[Film] Cold Harvest (1999)

La Terre, deux ans après un cataclysme majeur. La population a en partie disparu, et les survivants évoluent dans un monde d’anarchie, de violence, de corruption, dans lequel une terrifiante épidémie fait rage. Roland, un chasseur de primes, est à la recherche des sept êtres humains porteurs de l’anti-virus capable d’enrayer la maladie…


 

Avis de Cherycok :
Sorte de croisement bien Z entre Mad Max 2 et New York 97, le tout assaisonné façon western de Sergio Leone, Cold Harvest, retitré chez nous Le Virus, est une production Nu Image (Spiders 1 et 2, Shark Attack,…) bien fauché comme à l’habitude mais qui sent bon les années 80 avec tous ces post nuke d’exploitation italiens et consorts : Les Nouveaux Barbares, Les Guerriers du Bronx 1 et 2,… remis au goût du jour par un Isaac Florentine qui après U.S. Seals II a l’air de vraiment adorer le cinéma d’action asiatique.

Et ca se sent dans chaque scène d’action. Les gunfights sont plutôt bien orchestrés, relativement sanglants, avec des clins d’œil évidents à John Woo à commencer par cette scène ou Gary Daniels (Bloodmoon, Niki Larson) glisse au ralenti sur une longue table à manger, tout en vidant l’équivalent de 5 chargeurs (mais tout ca avec un seul…) sur un mec qui gesticule lui aussi au ralenti en se vidant de son sang ; référence bien entendu à cette scène ou Chow Yun Fat dévale les escaliers en arrière, sur le dos, dans la même configuration d’armes et de munitions. Et même si on voit bien que le budget fait défaut, on sent que l’intention y est et forcément, ça s’apprécie.
Il en est de même en matière de combats. Gary Daniels n’étant pas un manche en la matière, et son jeu de jambe assez exceptionnel, on assiste à un déluge de coups de pieds dont lui seul à le secret outre atlantique. La façon de filmer, le montage, les chorégraphies, tout ressemble un combat d’un bon vieux kung fu polar de Hong-Kong, à commencer par les cascadeurs qui en prennent vraiment plein les dents : coins de meubles, chaises et tables explosées, vautres en motos,… du très bon boulot.

Tout ce joli tableau est malheureusement gâché par les « à côtés », à commencer par les dialogues niais, parfois carrément « out of this world » qui ne font office que de remplissage. Les décors sont parfois un peu ratés également. Ce n’est pas parce qu’on est dans un post nuke et que tout est détruit qu’il faut forcément nous mettre des murs en cartons pates renforcés de papier mâché. Bon, bien entendu, faible budget oblige, on comprend la chose, mais on a parfois une impression de pas fini.

Bref, tout ça pour dire que contrairement à ce que j’en attendais, Cold Harvest est une bonne surprise, loin d’être un bon film, mais qui par son action réussie en fait un divertissement vraiment très plaisant.

 

Titre : Cold Harvest / Le Virus
Année : 1999
Durée : 1h29
Origine : U.S.A
Genre : Action / Western Post-Nuke
Réalisateur : Isaac Florentine

Acteurs : Gary Daniels, Barbara Crampton, Bryan Genesse, Shane Howarth, John Simon Jones, Tony Caprari, Robert Coleman, Justin Illusion


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

5 Comments

Add a Comment
  1. Ah ouais ! Un bon p’tit action movie bas du front made in Gary Daniels bien fauché. Ca fait souvent plaisir avec une p’tite bière. Dans l’genre ya aussi City Of Fear et Operation Kasakstan. Vu que je trouvais ces petits films sympa j’ai voulu essayer du Don “The Dragon” Wilson… Et quelle ne fut pas ma souffrance…

    1. Don “The Dragon” Wilson compte quelques très sympathiques petits films d’action à son actif…
      Après, il y en a aussi de moins bons !
      Les deux volets de Cyber Tracker (Cyber Tracker et Cyber Tracker 2) par exemple font partie des plus recommandables.

      1. Il me semble que je dois avoir le 2 qui traine quelque part dans un coin, faudra que je vérifie. Don The Dragon Wilson fait partie de ces acteurs de série B que je n’ai pas trop suivi, j’ai du faire des choix, pas assez de temps pour tout voir. Je m’étais centré sur Gary Daniels, Mark Dacascoss et Richard Norton à l’époque…

        1. J’ai toujours vu Don comme une sorte de croisement entre Marc Dacascos et Jackie Chan !
          Le 1er Cyber Tracker est plutôt solide et sérieux dans le style action/S.F.
          Cyber Tracker 2 est mon préféré !
          Il est beaucoup plus nanar et marrant (ça lorgne pas mal du côté de Terminator)
          Le Tracker est un vrai poême à lui tout seul !
          En plus y fait un boucan robotique de malade genre “Ziii Clang ziii clang” au point qu’un des persos du film fini par se plaindre du bruit qu’il fait, ce à quoi on lui répond :
          “Ben oui, c’est un Tracker, pas une ballerine !”
          (et là, gros fou-rire du spectateur qui imagine le Tracker avec un tutu et des chaussons de pointes !)
          Y’a aussi un perso dans ce film, une sorte de bricoleur de génie, qui arrête pas de dire “merde” pour ponctuer ses phrases ! Grand moment nanar !
          Et même au moment de mourir, la dernière chose qu’il dit est… “merde” bien sûr !
          Si t’en as l’occaz, (et le temps !) 😀 matte-le, c’est vraiment un bon ptit nanar action/S.F, et les bastons et gunfights sont bons !

  2. j’ai pas mal de gary daniels en stock, ceux que tu cites pr exemple, mais aussi Riot, Spoiler, Recoil, et des trucs des années 2000 également. Faudrait que les journées durent 48h pour que je puisse tout voir lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *