[Film] Ghost Killers Vs. Bloody Mary, de Fabrício Bittar (2018)


Quatre losers ayant une expertise dans les événements surnaturels sur YouTube, essaient d’obtenir la reconnaissance du public tout en cherchant le scoop qui fera décoller leurs affaires. Bingo ! Ils viennent d’être contactés par une école qui souhaite se débarrasser d’un prétendu fantôme. Mauvaise pioche, le fantôme est coriace, violent particulièrement vicelard.


Avis de John Roch :
Venu tout droit du Brésil, Ghost killers vs. Bloody Mary est une comédie horrifique qui s’est mangée des critiques peu reluisantes un peu partout sur la toile. Enfin, tout du moins sur sa page IMDB, parce qu’en France, à part des avis spectateurs Allociné, personne ne semble s’être penché dessus. Et comme je n’écoute personne et que de toute façon les avis, je les ai lues après avoir vu le film, je me suis lancé dans l’aventure et grand bien m’en a pris, car ce Exterminadores do Além Contra a Loira do Banheiro, de son nom original, est une véritable surprise, une très bonne série B comme il n’en sort plus que rarement. Les ghost killers du titre, c’est une bande de quatre amis d’enfance : Fred, le leader, Jack l’inventeur, Túlio qui est au groupe ce que Butters est aux quatre potes de South Park, et Caroline, réellement dotée de pouvoirs psychiques. Tous les quatre auto-produisent une émission bidon, un genre de ghost adventures en encore plus mauvais, qu’ils tentent de vendre à la télévision. Une opportunité se présente lorsque le principal d’un collège fait appel à eux suite à des accidents avec ses élèves, soit disant provoqués par Catarina, le fantôme des toilettes du bahut. Le but de la manœuvre est de laisser le groupe tourner le pilote de leur future émission pendant une nuit et de faire ensuite un communiqué de presse censé rassurer la population sur une quelconque présence maléfique. Malheureusement pour eux, le fantôme est réel et ils vont passer une nuit coincée avec le personnel de l’établissement à lutter contre les assauts de ce dernier, qui va les posséder un à un.

À priori rien de neuf sous le soleil, les légendes urbaines, S.O.S fantômes, Evil dead, les films de fantômes Japonais, le réalisateur Fabrício Bittar connait ses classiques sur le bout des doigts et mélange le tout sous fond de Scooby-Doo, de comédie, et de critique d’émissions YouTube, du moins dans la première partie du métrage, où Bittar joue sur le côté bidon de l’affaire en le mêlant à la réalité, peut-être la partie la plus drôle, où la mise en scène de l’émission qui se prépare va laisser place aux possessions des différents personnages. Cet élément aurait pu être d’avantage exploité, il n’en est rien, puisque le film abandonne ce début de concept pour donner dans la pure comédie gore, et ça marche. Déjà Ghost killers vs. Bloody Mary est très drôle. Les personnages sont tous des froussards qui ne reculent devant rien pour survivre, ce qui implique de fuir et de laisser pour mort leur amis, de se servir d’un gamin en guise de bouclier humain face à des gerbes de sang, et de s’en prendre plein la gueule, tout le temps. Mention spéciale à Túlio, déguisé en petite fille et à la barbe à moitié rasée, pendant tout le film, franchement hilarant. Les dialogues sont à la hauteur, bien écrits et suffisamment drôles pour faire illusion. Coté gore, le métrage fait preuve de débordements d’hémoglobine qui font plaisir, d’autant plus que ceux-ci sont réalisés à l’ancienne ; on trouvera entre autre des têtes qui explosent, un massacre au compas, une dégustation d’un cadavre, et plus insolite, un affrontement avec un fœtus qui pisse sur ses adversaires, et la possession d’un bronze fraichement coulé.

Alors tout n’est pas parfait, le film souffre de quelques longueurs, notamment lors de petites scènes impliquant des personnages plus que secondaires, la mise en scène est peut-être trop sage pour illustrer le délire qui se déroule à l’écran, et il y en a franchement marre de ces films qui se déroulent dans la pénombre, sauf si le directeur de la photographie est doué, ce qui n’est pas le cas ici, et les jump scares façon vidéo YouTube que les jeunes s’envoient pour se faire peur sont horribles, accompagnés de CGI qui le sont tout autant. Mais avec ses personnages attachants, son humour qui fonctionne, et son coté trash et gore, Ghost Killers vs. Bloody Mary est une série B plus que recommandable, qui ne restera pas sans suite puisque celle-ci est prévue sous forme d’une série TV prévue pour cette année.

LES PLUS LES MOINS
♥ C’est drôle
♥ C’est gore
♥ Des personnages attachants
⊗ Des petites longueurs
⊗ Une mise en scène sans éclat
⊗ C’est sombre
Avec Ghost Killers vs. Bloody Mary, le Brésil nous envoie une comédie horrifique réussie, une excellente série B à déguster seul ou entre amis.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Le film marque le retour de Carlos Villagran après quarante ans d’absence à l’écran.
• Bruno Munhoz est une star des réseaux sociaux.
• Danilo Gentili s’est occupé du design du logo des ghost killers.


Titre : Ghost Killers Vs. Bloody Mary / Exterminadores do Além Contra a Loira do Banheiro
Année : 2018
Durée : 1h48
Origine : Brésil
Genre : Comédie horrifique
Réalisateur : Fabrício Bittar
Scénario : Fabrício Bittar, Danilo Gentili et Andre Catarinacho

Acteurs : Dani Calabresa, Léo Lins, Danilo Gentili, Murilo Couto, Bacalhau, Barbara Bruno, Jean Paulo Campos, Fransisco Carvalho, Bri Fiocca, Sikêra Junior

 Ghost Killers vs. Bloody Mary (2018) on IMDb


John Roch
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cherycok
Administrateur
8 janvier 2021 13:53

Pile le genre de film vers lequel je suis attiré automatiquement. Tu as été plus rapide que moi pour le visionnage et la review. Mais merci, ca me donne encore plus envie de le voir ^_^