[Film] The Accidental Detective 2, de Lee Eon-Hee (2018)


Le passionné d’affaires criminelles, Dae-man, vend sa boutique de bande-dessinée pour ouvrir une agence de détective sans le dire à sa femme et s’associe avec l’ancien flic à la retraite, Tae-su. Malgré leurs espoirs de travailler sur des cas intéressants, ils se retrouvent bientôt avec des affaires insignifiantes comme des adultères, des dettes impayées ou des disparitions de chats. Un jour, une femme entre dans leur bureau, voulant découvrir la vérité derrière la mort de son fiancé et leur offre pour cela une belle récompense de 50 000 dollars. Dae-man et Tae-su y voient l’opportunité de mettre leurs véritables talents de fin limier au travail. Ils embarquent dans leur enquête un troisième membre, Yeochi, un génie Mensa spécialiste de cyber-sécurité.


Avis de Cherycok :
La Corée du Sud n’échappe pas à la règle : quand un film marche, on lance une suite afin de continuer d’engranger du pognon avec des personnages et une histoire qui a fait ses preuves. C’est donc en toute logique que, suite au succès de The Accidental Detective en 2015, une suite soit mise en chantier. La recette sera simple : on prend les mêmes et on recommence. Enfin, pas tout à fait les mêmes puisqu’un troisième joyeux larron vient se rajouter au duo Kwon Sang-Woo / Sung Dong-Il, histoire d’apporter un peu de renouveau, et on change le réalisateur. Kim Jung-Hoon laisse en effet sa place à Lee Eon-Hee, réalisatrice de Love Exposure (2007) et Missing (2016), pour nous raconter les nouvelles péripéties de notre duo de détectives en herbe. Le résultat est inférieur au premier opus, mais, malgré tout, le divertissement reste au rendez-vous.

Dae-Man concrétise enfin son rêve, il a monté son agence de détectives privés. Bon, il n’a pas dit à sa femme qu’il avait pour le coup revendu son magasin de BD, mais il se dit qu’il gèrera ça en temps voulu. Il fait donc équipe avec Tae-Su, à la retraite depuis peu, du moins d’après ce qu’il dit. Les débuts sont difficiles, malgré la distribution massive de flyers, et les quelques contrats qu’ils ont ne sont guère reluisants. La motivation s’en va peu à peu et ils commencent à avoir des doutes sur la viabilité de leur petite affaire. Disons que leurs discussions sont plus centrées sur le choix du restaurant pour le repas du midi que sur une enquête passionnante à résoudre. Mais la chance leur sourit lorsqu’une femme arrive et leur expose son histoire. Son petit ami est parti un soir de la maison, et n’est jamais revenu. Le Police a clos l’affaire car le corps du petit ami a été retrouvé sur une voie ferrée et qu’ils ont conclu à un suicide. Mais la jeune femme est persuadée qu’il en est tout autre, que son chéri a été assassiné, et elle cherche à savoir pourquoi. Pour cela, elle leur propose 50000$. C’est l’occasion pour Dae-Man et Tae-Su de mettre en pratique leurs talents et les voilà embarqués dans une sombre affaire dont tous les chemins semblent mener à un orphelinat. Afin de mettre toutes les chances de leur côté, ils ont besoin d’un spécialiste en informatique, capable de faire parler n’importe quel téléphone. C’est ainsi que Yeo Chi rejoint l’équipe, non sans avoir demandé un pourcentage sur l’argent du contrat. Et très rapidement, ils vont se rendre compte que cette enquête va être plus complexe qu’ils ne le pensaient. Oui, par où commencer quand tout le monde semble suspect tout en ayant un alibi…

The Accidental Detective 2 reprend donc la recette du premier à quelque chose près. Le duo sympathique devient donc ici un trio sympathique et ce nouveau personnage de geek, un peu souffre-douleur, apporte pas mal en termes de ressort comique. Une fois de plus, le ton du film est très léger, avec toujours bon nombre de gags et autres blagounettes à base de punchlines. Et une fois de plus, ce développement amusant est là pour « dédramatiser » un thème bien plus noir, bien plus glauque, en toile de fond.
Le film est un peu long à démarrer. La trame principale est mise en place de manière un peu laborieuse et on a l’impression que le film piétine un peu dans son premier acte. Malgré tout, lorsque ça se lance, l’histoire est plutôt bien ficelée, même si plus prévisible que celle du premier opus qui elle-même n’était pas un modèle d’originalité, et tout se déroule de manière très fluide en arrivant systématiquement à rendre le scénario intéressant. Le casting fait une fois de plus extrêmement bien le job et le duo Kwon Sang-Woo / Sung Dong-Il fonctionne toujours particulièrement grâce à leur complicité et leur complémentarité. Les scènes sur la vie privée de Dae-Man sont toujours source de gags, mais elles font néanmoins un peu poussives, comme s’il fallait absolument faire évoluer cette relation conflictuelle qui avait été mise en place dans le premier opus. Le rendu final est malheureusement un peu artificiel. Néanmoins, cela ne gâche en rien le rythme dynamique du film, bien appuyé par une mise en scène qui manque certes un peu de folie, mais qui est malgré tout carrée et visuellement propre.

LES PLUSLES MOINS
♥ Les personnages funs
♥ Le ton léger agréable
♥ Histoire bien ficelée
⊗ Un peu long à démarrer
⊗ Aucune surprise
The Acccidental Detective 2 est dans la lignée du premier opus, la surprise en moins. Un film plaisant, qui ne restera pas forcément dans les mémoires, mais qui sur le moment fait le job. A noter que le final pourrait laisser entrevoir une autre suite.

LE SAVIEZ VOUS ?
• The Accidental Detective 2 a beau avoir été un succès, il n’arrive qu’en 20ème place du box-office sud-coréen de 2018, 10ème si on ne prend en compte que les films coréens.
• Le chat qui est recherché par son propriétaire, et qu’on peut voir sur des annonces placardées dans la ville, apparait à plusieurs reprises dans le film. On peut l’apercevoir une première fois sur un écran de contrôle lorsqu’ils sont en train d’essayer de faire un clone du téléphone, et une deuxième fois lorsqu’ils pourchassent Dae-hyun dans l’immeuble abandonné.


Titre : The Accidental Detective 2 : In Action / 탐정: 리턴즈
Année : 2018
Durée : 1h56
Origine : Corée du Sud
Genre : Suite au rabais ?
Réalisateur : Lee Eon-Hee
Scénario : Jung Han-Jin, Lee Eon-Hee

Acteurs : Kwon Sang-Woo, Sung Dong-Il, Lee Kwang-Soo, Seo Young-Hee, Choi Duk-Moon, Lee Il-Hwa, Nam Myung-Ryul, Son Dam-Bi, Choi Sung-Won

 Tam jeong 2 (2018) on IMDb


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *