[Film] Grimsby : Agent Trop Spécial, de Louis Leterrier (2016)

Nobby Butcher n’a pas de boulot, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux. Il a tout ce dont il peut rêver dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et onze gamins. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sébastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants. Après 28 ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de son frère à Londres. Mais il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6 et qu’il est en cavale. Les retrouvailles ne vont pas se passer comme prévu…


Avis de Cherycok :
C’est les vacances, petit séjour en famille. Après quelques verres de rhum et autres boissons euphorisantes, la discussion arrive sur le terrain du cinéma. C’est à ce moment-là que le patriarche un peu éméché se lance dans le résumé des derniers visionnages. « Roh là là, avec ta mère l’autre jour, on a vu un film qui m’a fait encore plus pleurer de rire que Dumb and Dumber ! » Oui, chacun ses références, je ne suis pas là pour juger, je viens de me procurer Planet of the Sharks, Sharknado 4 et Atomic Sharks… Bref, après un descriptif du plot du film, agrémenté de rires un peu imbibés, il nous balance le SCUD dans la gueule : « A un moment donné, l’agent secret et son frère sont dans la savane et vont se cacher dans le vagin d’une éléphante. Ah ah ah ah. Et puis y’a un éléphant qui se pointe avec une bite d’un mètre, ah ah ah, et il se fait l’éléphante, ah ah ah, et les autres dedans ils vont prendre des coups de bite dans la tête, ah ah ah, et l’éléphant va décharger partout dans leur tête, ah ah ah, et ils ont du sperme d’éléphant partout ! ». Regards médusés dans l’assemblée, mélange de consternation et de pleurs de rire (alcool tout ça tout ça). Mais il n’en fallait pas plus pour titiller la curiosité de l’amateur de bobines WTF que je suis. Surtout lorsque c’est un gros studio, la Columbia, qui ose mettre ce genre de scène dans un film qui sort sur les grands écrans. Et puis aussi parce que Dumb and Dumber, moi ça me fait rire. Et je n’ai même pas honte !

Je conçois que cette introduction pourra sans doute faire peur à beaucoup de monde. Mais outre ses scènes outrageusement et volontairement vulgaires et graveleuses, le nouveau film de Louis Leterrier (Insaisissables, Le Transporteur, Danny the Dog) est avant tout une parodie de films d’espionnage façon James Bond comme il y en a déjà eu plusieurs. Austin Powers, Johnny English, Kingsman,… La liste est longue et Grimsby s’inscrit clairement là-dedans. Mais contrairement à ce qu’on aurait pu craindre, il est réussi !
Qui dit film d’agent secret, dit scène d’action. Et Louis Leterrier, quoi qu’on puisse penser de lui, connait son boulot. Le Choc des Titans était certes bien bien moisi du derch, mais les scènes d’action de plusieurs de ses autres films étaient très efficaces et bien fichues. Courses poursuites, grosses explosions, gunfights, Leterrier succombe même à la mode du Point of View (POV), popularisée par le film américano-russe Hardcore Henry (2016), et s’en sort avec les honneurs tant le résultat reste lisible et bien à propos. Mark Strong (Kingsman, Kick-Ass, Sherlock Holmes) semble complètement à l’aise dans toutes les parties très musclées du film et le duo qu’il forme avec Sasha Baron Cohen (Ali G, Bruno, Borat), façon Buddy Movie, fonctionne à merveille. Et quel plaisir de voir Scott Adkins (Undisputed 2 et 3, El Gringo), même dans un second rôle, dans un film un peu moins confidentiel qu’à l’accoutumée, qui en quelques secondes seulement nous prouve l’étendue de ses talents martiaux. Même la partie un peu plus dramatique et sérieuse, sur la jeunesse des deux frères et leur séparation (racontée lors de flashbacks), fonctionne sans faire tâche à coté de l’avalanche de gags graveleux, pipi caca et très axés autour de l’entrejambe.

Car oui, des scènes comme celle citée dans l’introduction, il y en a des caisses. Et malgré le côté hallucinant de certaines d’entre elles, il faut avouer qu’elles fonctionnent car elles dégagent une énergie communicative. Bien entendu, les amateurs d’humour fin ne trouveront rien ici pour eux, ce n’est d’ailleurs pas le but du film. Mais sincèrement, c’est tellement con qu’il est parfois impossible de ne pas éclater de rire. Les acteurs n’ont honte de rien. Bite d’éléphant en érection engendrant des hectolitres de sperme, prothèse de couilles qui va se retrouver dans la bouche de Sacha Baron Cohen afin d’extraire du venin, foufoune touffue (façon buisson de western spaghetti) d’une grosse mama black en gros plan, feu d’artifice dans le trou de balle façon vidéo Youtube,… La connerie de certaines scènes n’a aucune limite ! Les clichés sur les gens du nord de l’Angleterre sont poussés à l’extrême (le public de la ville de Grimsby en a d’ailleurs énormément voulu au film) et la « teubétitude » de certains personnages s’élève au rang d’œuvre d’art. Grimsby ne respecte rien. Il joue sur le terrain glissant du sida en le refilant outrancièrement à Daniel Radcliffe et Donald Trump, fait un deux-en-un en se moquant des handicapés et des idoles de la lutte contre la faim dans le Monde. Ca va parfois très loin, mais c’est tellement décomplexé qu’on lui pardonne presque tout. Oui, « presque » car tout n’est pas complètement réussi et certaines lourdeurs viennent gâcher un peu le tableau. Néanmoins, le pari est amplement réussi et on se marre franchement comme des baleines.

LES PLUSLES MOINS
♥ Le duo Strong / Cohen
♥ On rigole beaucoup
♥ Les scènes d’action
⊗ Il faut adhérer à cet humour…
Grimsby : Agent Trop Spécial est une comédie d’action potache qui remplit amplement son contrat de divertissement. Le proverbe « Plus c’est con, plus c’est bon » prend ici toute son ampleur, et à moins d’être complètement hermétique à ce genre d’humour très gras, je défie quiconque de ne pas se poiler devant le « spectacle » qui nous est offert.



Titre : Grimsby : Agent Trop Spécial / Grimsby/ The Brothers Grimsby
Année : 2016
Durée : 1h23
Origine : U.S.A / Angleterre
Genre : Comédie / Action
Réalisateur : Louis Leterrier
Scénario : Baron Cohen, Phil Johnson, Peter Baynham

Acteurs : Sasha Baron Cohen, Mark Strong, Penelope Cruz, Rebel Wilson, Isla Fisher, Annabelle Wallis, Ian McShane, Scott Adkins, Gabourey Sidibe

 Grimsby - Agent trop spécial (2016) on IMDb


















Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

5 Comments

Add a Comment
  1. Enorme, de bout en bout ! Ca faisait depuis longtemps que j’avais pas autant ris devant un film 🙂

  2. Ah ben comme je dis, si on accroche à l’humour, on se prend des barres de rire. Après voilà, ça risque de dépiter beaucoup de monde certaines scènes…

  3. Très bonne comédie qui comme tu le dis ose tout vraiment étonnant venant d’un gros studio ricain et d’un réalisateur fadasse (putain insaisissable que c’est nul).

    Dommage de pas voir plus  Scott Adkins ce battre car son petit combat fait mal, et l’Angleterre qui gagne la coupe du monde le meilleur gag du film.

    Je suis d’accord avec ta critique comme sur les ruptures de ton, mais j’aime pas trop les scènes d’action un peut épileptique on est loin de kick ass, et j’ai pas trouvé de lourdeur enfin je ne vois pas trop ou tu veux en venir car la lourdeur est ca principale qualité a ce film non ?

  4. Ben j’ai trouvé certains gags un peu lourdingues. PAs forcement les plus “osés”, mais d’autres qui ne fonctionnaient pas forcement. C’est clair que ce film est volontairement lourd, c’est ce qui fait que si on adhère pas, on va trouver ça nul à chier. Oui, Scott Adkins, dommage pour lui, mais comme je dis, c’est deja bien de le voir dans une production autre qu’un DTV…

  5. Moi vu au ciné, ah, ah, on voit les gens qui ont du (mauvais) goût…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *