[Film] Doctor Mack, de Lee Chi-Ngai (1995)


Le Dr Mack, cynique et délicat, méprise l’injustice du système de santé et dirige sa propre clinique dans un quartier chaud. Il possède des compétences médicales supérieures et se passionne pour le traitement des citoyens défavorisés. Il va se retrouver piégé par un ancien camarade de classe, et faire face à une grave crise.


Avis de Cherycok :
Après vous avoir parlé de Lost and Found (1996), nous allons revenir aujourd’hui sur le deuxième film du coffret Spectrum Films consacré au réalisateur Lee Chi-Ngai, à savoir Doctor Mack, également appelé Mack The Knife et sorti en 1995. Joli succès au box-office, puisqu’il totalise plus de 16M$HK au box-office local, Doctor Mack est basé sur le manga Dr. Kumahige de Sho Fumimura et Takumi Nagayasu. Une fois de plus, Lee Chi-Ngai va être sur tous les fronts sur cette production UFO puisqu’on le retrouve au poste de scénariste, coproducteur et donc réalisateur, ce qui lui a permis de contrôler son film du début à la fin sur des thématiques qu’il semble apprécier et qu’on retrouvera d’ailleurs, mais nous y reviendrons plus bas, dans Lost and Found sorti un an plus tard. Ce n’est donc pas un hasard si les deux films se retrouvent dans le même coffret Spectrum Films. Mais trêve de bla-bla, parlons plus en détails de cette petite douceur qu’est Doctor Mack.

Tony Leung Chiu-Wai incarne un docteur un peu spécial, un génie qui prend beaucoup de choses à la légère et qui soigne les petites gens. Lau Ching-Wan incarne un policier un peu particulier, qui n’a pas le permis de conduire, qui ne sait pas nager, qui se balade en short avec un bob sur la tête et qui tombe amoureux d’une prostituée. On sent clairement que tous les deux s’amusent dans cette comédie légère et c’est communicatif pour le public. On ne peut s’empêcher d’avoir le sourire aux lèvres dans la plupart des scènes dans lesquelles ils apparaissent. A l’exception de Christy Chung qui semble bien hésitante sur plusieurs scènes, le casting est très bon, avec des acteurs qui livrent de bonnes prestations. On retrouve dans Doctor Mack tout un tas de têtes connues des amateurs de cinéma de Hong Kong dans des petits rôles, voire des caméos (Jordan Chan, Richard Ng, Law Kar-Ying, Lawrence Ng, …). A l’instar de Lost and Found, la mise en scène est toute simple et laisse vivre ses personnages dans le cadre, des personnages souvent farfelus et excentriques qui forment une belle brochette qui fait plaisir à voir. Ils sont attachants même si le scénario ne leur offre pas à tous la possibilité d’évoluer. Le personnage de Tony Leung Chiu-Wai, par exemple, est à quelque chose près le même en début de film qu’à la fin. D’autres semblent tout simplement sacrifiés, à l’instar de celui de Gigi Leung qui n’a pas de réel impact dans l’histoire. Plusieurs de ces personnages ne sont pas assez développés alors que le film propose des intrigues secondaires pour eux. Ces personnages sont donc à la fois une grande force pour le film, mais aussi son principal défaut. Ils sont excellents mais beaucoup trop nombreux pour que le scénario leur accorde assez de temps par rapport à la durée du film (1h39 génériques compris). Mais bien que cette réalisation soit simple, elle est appliquée et certains plans sont réellement beaux grâce à une photographie soignée.

Il y a dans Doctor Mack des moments extrêmement funs, comme lorsque Lau Ching-Wan parle français avec un accent pas possible. Mais derrière certains dialogues décalés et certains gags se cache un ton bien plus doux-amer, avec des personnages condamnés, des questions existentielles, une interrogation sur l’éthique médicale, … même si, dans l’ensemble, on est plus proche d’un feel good movie que d’un drame comme on le voit écrit parfois. Si on creuse un peu, on est en droit de se demander si le Dr Mack ne représenterait pas Hong Kong, son insouciance, sa fraicheur, et son concurrent, le Dr Jaw, la Chine Continentale, avec ce dernier qui cherche à s’approprier le travail des autres, l’honneur des autres, à faire disparaitre l’autre, tout comme la Chine qui va se réapproprier Hong Kong avec la rétrocession tout proche (1997 pour rappel). Rien qu’avec son nom, Jaw, qui signifie « Mâchoire », comme s’il voulait manger l’autre, on pourrait se dire que cette théorie n’est peut-être pas si farfelue. Ce qui est sûr, c’est qu’on peut voir dans Doctor Mack un brouillon (sans aucune connotation péjorative) de Lost and Found sorti l’année suivante. Dans les deux films, on retrouve une galerie de personnages assez large dont certains avec des soucis de santé et d’autres en marge de la société, des histoires d’amitié et d’amour, la thématique de l’espoir et la façon dont elle est traitée, mais aussi la mort qui va être évoquée de façon positive. Alors oui, Lost and Found est plus abouti que Doctor Mack, mais ce dernier ne démérite à aucun moment et le divertissement est des plus agréables.

LES PLUS LES MOINS
♥ Des personnages attachants…
♥ La brochette d’acteurs…
♥ La mise en scène simple
♥ La bande son
♥ Les thématiques abordées
⊗ … mais pas assez développés
⊗ … à l’exception de Christy Chung

Sorte de premier jet de Lost and Found, Doctor Mack est une bonne comédie naviguant entre le feel good et le doux-amer. Le résultat est très frais, en partie grâce à un excellent casting et une belle galerie de personnages farfelus.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Ce film marque la première apparition à l’écran de Gigi Leung, alors âgée de 20ans.


DOCTOR MACK est sorti chez Spectrum Films en coffret Blu-ray en bundle avec le film LOST AND FOUND, au prix de 30€. Il est disponible à l’achat ici : Spectrumfilms.fr

En plus des films, on y trouve : Présentation de Arnaud Lanuque, Interview de Lee Chi-Ngai, Interview de Albert Mak, Making Of, Bande Annonce.



Titre : Doctor Mack / Mack The Knife / Dr. Mack / 流氓醫生
Année : 1995
Durée : 1h39
Origine : Hong Kong
Genre : Feel Good movie
Réalisateur : Lee Chi-Ngai
Scénario : Lee Chi-Ngai

Acteurs : Tony Leung Chiu-Wai, Lau Ching-Wan, Andy Hui, Christy Chung, Alex To, Hilary Tsui, Eileen Tung, Richard Ng, Law Kar, Lawrence Ng, Jordan Chan, Wong Hei

Doctor Mack (1995) on IMDb


5 2 votes
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nasserjones
Nasserjones
12 janvier 2024 8:58

Film porté par Tony Leung qui est génial en médecin marginal, idéaliste et séducteur. L’humour du film fonctionne assez bien par contre le côté dramatique beaucoup moins. Un film léger et divertissant mais bien moins réussi que Lost and found. Résultat des courses: un bon film et un autre pas trop mal, ça fait donc de ce coffret un achat plutôt recommandable.