[Film] Haunted School, de Hirayama Hideyuki (1995)

L’annexe d’une petite école primaire est condamnée, fermée à clé. Une petite fille va cependant pénétrer dans le bâtiment, persuadée d’y avoir vu un esprit. Elle disparait, et sa sœur, ainsi que plusieurs camarades de classes, vont à leur tour pénétrer dans le bâtiment. Sauf qu’une fois à l’intérieur, les portes se referment et il est impossible de sortir.


Avis de Rick :
Haunted School, aussi appelé School Ghost Stories, mais du coup, on pourra aussi l’appeler Gakkô no Kaidan, ou Gakkou no Kwaidan, c’est le genre de petit film avec une bonne petite réputation, mais quelque peu oublié aujourd’hui. Pour preuve, cela faisait 20 ans que le DVD Zone 1 trainait dans ma collection, sans que la motivation d’insérer la galette dans le lecteur ne se fasse sentir. Monumentale erreur ? Oui et non. Oui car clairement, on se retrouve là devant un représentant d’un genre qui n’existe tout simplement plus aujourd’hui. Non car ce n’était cependant pas parfait. D’ailleurs, si le film fut un réel carton à sa sortie, allant jusqu’à donner naissance à une saga (trois suites de 1996 à 1999, et un pseudo reboot en 2014), à l’international, les avis ne sont pas toujours tendres. Pire, certains iront jusqu’à parler du film en le qualifiant d’inintéressant (mais malgré tout, de film proposant des visions surréalistes). Haunted School en tout cas, à la base, ce sont des ouvrages, écrits par un ancien professeur, compilant des histoires horrifiques se déroulant à l’école, et visant un jeune public. Le succès fut immense, une série de six épisodes vu le jour en 1994, puis le premier long métrage l’année suivante. Et Haunted School donc, comme je le mentionnais, c’est un plutôt digne représentant d’un genre qui n’existe plus maintenant, près de 30 ans plus tard, à savoir, l’horreur familiale, ces films visant un jeune public, mais qui n’a jamais peur de les bousculer un peu, pour leur faire peur, les faire sursauter, sans pour autant aller trop loin. On pourra bien me dire que de temps à autres, quelques (mauvais) studios notamment en Amérique tentent de livrer de gentils films du genre, mais quelque chose s’est perdu en chemin. Un savoir-faire délaissé sur l’autel du numérique, et l’impression que l’on prend à présent les enfants pour des cons. Mais je m’égare, une nouvelle fois.

Haunted School donc, dans un sens, ne brille pas par son scénario. Une bande de gamins qui se retrouve enfermés les uns après les autres dans un bâtiment pourtant verrouillé d’une petite école, dans une petite ville, avec son lot de légendes, et quelques adultes, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, qui vont tout faire pour les aider à sortir de là. Ni plus, ni moins, le film ne perd pas de temps en introduction à rallonge, ni en développement de personnages, ils le sont juste ce qu’il faut pour les caractériser, et les rendre un minimum attachants. Ils sont certes assez classiques, voire pour certains assez limités, sans doute car tourner avec des enfants et les faire bien jouer, ce n’est pas toujours facile, mais ça fonctionne plutôt bien. Entre les deux jumeaux, le prof qui aime ses élèves et va tout faire pour les aider, la petite sœur attachante, la fille étrange que personne ne connait et qui se joindra au groupe enfermé. C’est assez varié, certes assez cliché, mais ça fait le boulot. Déjà car tout va vite et les personnages se retrouvent rapidement enfermés dans l’école, et donc en proie à différents esprits, et ensuite car en effet, le cœur du film, ce que l’on retiendra, que l’on soit enfant ou adulte, ce sont bien les différents esprits. C’est un festival, qui ne tarde pas à arriver, et qui pourra autant faire rire (ou sourire pour les adultes) qu’effrayer (pour les enfants), et ce dés la scène d’ouverture, fort sympathique et qui met dans le bain. Une fois nos enfants enfermés par la suite dans l’enceinte de l’école, c’est un réel festival, entre des esprits volants qui semblent directement sortir de Ghostbusters, un personnage géant avançant dans les couloirs qui n’est pas sans rappeler l’amour des Japonais pour les maquettes et autres Kaijus géants, un homme de ménage un brin étrange et dérangé, sans oublier diverses créatures étranges, et forcément, réalisées en dur, 1995 oblige.

Du caoutchouc baveux, costumes et autres animatroniques, il y en a dans Haunted School, ça déborde même de l’écran tant par moment, il y en a partout, autant de par la multiplication des menaces que par la taille des créatures, que le réalisateur a du mal à pouvoir garder dans le cadre de sa caméra, et même dans les petites salles de classes. Certains moment, notamment en ce qui concerne l’homme de ménages, peuvent marquer, ou allez savoir, donner des cauchemars aux plus jeunes spectateurs, ce qui n’est pas un mal, étant donné que c’est le but premier du métrage, faire frissonner les plus jeunes. Ça fonctionne assez bien, car jamais le film ne prend ses spectateurs pour des débiles, et car il donne tout ce qu’il a pour donner un résultat final ambitieux malgré un budget sans doute assez limité. La mise en scène est donc assez solide, la photographie que l’on pourrait qualifier de typique des années90 réussie, et si certains acteurs laissent à désirer, rien non plus qui ne vienne détruire l’expérience proposée par le réalisateur, qui reviendra d’ailleurs sur le second opus l’année suivante avant de céder sa place à Kaneko Shûsuke (Death Note, Gamera, GMK), avant de revenir pour la quatrième métrage. Il livre un très honnête travail ici, sans doute entouré d’une solide équipe technique, et d’un studio, la Toho, qui veillait sans doute derrière sur ce qui sentait clairement déjà comme une saga, vu la popularité des livres. Pas parfait comme énoncé plus haut, avec quelques acteurs moyens, des facilités, et sans doute un ou deux moments un peu kitchs revus aujourd’hui, mais un vrai film sincère dans sa démarche, et hautement divertissant.

LES PLUS LES MOINS
♥ De l’horreur familiale faite avec sérieux
♥ Un film plaisant
♥ Pour les enfants, probablement effrayant
♥ Beaucoup de créatures faites à l’ancienne
⊗ Un casting imparfait
⊗ Quelques rares moments bien kitchs
note2
Premier opus d’une saga, Haunted School est un métrage visant les jeunes enfants qui fonctionne bien. Ça va à l’essentiel, ça multiplie les esprits et créatures différentes, le tout fait à l’ancienne, et c’est techniquement solide. Quelques défauts, mais un métrage attachant qui nous rappelle l’époque où l’on n’avait pas peur d’effrayer un peu les enfants.


Titre : Haunted School – Gakkô no Kaidan – 学校の怪談
Année : 1995
Durée :
1h41
Origine :
Japon
Genre :
Horreur familiale
Réalisation :
Hirayama Hideyuki
Scénario :
Okudera Satoko
Avec :
Nomura Hironobu, Toyama Kasumi, Yonezawa Shiori, Atsuta Hajime, Tsukada Junichirô, Machida Shôhei et Satô Masahiro
Haunted School (1995) on IMDb


Galerie d’images :

0 0 votes
Article Rating

Auteur : Rick

Grand fan de cinéma depuis son plus jeune âge et également réalisateur à ses heures perdues, Rick aime particulièrement le cinéma qui ose des choses, sort des sentiers battus, et se refuse la facilité. Gros fan de David Lynch, John Carpenter, David Cronenberg, Tsukamoto Shinya, Sono Sion, Nicolas Winding Refn, Denis Villeneuve, Shiraishi Kôji et tant d'autres. Est toujours hanté par la fin de Twin Peaks The Return.
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments