[Film] Mohabbatein, de Aditya Chopra (2000)


Trois jeunes étudiants arrivent à Gurukul, un des plus prestigieux centres d’enseignement de l’Inde, pour terminer leurs études supérieures. Ils y tombent chacun amoureux d’une jeune fille mais sont quasiment dans l’impossibilité de les voir suite à l’attitude bornée du principal du centre, l’inflexible Narayan Shankar, qui le dirige d’une main de fer. Celui-ci est en effet intraitable avec ses pensionnaires depuis que sa fille, tombée amoureuse d’un élève quelques années plus tôt, s’est suicidée suite à son refus d’accepter cette relation… Heureusement pour nos trois amis, un jeune professeur de musique idéaliste et romantique, aux méthodes d’enseignement peu orthodoxes, semble être en mesure de tenir tête au terrible Narayan Shankar…


Avis de Postscriptom :
Cinq ans après le succès de DILWALE DULHANIA LE JAYENGE, Aditya Chopra revient en force avec son ambitieux MOHABBATEIN, un projet énorme qui développe le thème principal de DDLJ (critique du pouvoir de la vieille génération, qui ne comprend plus la nouvelle…) mais de façon moins frontale, avec notamment un scénario structuré d’une façon assez inhabituelle…. En effet contrairement à DDLJ, MOHABBATEIN est moins basé sur une structure binaire (avant et après l’entracte, même si celui-ci est sublime…) que sur une multiplicité d’actions et de personnages, et on se retrouve vite avec une structure narrative compliquée mais finalement limpide où on ne se perd jamais (contrairement au début de LA FAMILLE INDIENNE par exemple, qui était un peu elliptique par moments…).

Car Aditya est avant tout un excellent scénariste, ce qui ne l’empêche pas de soigner sa mise en scène. MOHABBATEIN est en effet filmé de façon très classique, mais dans le meilleur sens du terme, dans un cinémascope 2.35 absolument sublime (la photo est somptueuse) donc pour ceux qui ont aimé KUCH KUCH HOTA HAI, LA FAMILLE INDIENNE, HUM DIL DE CHUKE SANAM et DEVDAS, n’hésitez pas on retrouve les mêmes chorégraphies sublimes (merci de nouveau à Farah Khan, la Yuen Woo-Ping hindi), car oui MOHABBATEIN c’est de ce niveau-là, donc ça plane vraiment très très haut, si vous voulez du grand spectacle comme seul sait en faire le cinéma hindi, c’est ce film qu’il vous faut…

Mais au-delà du visuel MOHABBATEIN contient ce que l’on peut appeler de « pur moments de cinéma », c’est-à-dire des scènes en état de grâce comme on en voit que trop rarement au cinéma, et là elles sont très nombreuses en plus (et pas seulement parce que le film est très long !), Aditya Chopra s’étant complètement lâché pour ce film, il prend tous les risques et ça marche, et je ne parle même pas la confrontation titanesque Shahrukh Khan/Amitabh Bachchan (dont le film a largement relancé la carrière), ni des quatre sublimes actrices, dont l’ex-Miss Univers aujourd’hui star mondiale, Aishwarya Rai, ni du dernier plan avant l’entracte (oui j’en reparle mais c’est un des plus beaux de l’histoire du cinéma, c’est pour ça…), et j’en oublie des tonnes !!!…

LES PLUSLES MOINS
♥ Scénario bien construit
♥ Des personnages attachants
♥ Visuellement sublime
♥ Les chansons et chorégraphies
⊗ …
Bref un film inoubliable, si vous aimez le cinéma (hindi ou pas) et que vous n’avez pas vu MOHABBATEIN hé bien vous avez tout faux, la seule chose qu’on regrette c’est qu’il ne soit pas sorti au cinéma chez nous (comme KUCH KUCH HOTA HAI d’ailleurs alors que ce sont les deux piliers du nouveau cinéma hindi…), mais finalement ce n’est pas grave, car comme pour le film de son pote Karan le DVD est excellent et permet de le voir encore et encore, en espérant que Aditya revienne bientôt à la réalisation, on croise les doigts !…



Titre : Mohabbatein
Année : 2000
Durée : 3h27
Origine : Inde
Genre : Comédie romantique
Réalisateur : Aditya Chopra
Scénario : Aditya Chopra

Acteurs : Amitabh Bachchan, Shahrukh Khan, Aishwarya Rai, Uday Chopra, Jugal Hansraj, Jimmy Sheirgill, Shamita Shetty, Kim Sharma, Preeti Jhangiani

 Mohabbatein (2000) on IMDb


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Postscriptom

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments