[Film] Camel Spiders (2011)

Le sud-est des Etats-Unis est sujet à une invasion de redoutables araignées, les Camel Spiders! Ces créatures ne craignent aucun prédateur, pas même l’homme, et aucun endroit ne peut être un abri contre leurs morsures paralysantes. La mission des forces armées est simple: sauver le pays…

Avis de Cherycok :
Doté d’un magnifique budget de 500.000$, cette production du réseau SyFy, spécialiste dans le téléfilm bas de gamme aux effets spéciaux cheap, est réalisée par l’ultra prolifique Jim Wynorski dont la fabuleuse filmographie contient des films aux titres aussi évocateurs que Dinocroc vs. Supergator (bientôt sur CritiK’ArT), Pirahnaconda ou encore Busty Coeds vs Lusty Cheerleaders. Tout un programme ! Alors Camel Spiders, c’est quoi !?! Je sais que certains d’entre vous en frétillent d’avance (ou pas…) !

Parlons tout d’abord de l’élément central du film, les araignées, des araignées qui manifestement se reproduisent très très vite et qui aiment à changer de taille d’un plan à l’autre, qui poussent des cris de sanglier en faisant des bons de plusieurs mètres pour se jeter sur leurs proies, en visant de préférence la tête. Mais qui dit film à très faible budget pour la chaine SyFy, dit effets spéciaux ultra cheap. Et Camel Spiders ne déroge pas à cette règle. Les araignées semblent parfois flotter au dessus du sol, les incrustations sont vraiment très mauvaises à tel point que lorsqu’un personnage est censé en avoir dessus et qu’il se débat, ses bras passent parfois à travers les arachnides. Les effets gores qui découlent de ces attaques ne sont guère mieux. Même s’ils sont parfois rigolos, ils n’en demeurent pas moins extrêmement mal réalisés et la synthèse ne se prête définitivement pas comme la meilleure option lorsque le budget est faible. Les effets sanguinolents à l’ancienne sont en général bien plus convaincants…

Mais en fait, c’est tout le film qui est un foirage total. Les personnages sont complètement ratés comme ce couple qui passe son temps à se mettre sur la gueule, on se fiche éperdument de ce qui va leur arriver. Pire encore, on attend le moment où ils vont se faire bouffer. Chaque scène entre deux attaques est réellement pénible car même les dialogues ne font pas mouche car le film est fait avec bien trop de sérieux pour être amusant au 2ème degré.
Petit détail amusant, les quelques explosions du film, absolument toutes les mêmes semblent réellement toutes droits sorties d’une application disponible sur iPhone et qui permet de filmer des scènes et d’y rajouter des effets spéciaux de cinéma dessus. Son nom, « Action Movie FX » et je suis sur que si je prenais le temps de comparer, on pourrait affirmer à 100% que cette explosion qui revient à plusieurs reprises vient de là.

Je ne vous parle pas des deux pauvres décors ou des nombreux faux raccords, Camel spiders n’en vaut vraiment pas la peine. Autant se voir un bon vieux nanar bien rigolo, c’est toujours sympa de temps en temps, autant quand ça tourne au navet, le visionnage en devient très pénible. A éviter.
J’avoue avoir passé quelques scènes en avance rapide en milieu de film tellement c’était pénible…

 

Titre : Camel Spiders
Année : 2011
Durée : 1h24
Origine : U.S.A
Genre : Navet
Réalisateur : Jim Wynorski

Acteurs : Brian Krause, C. Thomas Howell, Melissa Brasselle, Diana Terranova, GiGi Erneta, Jon Mack, Michael Swan

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
slimdods
9 octobre 2012 17:15

Et dire que je l’ai…..
Mais il y a pire que ça je suis sur, je vais mettre à jour ma chronique de “Creepies” pour ici, tu vas voir ce que c’est des incrust vraiment pourries.

slimdods
9 octobre 2012 19:55

Creepies je l’ai pas trouvé si rigolo que ça. Par contre, j’arrive pas à me procurer le 2, et ça m’ennuie ça, il a l’air génialement mauvais, avec un espèce de MechaGodzilla pour affronter les araignées et tout 😀 )

slimdods
9 octobre 2012 21:15

Ouais je te comprend, je crois que ce sont les pires que je n’ai jamais vu, avec son alternance d’araignées numériques qui sautent sur les persos (mais on dirait plutôt sur l’écran vu l’incrust) et les petites peluches toutes mimi qui font des petits sons ^_^

Faze
Faze
1 avril 2019 4:48

Hey mister Cerise : à quand la chronique de La créature du lagon : le retour de l’ami Jimmy ?

Petit nanar sympa qui à bercé mon adolescence et facilement trouvable qui plus est !

Rick
Administrateur
1 avril 2019 4:51

Attention, Chery est très souvent en manque de nanar, tu vas le motiver pour sa pause déjeuner aujourd’hui ou demain 😉
Sinon ce Camel Spiders, je l’ai toujours pas vu depuis 2012, alors que je m’étais promis de le voir pour les débuts d’une amie dans un second rôle… Mais partout je lis que c’est ultra mauvais, ça motive pas !