[Film] Robocop (2014)

Les services de police inventent une nouvelle arme infaillible, Robocop, mi-homme, mi-robot, policier électronique de chair et d’acier qui a pour mission de sauvegarder la tranquillité de la ville. Mais ce cyborg a aussi une âme…


Avis de Cherycok :
Ce n’est un secret pour personne, le Robocop de Verheoven est un film bien plus intelligent qu’il n’y parait, se cachant derrière un humour noir pour passer bon nombre de messages bien plus profonds. Et mise à part des SFX un peu viellots, le film datant tout de même de 1987, force est de constater que même aujourd’hui il garde toute sa puissance cinématographique. D’où la question : Pourquoi en faire un remake ? Beaucoup s’y essaient depuis quelques années, The Thing, Evil Dead, Total Recall,… tous y passent et souvent des films cultes pour bon nombre d’entre nous. Mais peu arrivent au final à quelque chose de vraiment concluant apportant un minimum de nouveautés pour être justifié. Résultat des courses, même si c’était prévisible à la vue du trailer, cette version 2014 de Robocop s’avère être méchamment naze…

Ce Robocop est un film tout simplement sans âme et complètement aseptisé, vidé de tous les moments gores et bien méchants, parfois limite cartoon de l’original, comme s’il fallait obligatoirement rendre le film tout public et toucher le plus grand nombre afin de faciliter la rentabilisation de son budget de 100 millions de dollars. On sent réellement le réalisateur José Padilha (les excellents Tropa de Elite) réellement bridé comme si on lui avait donné un cahier des charges à suivre et comme directive de surtout ne s’en écarter à aucun moment. Selon l’aveu même du réalisateur, Robocop est la pire expérience de sa vie en terme de tournage, et la quasi totalité des idées qu’il aurait voulu apporter auraient été refusées. Et oui mec, tu es à Hollywood ici, tu fais ce qu’on te dit et tu fermes ta gueule…
Du coup, cela se ressent à chaque scène, et hormis les passages impliquant Samuel L. Jackson, le seul point positif du film, prenant un réel plaisir à surjouer ce personnage de présentateur TV fervent défenseur du plus grand, beau et fort pays du monde que sont les Etats Unis, l’ensemble du film fait preuve d’une platitude exaspérante au point qu’on se demande si cela va décoller à un moment ou à un autre. Cela n’arrivera malheureusement jamais et ce ne sont pas les deux très courts passages faisant résonner très brièvement à nos oreilles l’excellent thème du film original qui arrivent à susciter l’intérêt. Si au moins on pouvait se consoler avec les scènes d’action…

… Mais même pas ! Agrémentées de punchlines ridicules au possible, les fusillades et autres scènes de courses poursuite sont visuellement très moches. Le film essaie de cumuler les effets de style, mais se ramasse totalement enchainant sans vergogne des passages tout droit sortis d’un mauvais jeu vidéo façon FPS et des plans risibles où Robocop prend des pauses arme à la main sans jamais arriver à la cheville du charisme de celui de 1987. Le parti pris de relooker notre cyborg était au départ une bonne idée, histoire de le remettre au goût du jour, mais merde, il s’apparente ici parfois plus à un ninja cybernétique qu’à un réel cyborg. Ce n’est qu’une question de goût diront certains, c’est effectivement le cas, mais avouez que ça peut devenir relativement gênant si on n’adhère pas lorsqu’on nous le montre deux heures durant sous toutes les facettes.
La mise en image de ces scènes d’action n’est pas plus glorieuse. Là où elles auraient gagnées en puissance avec des plans larges, pourquoi pas des angles de vue plus aériens, ou carrément des plans séquences qui on le sait peuvent avoir un rendu très impressionnant pour des gunfights, on préfère nous donner du plan serré et du montage cut qui, couplés aux effets de style cités précédemment, donnent un résultat au final très cheap et surtout sans aucune puissance, à l’image de ce final sans saveur aucune.

Non, vraiment, il n’était pas nécessaire d’infliger cette version 2014 au public et les fans du l’original, malgré les quelques clins d’oeil, seront à coup sûr extrêmement déçus de voir le traitement infligé à cette licence culte. Pas fun, sans intérêt, ce Robocop est clairement à oublier. S’il vous plait messieurs les têtes pensantes de Hollywood, arrêtez avec ces remakes foireux, réfléchissez un peu avec autre chose que votre porte monnaie, ça en devient réellement fatigant…

 


Titre : Robocop
Année : 2014
Durée : 1h57
Origine : U.S.A
Genre : Remake raté
Réalisateur : José Padilha

Acteurs : Joel Kinnaman, Gary Oldman, Michael Keaton, Abbie Cornish, Jackie Earle Haley, Michael K. Williams, Samuel L. Jackson, Jennifer Ehle, Jay Baruchel, Marianne Jean-Baptiste, Aimee Garcia, Douglas Urbanski, John Paul Ruttan, Patrick Garrow, K.C. Collins


Galerie d’images :


  • Cherycok

    Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

    Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

  • 31 Comments

    Add a Comment
    1. Quand Verhoeven fait ROBOCOP en 1987, c’est parce que c’est son trip, une vraie prise de risque. Une démarche artistique. Le remake là ils le font pour quelles raisons ? Essentiellement économiques. Je passe mon tour.

    2. Non maix tu peux faire un truc pour raisons économiques mais en essayant de faire quelque chose qui tient la route… Ici, exit l’humour du 1, exit les scènes gores et les plans qui claquent, exit tout ce qui rendait le 1 culte, et bienvenue à un pauvre blockbuster sans âme, raté à tout point de vue (pour moi en tout cas), sorte de version remasterisée pour la famille…

      Nul à chier.

    3. A part Gary Oldman qui joue bien le scientifique un peu dépassé par sa création, ainsi que Samuel Jackson qui – tu as raison- se fait bien plaisir avec ce personnage assez odieux, le reste ne vaut pas le prix du billet. Qui est comme le dit Oli, leur essentielle motivation. Des souuuuus des souuuuuuuuuuuuuuus

    4. Oui, d’où la dernière phrase de ma chronique ^_^

    5. j’ai pleuré du sang devant cette daube. Tout ça sent bon le politiquement correct. Des idées bidons (le taser devient l’arme principale), des dialogues ridicules (le sénateur qui demande au boss de l’OCP ce que ressent un robot qui tue quelqu’un), des séquences surréalistes comme la fusillade dans le noir. Un flic cyborg suréquipé se ramène, mais on préfère l’affronter dans l’obscurité… Quant à la scène du début où un robot bipède estime qu’un gamin armé d’un couteau est une menace qu’il faut vaporiser à grands coups de sulfateuse, ça donne le ton. Un film pourri à oublier tout de suite après l’avoir vu.

    6. J’ai osé, j’ai vu la bête, et…. c’est pas bon! (mais on le savait depuis le temps). Quelques trucs à la limite pas mal dans la première partie, notamment grâce à Gary Oldman (il est toujours bon en même temps) et Jackson, mais alors dés que commence l’entraînement de Robocop et que l’action débarque, on oublie tout. Je vais pas tarder à me refaire l’original en BR tiens pour la peine!

    7. C’est pas faute d’avoir prévenu lol

    8. Oui bon oh, au moins je me suis fais mon avis lol. Puis 2h le machin quoi!

    9. Que dire, à part que ce Robocop 2014 n’est rien de plus qu’un énième remake inutile fleurant bon le marketing et le mercantilisme capitaliste !
      C’est même une insulte au chef d’œuvre de Verhoven devenu un classique de la S.F !
      Rien ne tiens la route dans ce film fast-food qui se consomme comme un Mc Do !
      Un film pensé pour le grand public d’aujourd’hui, sitôt vu, sitôt oublié pour vite passer à la prochaine purge tendance !
      Ça fait mal de voir ce que certains font de ce qui est à la base un art…

    10. Ah je n’aurais quand même pas mis 2,5/10 ^^
      C’était pas vraiment bon, j’ai trouvé que ça n’apportait rien, mais bon…c’est pas un peu la colère qui parle avec 2,5 comme note ?^^ C’est pas dégueulassement réalisé ni rien.
      C’est juste extrêmement générique.
      Même Samuel L. Jackson qui semble être là pour faire une critique de la pensée américaine, au final puisqu’il n’y a rien d’autre, il semble avoir été collé là au dernier moment pour donner des airs intelligents au film. Je suppose que ce n’est pas le cas mais que le reste des idées du réal ont été refusées, et qu’au final…ben le film est vidé de sa substance.

      J’avais apprécié le début cela dit. Jusqu’à une scène que j’ai tout de même trouvé forte : celle où Gary Oldman montre à Robocop ce qu’il reste de son corps. C’est assez glauque et pas vraiment tous publics quand même. On y sent presque une touche de Verhoeven.
      Mais après ça, dès l’entrainement de Robocop, ça devient un actionner standard sans saveur.
      Même les pistes qui auraient pu être intéressantes, comme le fait qu’ici le perso reste humain et est conscient d’être déshumanisé, et donc le conflit intérieur qu’il pourrait avoir à accepter sa condition…ben non, c’est pas traité. ça devient très fade et peu intéressant.

      On va dire que j’aurais mis 4 ou 5 pour être sympa^^ Mais c’est clair que ça n’apporte rien comme film.

      Sinon à propos de verhoeven, il est si mauvais que ça son “film maudit” Showgirls ? Je l’ai jamais vu parce que bon…le thème de Vegas ne m’intéresse pas des masses, mais je suis surprise de sa réputation si mauvaise.

    11. Ben disons que j’ai aussi trouvé la mise en scène dégueulasse. J’ai trouvé ça visuellement moche, monté n’importe comment au niveau des scènes d’action (c’est parfois tout sauf lisible, que des gros plans iconiques nuls à chier,…). Ca colle des effets de style qui ne servent à rien un peu partout et qui sont eux aussi moches. Ca a perdu complètement l’essence même du film original. Les dialogues sont d’une nullité abyssale. Et puis le look du Robocop… Non, je ne peux pas.

      Ce Robocop, c’était mon retour dans les salles de ciné, un peu forcé par des “amis”, après plusieurs années sans y mettre les pieds à causes de moult déceptions. J’avais envie de sortir de la salle. J’ai pas vu tous les remakes sortis ces derniers temps (il me manque par exemple le The Thing -que je ne veux pas voir- ou le Total Recall), mais celui est pour moi, et de loin, le plus mauvais que j’ai pu voir. Son réalisateur brésilien parle d’une expérience atroce, bridé de partout, incapable d’amener ses idées dans le film car il fallait que ce soit lissé au possible pour plaire au plus grand public.

      Non non, je me trouve peut être même gentil avec mon 2.5, car même si on le prend comme un actionner lambda, il y a dedans tout ce que je déteste dans le cinéma hollywoodien actuel. J’avais même préféré le Android Cop de The Asylum, très mauvais lui aussi mais sincèrement, j’avais moins l’impression qu’on se fichait de ma gueule…

      1. Disons surtout que je pige pas trop qu’on puisse mettre une meilleure note à un 3-headed shark quoi^^
        Tu vas me dire qu’au moins ça t’a fait marrer, ok…mais techniquement y’a pas photo que ce Robocop est mieux réalisé. Même si c’est lambda et, comme tu le dis, un fim à cahier des charges hollywoodien.
        Mais bon…les films tout nazes de the Asylum c’est aussi des films à cahier des charges : il faut mal filmer exprès, il faut mettre du gore et des boobs et des SFX dégueux…et au final c’est quand même du mauvais boulot fait exprès.
         
        Moi ça m’énerve tout autant que les films qui se la jouent safe tous publics. ça ne vise juste pas le même public mais dans les 2 cas, c’est du cinoche commercial. Et the Asylum, ils n’essaient même pas de bien faire puisque tout le principe est justement de mal faire^^
         
        Mais bon j’ai pas spécialement envie de défendre ce remake non plus, hein…
        C’était juste pour dire que…au moins, les techniciens ont essayé de faire du bon boulot dessus avec un rendu plus pro. Même si le script est naze.^^
         
        Bon pour Showgirls, personne ne l’a vu ?

        1. Showgirls je l’ai, mais toujours pas vu. Je sais que c’est son oeuvre maudite, mais qui petit à petit commence à être réhabilité, donc j’ai envie de le voir. Mais c’est vrai que j’ai un peu peur malgré tout, et que 2h10 je crois en plus. Mais bientôt, en plus j’adore Kyle MacLachlan qui a apparemment le premier rôle.

          Quand à Robocop, j’avais déjà vite fait dit en com ce que j’en pensais, vrai que la première partie y a encore des trucs pas mal jusqu’à la fameuse scène que tu dis, puis après le vide total, avec un final sur les toits car c’était la mode à l’époque…

          1. Je crois plutôt que c’est la nana le premier rôle mais bon…^^
            Parait que le film a brisé sa carrière, qu’elle est passée pour une pute et tout ça…
            En tous cas le rêve américain terni par Verhoeven, ça semble n’avoir vraiment pas plu aux américains à l’époque.
            Mais je me demande si c’est la seule raison de l’accueil désatreux du film. Je suis curieux de savoir si le sript est bon, si c’est bien joué, etc.

            1. Mais quand je note Robocop ou 3 Headed, je ne les note pas pareil. Je les note par rapport à ce que c’est. Tout comme je ne vais aps les comparer car ce n’est aps le même genre de production…

              1. Ah, ce remake de Robocop, c’est non et définitivement non !
                Pour moi, c’est tout simplement pas possible de passer après celui de Verhoven…
                Après, y parait effectivement que le réal de ce remake a été bridé à fond…mais dans ce cas, le mieux aurait été de ne pas faire ce film tout simplement.
                Et c’est un peu pareil pour le remake de Total Recall, on me l’a prêté, mais j’ai pas pu..

                1. Ah ben j’imagine qu’une fois engagé sur un projet pareil, ça doit être difficile de se barrer. Faut bien manger.
                   
                  Et puis au pire ils auraient pris un autre réal qui aurait accepté les contraintes et le film aurait été fait quand même^^ On parle d’un film de producteurs là.

                2. Mais c’est vrai je dois avouer qu’il y a ce concept assez bizarre depuis des années qui consiste à aller chercher un réalisateur indépendant comme Duncan Jones (Moon), Juan Antonio García Bayona (l’orphelinat), Josh Trank (Chronicle), Gareth Edward (Monsters), taika waititi (what we do in the shadows) pour leur demander de faire du blockbuster (warcraft, Jurassic World 2, Fantastic four, Star Wars rogue one, Thor Ragnarok) mais sans leur laisser apporter leur vision qui justement les a fait remarquer. on leur file un script tout pourri et faut faire avec.
                   
                  Parfois ça se passe pas trop mal (Warcraft) et parfois c’est la cata (Fantastic four, et probablement Jurassik World 2 même si je ne l’ai pas vu^^)

    12. Et le Robocop de Verhoven est à voir en version director’s cut évidemment !

    13. J’ai revu Robocop 2.
      Bah franchement il est pas mal. Bon c’est pas du niveau du premier, mais ça reste over the top, violent et satirique.
      C’est juste que niveau structure narrative, c’est pas top. Robocop a un souci au début du film, il le résout vite, puis il disparait du film pendant 40 minutes pendant qu’on s’intéresse à Cain. Puis il revient à la fin pour la baston. Pas super bien structuré.
      Mais franchement c’est quand même un bon divertissement avec des passages marrants sur les “Robocop v2” foireux, puis sur Cain qui devient un robot accro à la dope (le duel de fin est chouette)

    14. Personne ? J’suis tout seul à le trouver potable ce 2 ?^^

    15. Si si, j’aime beaucoup Robocop 2 moi. Oui il est moins bon que le premier, bancal sur certains aspects, certains trucs peuvent paraître un peu lourds quand Robocop est détraqué et fait la gentille morale à tout le monde, aux fumeurs, aux enfants… Mais il garde le ton satirique et violent de l’original, il y a quelques bonnes idées, j’aime bien Cain en mode robot tueur totalement crazy et dopé. C’est une bonne suite pour moi, et j’aime bien la musique aussi même si les thèmes du premier sont meilleurs. J’ai les deux premiers en Blu-Ray, le 3 je l’avais car coffret trilogie mais refilé à une amie folle qui a accepté le cadeau haha !

      1. Alors moi j’ai le 3 aussi…et je suis obligé de le garder parce que c’est un coffret slim avec une jaquette pour les 3 films. Mais pas grave, parce qu’au final ça prend moins de place que 2 boites de DVD^^ Il suffit juste que je le regarde pas^^
        Pareil pour Alien, je n’aime pas le 4 mais je l’ai dans un coffret quadrilogie (qui est un mot qui n’existe pas ! On dit tetralogie !)
        Le 3 n’est ni violent ni satirique, et Robocop a un jetpack…

        1. Et affronte des ninjas robots tout pourri….

          Alien j’ai le coffret métal avec les 4, mais comme toi, je n’aime pas du tout le 4, jamais revu d’ailleurs. Même à chaque fois que je me dis “allez, je me fais l’intégrale en version longue”, je m’arrête au 3.

    16. Sinon à propos de verhoeven, j’ai revu Basic Instinct et…euh…c’est clairement pas top quand même hein ! ça marchait mieux quand j’étais ado^^
      Mais là mort de rire les flics sérieux qui ne peuvent pas résister à une femme…c’est quoi ces bouffons ?^^
      Faudrait que je revoie Sexcrimes aussi, mais j’ai peur du même effet^^

      1. SexCrimes, ce n’est pas de Verhoeven si je ne m’abuse non ? Tu ne voulais pas parler de Showgirls ?

        1. Non c’était juste pour parler de “thrillers sexy”, pour voir si finalement c’est des films qui fonctionnaient juste quand on était ado^^

        2. Enfin je parle pour moi hein. Si tu penses autrement, dis le^^
          Mais j’ai eu du mal à regarder Basic Instincts jusqu’au bout aujourd’hui.
          Ils sont tous cons et frustrés dans ce film, je me sentais absolument pas impliqué dans l’histoire et j’ai trouvé ça lourd.

          1. Je n’étais déjà pas fan des thrillers sexy à l’époque, je ne suis pas sur de trouver ça mieux aujourd’hui pour tout t’avouer. J’avais vu Sex Crimes au ciné à l’epoque avec des potes, je m’étais un peu fait chier pour tout t’avouer… Basic Instinct, jamais été très fan…

            1. Basic Instinct a ses défauts, mais moi c’est l’opposé, le film m’emmerdait à l’époque, je le trouve meilleur aujourd’hui. Pas parfait hein.
              Sex Crimes je l’ai revu il y a genre un an sur amazon prime, beaucoup moins bon que dans mes souvenirs, avec des actrices peu crédibles. Reste Kevin Bacon, très bon, et l’ost que j’aime beaucoup.

              1. Denise Richards ouais clair que…bon…
                Mais j’aime bien Neve Campbell moi^^ Je trouve que c’est la mieux parmi les actrices de sa génération “années 90” qui ont toutes disparues maintenant…(quand t’es une femme qui passe la quarantaine, paf t’as plus trop de rôles. Même un Tom Cruise de 56 ans se retrouve avec des nénettes de 30 ans en guise de femmes dans les films, ça va on se prend pas pour de la merde^^)
                Je l’aime bien dans Panic, même si c’est un second rôle. Tu connais ? Avec William H. Macy en tueur en série qui voit un psy, et son père joué par un Donald Sutherland cinglé qui a élevé son fils à être un tueur (entreprise familiale^^)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *