[Film] The Bros, de Jang Yoo-Jeong (2017)


Lee Seok Bong rêve d’être Indiana Jones et de rencontrer le même succès que son héros. C’est pour cette raison qu’il utilise tout son argent pour essayer de faire des fouilles à droite et à gauche et qu’il arrive, par la même occasion, à s’endetter un peu plus chaque jour à force d’acheter tout l’attirail du parfait archéologue. Son petit frère, Lee Ju Bon est intelligent et travaille pour une entreprise spécialisée dans les travaux publics. Mais suite à une erreur de sa part, il risque de perdre son travail. Alors qu’ils rentrent dans leur ville d’origine suite au décès de leur père, ils renversent Aurora…


Avis de Cherycok :
Les Coréens sont passés maîtres dans l’art de pondre des polars à la chaine, au point que beaucoup s’accordent à dire qu’ils finissent par tous se ressembler. Mais il y a un autre genre dans lequel ils sont assez prolifiques, c’est la comédie, bien que leurs films soient souvent un mélange des genres et qu’il y a très peu de comédies pures. The Bros, par exemple, avec son trailer nous présentant une succession de scènes à l’humour un peu con, va tendre vers le dramatique, voire le mélo, dans son dernier acte. Le problème, c’est que ni la partie comédie, ni la partie dramatique ne fonctionnent. Mais vraiment pas du tout. La faute à quoi ? Difficile à dire tant l’humour est quelque chose de particulier et on peut y être sensible ou pas. Mais sur The Bros, j’ai vraiment eu l’impression que rien n’allait.

Très rapidement, The Bros nous présente deux protagonistes principaux qui sont tout sauf attachants. L’un, joué par l’infatigable Ma Dong-Seok (Dernier Train pour Busan, The Outlaws), est un archéologue qui raconte des histoires obscures à des classes presque vides et qui s’endette afin d’acheter du matériel toujours plus performant pour ses fouilles. L’autre, incarné par Lee Dong-Hwi (Extreme Job, Veteran), doit faire fonctionner un plan de construction pour son entreprise de requins quitte à chasser des pauvres habitants qui n’ont rien demandé pour faire passer une autoroute en pleine campagne. On le sait tous, difficile de s’identifier à des personnages ou ne serait-ce que d’avoir un minimum d’empathie pour eux quand ils sont d’entrée de jeu des plus égoïstes. D’autant plus que très rapidement, on comprend qu’ils vont tenter de monter une espèce d’arnaque afin de récupérer ce qui a de la valeur dans leur famille alors que leur père vient de décéder. Alors il y a bien le personnage de Lee Ha-Nee (Extreme Job, Fabricated City) qui tire son épingle du jeu, à la fois mystérieux et un peu frappé, mais ça ne compense pas non plus le reste des personnages secondaires, comme les différents membres de ce village, qui sont pour la plupart odieux, voire bêtes à manger du foin. Jamais on ne ressent une quelconque empathie, et du coup, le final virant dans le dramatique nous laisse complètement de marbre. Le film essaie de nous tirer des larmichettes, en frôlant avec le pathos, mais le poids émotionnel du final perd sacrément en impact à cause d’un film qui ne semble pas savoir quoi faire de tout ce qu’il propose.

Après recherches, il s’avère que The Bros est adapté d’une comédie musicale, The Brave Brothers, également mise en scène par la réalisatrice Jang Yoo-Jeong. Sauf que les codes d’une comédie musicale ne sont pas les mêmes que ceux d’un film, qu’il faut forcément adapter les choses, et ce n’est pas fait ici. Les acteurs vont à fond dans le surjeu, comme le feraient des acteurs sur une scène afin que les gens au fond de la salle puissent comprendre quelque chose, au point que ça en frise le ridicule. On comprend également pourquoi la majorité des personnages sont affublés de costumes, parfois étranges, qu’ils ne quitteront jamais durant toute la bobine, afin qu’ils soient immédiatement identifiables. Sur scène, c’est plus compliqué de se changer, mais dans un film… Car je veux bien qu’on nous fasse comprendre que l’histoire se déroule au fin fond de la cambrousse coréenne mais plus grand monde ne s’habille comme ça aujourd’hui, du moins H24. Mais les problèmes ne se situent pas que là. Bien qu’il y ait quelques moments qui nous arrachent péniblement un sourire, la grande majorité du film n’est juste pas drôle. On a cette très désagréable impression qu’une partie de l’humour se situe dans des jeux de mots qui sont très compliqués à traduire dans une autre langue. Imaginez Bienvenue chez les Ch’tis sous-titré en coréen et vous comprendrez que, forcément, ça ne peut pas marcher (déjà que ça ne marche pas toujours en français…). Et puis il y a la construction du film en lui-même, farci de flashback afin de nous apprendre le pourquoi du comment. Sauf qu’il est parfois difficile de savoir si ce qu’on voit est un flashback ou pas, si ce qu’on voit est une supposition ou quelque chose qui s’est réellement passé. Toute la première heure est très confuse, voire brouillonne, et au final The Bros est un bon gros ratage qui aura même failli me faire tomber dans les bras de Morphée.

LES PLUSLES MOINS
♥ Ma Dong-Seok, toujours cool
♥ Quelques rares gags
⊗ L’humour en général
⊗ Pas d’empathie envers les personnages
⊗ Histoire confuse
⊗ Surjeu constant du casting
Note :
Personnages antipathiques, déroulement confus, humour qui ne fonctionne pas, The Bros est une comédie qui rate le coche du début à la fin. Malgré un joli casting qui semble faire ce qu’il peut, le visionnage du film peut s’avérer pénible.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Durant son premier week-end, il totalise 605 690 spectateurs et est deuxième du box-office derrière Thor : Ragnarok, sorti le même jour. Neuf jours après sa sortie, The Bros dépasse le million de spectateurs.


Titre : The Bros / Buradeo
Année : 2017
Durée : 1h42
Origine : Corée du Sud
Genre : Les enfants sont ingrats
Réalisateur : Jang Yoo-Jeong
Scénario : Jang Yoo-Jeong, Heo Sung-Hye, Lee Seok-Geun

Acteurs : Ma Dong-Seok, Lee Dong-Hwi, Lee Ha-Nee, Song Young-Chang, Jo Woo-Jin, Song Sang-Eun, Jung Jae-Jin, Heo Sung-Tae, Ji Chang-Wook, Lee Ji-Ha

 Buradeo (2017) on IMDb


5 1 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Feroner
Administrateur
30 avril 2021 14:53

Ca fait pas trop envie tout ca, Ma Dong-Seok il est partout ca a l’air d’être la grande star là-bas car même quand il joue pas dans le film il peut être cité comme je l’ai vu récemment ou un personnage dis ” je suis pas Ma Dong-Seok” pour dire qu’il est pas assez impressionnant.
Je crois pas avoir déjà vu de comédie Coréenne.

Feroner
Administrateur
Reply to  Cherycok
2 mai 2021 14:16

Mais j’en ai vu en fait My Sassu girl que j’avais bien aimé mais pas trouvé ca incroyable ( ce film avait des critiques dithyrambiques ). Et Attac the gaz station station j’avais trouvé ca tout pété.