[Film] Détective K : Le Secret des Morts Vivants, de Kim Suk-Yoon (2018)


Kim Min soupçonne que des vampires existent en Corée et recherche des informations. Un jour, il lui est demandé d’enquêter sur un cas de meurtres en série sur l’île de Kanghwa où on a découvert des corps calcinés avec de mystérieuses marques de morsures. Sur place, Kim Min et son partenaire Seo-pil rencontrent une femme magnifique douée d’une force incroyable. Kim Min pense qu’elle est impliquée dans cette affaire mais la femme lui affirme avoir perdu la mémoire et ne même pas se souvenir de son nom. Kim Min se sert alors de sa force pour son enquête. Après la découverte d’un indice laissé sur un cadavre, ils essaient de déterminer qui sera la prochaine cible.


Avis de Cherycok :
Toujours réalisé par Kim Suk-Yoon, voici le troisième et dernier volet en date (du moins à l’heure où j’écris ces lignes) du plus célèbre détective coréen, le bien nommé Détective K, et de son acolyte homme à tout faire Seo-Pil, pour de nouvelles aventures portant le doux titre « Le Secret des Morts Vivants ». Oui, tout un programme. On prend les mêmes et on recommence comme dirait l’autre, mais la recette semble petit à petit s’essouffler. Le succès est toujours au rendez-vous au Pays du Matin Calme mais ce 3ème volet sera moins rentable que les précédents. Pourtant, même si la recette de base reste la même, le réalisateurs Kim Suk-Yoon et ses scénaristes essaient, comme ils l’avaient fait avec le 2ème et la partie dramatique, d’apporter un peu de nouveauté afin que l’intérêt du spectateur soit renouvelé. Ici, on amène du fantastique, avec des vampires et toute cette mythologie qu’il y a autour. Et comme pour le 2ème opus, cette nouveauté apporte du bon et du moins bon.

La scène finale de Détective K : Le Secret de l’Île Perdue (2015) annonçait déjà la couleur en nous faisant comprendre qu’un vampire allait sévir dans la Dynastie des Joseon. Détective K : Le Secret des Morts Vivants (2018) reprend donc cette idée et le film commence à peine quelques temps après la fin du 2ème volet. K et son acolyte Seo-Pil sont envoyés sur l’ile de Kanghwa et vont devoir ce coup-ci enquêter sur des meurtres très étranges. En effet, les victimes semblent avoir été brulées vives et ont une morsure très étrange au niveau du cou, comme si deux canines avaient été plantées. L’esprit vif de K et ses innombrables lectures lui font immédiatement penser aux agissements d’un vampire, mais tout le monde sait que les vampires n’existent pas et que ce ne sont que des contes et légendes. Rapidement, ils vont rencontrer une très belle demoiselle dotée d’une force hors du commun. Elle a perdu la mémoire et ne désire qu’une chose, se souvenir de son passé. Très vite, notre duo de choc va la suspecter d’être impliquée dans ces meurtres. Mais ils vont dans un premier temps se servir de sa force surnaturelle pour essayer d’avancer dans leur enquête. Car le tueur semble laisser des indices sur les pointes des flèches avec lesquelles il tue ses victimes. Alors qu’ils recherchent la prochaine cible, K, Seo-Pil et la belle Wol-Young vont mettre le doigt sur un complot politique de très grande envergure qui risque de mettre le pays à feu et à sang pour la Fête de la Lune qui arrive dans les jours qui viennent…

Détective K troisième du nom reprend donc la même recette qui a fait son succès et va continuer de mélanger allègrement action et comédie. Mais alors que les autres opus arrivent à expliquer tout phénomène surnaturel avec des explications bien plus terre à terre, le film se jette ici dans le fantastique en mettant en vedette des vampires et tout ce que cela comporte de brulures aux rayons de soleil, de crucifix et autres gousses d’ail. L’esprit de la saga reste malgré tout préservé mais ce virement fantastique est à double tranchant. D’un côté, un peu comme pour les Détective Dee, il n’y avait strictement rien de surnaturel dans ce qui nous était présenté et que tout avait une explication logique malgré les apparences. Et c’était une force que le film perd ici. Mais d’un autre côté, ce revirement fantastique apporte un peu de folie, de nouveauté et de délire, permettant de renouveler bon nombre de gags. Un mal pour un bien en quelques sortes qui sera, si on en croit la scène finale, utilisé pour un potentiel futur quatrième opus de la saga avec une autre sorte de créature morte vivante.

Pour en revenir au film en lui-même, ceux qui ont vu les deux premiers seront en terrain connu. La mise en scène est toujours aussi soignée, avec des décors incroyables et des plans qui en jettent. Les CGI ne sont par contre pas tous de très bonne facture (les giclées de sang pendant le tour de magie). Les scènes d’action franchissent un nouveau cap et l’humour fonctionne mieux que dans les deux autres volets. Détective K semble assumer son statut semi-parodique comme le prouve la parodie de la légendaire scène du couloir du Old Boy (2003) de Park Chan-Wook même s’il sait également se montrer plus fin avec une approche parfois plus satirique. Les gags également souvent plus visuels, donnant à certains scènes un aspect très comic book. Il faut dire que le duo Kim Myung-Min / Oh Dal-Su s’en donne une fois de plus à cœur joie et n’a pas peur du ridicule. Le film se permet d’aborder le sujet de la distinction des classes et ne va pas hésiter à critiquer la politique de manière générale, ses enjeux, ses magouilles et ce que cela va pouvoir engendrer.
Mais comme pour le 2ème opus, il y a dans le film un problème de prévisibilité. On a beau rajouter du fantastique, le schéma de l’histoire et de certains personnages (celui féminin surtout) restent les mêmes depuis le premier film. On nous présente certains comme des gentils alors qu’ils ne le sont pas. D’autres plus tendancieux alors qu’ils seront bons. Mais on arrive à le prédire assez facilement et du coup, le film ne comporte réellement aucun élément de surprise. Et c’est ce qui fait que, malgré un coté très sympathique et divertissant, le métrage ne dépassera jamais ce stade-là.

LES PLUSLES MOINS
♥ Visuellement beau
♥ Le duo d’acteur excellent
♥ Le mélange humour / action
⊗ Prévisible
⊗ Rien de bien neuf
Doté d’une mise en scène solide, d’un bon casting et d’un mélange humour / action / fantastique très homogène, Détective K : Le Secret des Morts Vivants ne pêche réellement que par son manque de surprise dans sa construction. Il n’en demeure pas moins un divertissement (très) sympathique.



Titre : Détective K : Le Secret des Morts Vivants / Detective K : Secret of the Living Dead
Année : 2018
Durée : 2h00
Origine : Corée du Sud
Genre : Detective K nine
Réalisateur : Kim Suk-Yoon
Scénario : Kim Tak-Hwan, Lee Nam-Kyu

Acteurs : Kim Myung-Min, Oh Dal-Su, Kim Ji-Won, Lee Min-Ki, Kim Beom, Kim Jung-Hwa, Park Geun-Hyung, Yoon Sang-Hoon, Oh Jae-Mi, Woo Hyeon

 Jo-seon-myeong-tamjeong: Heupyeolgoemaui bimil (2018) on IMDb












Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *