realisateur
8 novembre 2012 23:16

Dommage de pas avoir eu de billet-news sur l’entrée de Maki Goto dans le monde l’AV! :/

Miyabi
Miyabi
9 novembre 2012 3:21

Wouah l’autre il veut nous faire croire que Maria sera présente alors que d’abord actuellement elle est en vacances, quelle pêche et que cette dame n’a aucun lien avec un monsieur du nom de Yume… c’est honteux de nous faire croire ce genre de choses, d’ailleurs ça me donne faim, je mangerai bien des brochettes de poisson.
Je suis désolé que tu partes, je n’ai pas eu le temps d’apprendre à te connaitre malheureusement, mais j’ai eu l’occasion de lire tes écrits et même si je ne partage pas toujours ton avis, comme les autres rédacteurs de HK, tu avais un style à toi, donc pour conclure, tu peux boire le thé avec Sora si tu veux, mais si tu approches Dame Miyabi, je viens chez toi, je te casse les deux jambes, ensuite je te range dans une machine-à-lavée puis dans un lave-plateau en mode rinçage.
J’espère en tout cas pouvoir encore lire tes écrits et te souhaite de concrétiser tes projets.
Et ne touche pas à Miyabi sauf si tu veux boire de la soupe le reste de ta vie 😀

Je plaisante bien entendu.

Oli
9 novembre 2012 16:28

La fin d’une époque (qui a commencé à finir il y a déjà quelque temps – je me comprends). Ça en fait quand même un paquet de bons souvenirs en commun !

slimdods
10 novembre 2012 18:02

Yume ! Celui qui m’a fait découvrir et aimer le Kaiju … et ça, c’était mission impossible ! 

Merci à toi en tout cas pour tous ces bons souvenirs !

I.D.
12 novembre 2012 17:53

Rah p*tain… je pensais pas écrire ça… mais il me manque en fait. Heureusement que je peux le retrouver sur Nihon-Eiga, aussi rare soit les màj, mouarf ! On sait tout de même que le taf vaut l’attente. Bref, avec un peu de chance, on pourra le croiser à Kinotayo avec Sora à un bras et Maria à l’autre. Vivement !