[Film] Stuck (2007)

Une infirmière renverse un pauvre homme devenu SDF, il s’encastre dans le pare-brise de sa voiture. Au lieu de prévenir les secours, elle l’emmène chez elle, et le laisse dans son garage…

Avis de Cherycok :
Même si le pitch a de quoi être effrayant, Stuck est malheureusement tiré de l’histoire vraie de Chante Jawan Mallard, une femme originaire du Texas, condamnée à 50 ans de prison pour le meurtre d’un sans abri, Gregory Biggs, qu’elle encastra dans son pare-brise et qu’elle laissa mourir dans son garage et qu’elle abandonna au milieu d’un parc. L’histoire de Stuck suit donc à peu près le même scénario, mais s’en détache petit à petit pour un dénouement différent.

Stuck est un film à très petit budget et cela s’en ressent ne serait-ce que par le nombre de lieux de tournage très limité. C’est simple, le film est presque un huis-clos se déroulant quasi intégralement dans un garage, celui dans lequel est garée la voiture dans laquelle le personnage principal est encastré. Mais tout le savoir faire de Stuart Gordon se ressent et malgré ce quasi unique lieu, il arrive grâce à une excellente narration et une mise en scène habile à ne pas ennuyer une seule seconde le spectateur. On s’attache très rapidement à ce pauvre homme et on a vraiment envie qui se sorte des griffes de son “kidnappeur”, bourreau malgré elle alors que tout lui souriait dans la vie mais qui, souvent involontairement , prend les mauvaises décisions et embarque avec elle un pauvre dealer un peu paumé. Même ces deux derniers personnages, qui séquestrent pourtant le personnage principal, sont quelque part attachants car complètement dépassés par les évènements, et s’embourbant toujours plus dans leur situation déjà compliqué à chaque nouvelle décision.

Le film est d’ailleurs non dénué d’humour, mais on ne sait jamais vraiment sur quel pied danser tant il peut basculer en une fraction de seconde vers la terreur, avec des passages assez horribles, parfois même gores, comme un retirage de balai d’essuie-glace du ventre ou un plantage de crayon dans un œil. On souffre en même temps qu’eux d’autant plus que la réalisation simple (mais efficace) et leur jeu d’acteur des plus naturels permettent vraiment de se mettre à leur place.
Que ferions nous si cela nous arrivait ? Aurions nous le courage d’appeler les secours ? On se pose vraiment ces questions pendant le visionnage et le film dépeint très bien ce comportement humain de détresse, de savoir s’il vaut mieux appeler les secours quitte à avoir des problèmes, ou s’il vaut mieux ne se soucier que de sa personne quitte à laisser mourir un pauvre innocent. Mais malgré tout, Stuart Gordon ne juge jamais ses personnages et n’essaie jamais de moraliser la chose même si on sent malgré tout un message derrière tout ça avec la confrontation d’un personnage à qui tout souriait (l’aide soignante) avec un autre qui était en chute libre avec a perte de boulot, d’appartement (le SDF).

Stuart Gordon réussit vraiment son pari avec Stuck, film injustement boudé par les distributeurs aux Etats-Unis puisqu’il n’a été diffusé que dans 16 salles. En France, il passera par la case Direct to DVD plus de 4 ans après sa sortie ! C’est dommage car le film est un huis-clos vraiment tragique avec en plus un final inattendu. Comme quoi, on peut faire de bons films avec peu de pognon. Certains devraient en prendre de la graine…

 

  

  
Titre : Stuck / Stuck : Instinct de survie
Année : 2007
Durée : 1h22
Origine : U.S.A
Genre : Thriller / Horreur
Réalisateur : Stuart Gordon

Acteurs : Mena Suvari, Stephen Rea, Russel Hornsby, Rukiya Bernard, John Dunsworth, Mauricio Hoyos, Lorena Rincon, Martin Moreno


0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments