[Avis/Sortie Blu-Ray] Lady Vengeance, de Park Chan Wook

Titre : Chinjeolhan geumjassi / Lady Vengeance / Sympathy For Lady Vengeance
Année : 2005
Durée : 1h55
Origine : Corée du Sud
Genre : Vengeance story
Réalisateur : Park Chan Wook

Acteurs : Lee Young-ae, Choi Min-sik, Go Su-hee, Kim Bu-seon, Kim Byeong-ok, Kim Shi-hoo, Lee Seung-shin, Nam Il-woo, Oh Dal-su, Seo Yeong-ju

Synopsis : Condamnée à 13 ans de prison pour un crime qu’elle na pas commis, Geum-ja va purger sa peine en préparant méticuleusement  sa vengeance contre Mr Baek. Celui qui lui a fait porter le chapeau du meurtre d’un garçon de 5 ans.

Avis de Drabaye : Dernier volet de la trilogie à succès sur la vengeance, «Lady vengeance» se veut totalement différent de ses prédécesseurs. Après un Old Boy au succès planétaire, il est totalement convenu que le public attende avec une hâte certaine cet ultime épisode. Park Chan Wook signe alors un conte baroque mettant en scène un personnage féminin en quête de rédemption. Faire justice soi-même permet-il le salut? Encore une fois la question se pose.

Dès les premières minutes écoulées, c’est le ton utilisé par notre «Lady…» qui choque. En effet par une succession de scènes totalement burlesques (son séjour en prison notamment), on est amené à se demander si nous n’assistons pas à une parodie déroutante de notre «Femme Scorpion» tant aimée. Ce qui, je ne vous le cacherai pas, effraye la tolérance du mauvais goût. Mais cette comparaison se stoppe net grâce à une remarque des plus navrantes, l’absence totale d’intérêt scénaristique. Infecté par un montage volontairement décousu, le spectateur se perd au sein des flash-back à répétition. Car dès le début on a bien compris que Geum Ja planifie sa vengeance mais pourquoi? et contre qui? Nous l’apprenons bien trop tard, forçant donc le spectateur à ne rien ressentir pour cette femme qui malgré tout souffre. Face à une narration aussi chaotique, nous sommes à des lieux des sentiments éprouvés dans Sympathy for Mr Vengeance. La première partie de ce film se focalise essentiellement sur le milieu carcéral dans lequel évolue notre héroïne. On la voit prier, se forger des talents de pâtissière, se lier d’amitié avec certaines colocataires, le tout pour aiguiser son esprit de vengeance. On la voit même s’exercer à tuer une détenue (la sorcière, persécutrice du groupe). On devine donc que ses 13 ans passés entre quatre murs lui auront servi à échafauder un plan adéquat pour venir à bout de Mr Baek, un professeur d’école qui dans ses heures perdues ôte la vie de jeunes enfants. A sa sortie de prison, Geum Ja va rassembler toutes les pièces du puzzle permettant de reconstituer l’image d’une revanche organisée. On y revoit donc ses relations pénitentiaires lui apporter du soutien, l’une d’entre elles s’étant même acoquinée à la future victime pour mieux l’appréhender. Bref la machine est en route, propulsant l’œuvre à sa seconde partie nourrie d’un plat qui se mange très froid. Mais d’abord, un évènement va ralentir le processus : Les retrouvailles avec sa fille (quoi? une fille ? je ne vous l’avais pas dit) dont elle a été séparée depuis son emprisonnement. Lady Vengeance cherche alors la rédemption, elle veut expier ses pêchers en mettant fin à tout ce cinéma, mais alors pourquoi tout ce cirque? Elle finit donc par capturer Baek. Et là encore, rien ne nous touche, on ne comprend pas bien les intentions de l’auteur de nous avoir baladé par ci par là sans réelle compassion de notre part. Car au lieu de surprendre, l’issue du film lasse et nous blase. Vous l’aurez compris, à force de se disperser, la narration demeure obsolète. Lady Vengeance a des allures de coquille vide, mais quelle coquille !

En effet si «Lady…» est doté d’un scénario bien creux, Park Chan Wook a mis le paquet sur son aspect visuel, peut être même trop. Il use encore de son génie pour que chaque plan soit d’une incroyable beauté.  Que ce soit sur le tournage ou au montage, un soin particulier a été apporté et mis en œuvre pour des images de qualité. Son imagination débordante  habille son film d’une surenchère d’effets en tout genres. Mais hélas cette orgie graphique refile le tournis et autres symptôme nauséeux, car d’apparence, “Lady Vengeance” demeure trop clinquant voir ostentatoire et excessif. Doit on y déceler une prétention démesurée de l’auteur? L’usage de ce trop plein d’artifices sert à camoufler le manque flagrant de profondeur. Car même si le casting est une bombe, c’est bien un pétard mouillé qui peine à exploser. La mise en scène est décevante et léthargique. Et ce n’est pas cette panoplie de personnages qui va y remédier, bien au contraire. Trop nombreux, aucun rôle n’est vraiment exploité, malgré la motivation certaines des acteurs. Un casting de choc à la merci d’un film vraiment pas top. On y retrouve donc dans la peau de Geum Ja, la charmante Lee Young-ae révélée dans JSA du même réalisateur. Elle est la Lady qui condamne à une mort certaine Mr Baek interprété par le talentueux Choi Min-sik (Old Boy, Ivre de femmes et de peinture, J’ai rencontré le diable, …). Quelques cameos sympathiques tels que Song Kang-ho et Shin Ha-kyun font bien plaisir.

Emballé dans un papier de luxe surchargé, «Lady Vengeance» déçoit. Mettant un terme à sa trilogie, Park Chan Wook endosse le plus mauvais rôle de ce dernier volet, celui de l’esbroufeur.

Note : 3/10

Caractéristiques techniques du Blu-Ray (disponible depuis le 2 Mai) :

Éditeur : HK Video
On a ici le droit à deux versions différentes : la version cinéma et celle du réalisateur.

Video : 16/9 Natif; format 2.35
HK Video nous offre un master de bonne facture. Une définition très propre.

Son : DTS HD Master Audio : Français:5.1, Coréen:5.1
Une B.O savoureuse et une Bande Son (globale) correctement masterisée.

Sous-Titres : Français

Bonus :
– Boîtier Blu-ray avec fourreau
– Commentaire audio de Park Chan-wook, de Lee Young ae et de l’équipe du film
– Interviews des acteurs
– Les secrets du tournage
– Le style de Lady Vengeance
– Les scènes alternatives
– Lady Vengeance à Venise
– Bandes-annonces

 Exactement les même que sur le DVD également édité par HK Vidéo il y a quelques années, dommage qu’il n’y ait pas de bonus supplémentaires à découvrir. Néanmoins très complet.

43 Comments

Add a Comment
  1. Mouais, pas fameux tout ça. Y avait quelque petit truc pas trop mal de mémoire mais honnêtement… le reste… on préfèrera passer sur ce film, hein ?

  2. J’avais trouvé la longue intro absolument prodigieuse, le reste beaucoup moins…il faudrait que je me le refasse.
    Ce qui est sûr, c’est qu’on est très loin de Sympathy for Mr Vengeance, mais aussi OldBoy.
    En tout cas la BO est sublime.

  3. J’ai été sévère mais l’ennui et la déception l’ont emporté. Moi qui d’habitude apprécie énormément les œuvres de Mr Park, je dois avouer qu’on a là le gros couac de sa filmographie.

  4. Gros couac de sa filmo’, Drabaye ?! Monsieur n’aurait-il pas vu les deux premiers métrages du sieur Park ? 😉 Grand Dieu, ils étaient insoutenables ! les projo’ furent douloureuses.

  5. Oups je voulais dire de sa trilogie

  6. Je voulais bien entendu écrire “deux premiers LONG-métrages”. Je n’ai vu que le 3 Extrêmes en court. 🙂

  7. J’aime lorsque les com’ se télescopent de la sorte ! ^^

  8. j’en ai un souvenir pas trop douloureux de ce Lady Vengeance. Je pense meme que je le prefere à Oldboy. Je ne sais par contre pas trop comment l’expliquer. Peut etre l’effet des magnifiques affiches. Ou celui d’avoir une héroine froide et méthodique.

     

  9. De mémoire j’avais trouvé le film plutôt pas mal lors de sa projo. Je ne pense pas que mon avis devrait beaucoup changer aujourd’hui … je me le referai bien à l’occasion.

  10. 3/10   o_O
     
    On a pas vu le même film…
    Rien que le final est magistrale ( avec Choi min  sik à la merci des parents vengeurs )
    ce dernier est dur et laisse songeur sur la vengeance et encore une fois son application.
    le scénar est tout sauf vide…
     
    Pour ma part c est du grand Chan Wook !
     

  11. Pfff…. Lady Vengeance est le meilleur film de Park Chan-Wook, le seul que j’aime vraiment en fait.

  12. Nan mais yume, il n’est pas difficile que ce film-là soit au-dessus d’Oldboy. Oldboy, c’est nul. 
    Oui jujusan, nous avons vu le même film ! Question d’appréciation, n’est-ce pas ? Tiens, je me souviens des vidéos des mômes qui chialent. Ce passage m’avait mis mal à l’aise. J’en ai eu la chair de poule quoique c’était peut-être bien la clim’ de la salle de cinoche. Dur à dire. C’est un peu ça PCW. On ne sait jamais vraiment.
    Quoi Epikt ?! Tu n’as pas apprécié Mr Vengeance ? Vivement Stoker alors. Je déconne.

  13. Moi ce que je trouve étrange, c’est que d’un coté tu (Drabaye) trouves que LADY VENGEANCE est plein d’esbroufe, mais que d’un autre tu adores SYMPATHY et surtout OLD BOY (LE film esbroufeur de sa décennie quand même :-))
     

  14. Je n’ai jamais mentionné que j’adore Old Boy, je cite son succès et l’attente des spectateurs et non la mienne. Je trouve Old boy un poil meilleur (disons moins mauvais, et encore…) que lady vengeance. Je n’ai rien éprouvé du tout à la vue de ce dernier à part cette sensation d’ennui et d’un (je dois l’avouer) certain dégoût. Quant à Sympathy, il fait parti des rares films qui me submergent d’émotion.

  15. Je n’ai jamais mentionné que j’adore Old Boy“. Ok, my mistake. J’avais cru comprendre que…mais en fait non.

  16. Je vous trouve bien dur dans vos appreciation. Oldboy est un chef d’oeuvre reconnu par de vrai cineaste eux même reconnu! (scorcese en premier…) alors je vous comrpends pas ou ‘jai l’impression que vous n’aimez pas pour ne pas aimer comme tout le monde. pour dire “Ouais vous trouvez ce film bien mais en réalité c’est nul et je suis le seul a le voir!”
    enfin
    avis basé sur des fait et avis basé sur son humeur

  17. ID > Oh, j’apprécie Mr Vengeance (indépendamment même de toute affection pour le casting), c’est pas un mauvais film. Idem de Thirst par exemple. Mais je dirai pas que je les aime.

  18. T’es trop bon katsura2. Je le ressortirais à l’occase pour bien me marrer, le coup de la reconnaissance par d’autres cinéastes. Comme si cela avait une quelconque légitimité. Un cinéaste reste un gus comme un autre (même Scorsese aussi respectueux que je peux être à son égard, il a lui aussi le droit d’avoir des goûts de chiotte). Nan parce qu’à ce moment-là, Tarantino qui fait du Woody Allen “Minuit à Paris” son film préféré 2011, c’est juste flippant. Je ne remets pas en cause la qualité du film d’Allen mais bon… s’il fallait s’arrêter à ça… ensuite, ce n’est pas être dur, c’est être réaliste. Enfin, un avis qui voudrait aimer comme tout le monde mais vu que c’est pas bon, il peut pas.

  19. Pour ma part aimer ou détester ne sont pas des sentiments flirtant avec une mode underground intello-ego-nawak-bobo. C’est tout simplement un avis qui peut être différent selon les personnes. Ce qui fait la richesse d’une culture et du partage ouvrant la porte à des débats que j’apprécie énormément. Citer des auteurs à la notoriété toute tracée ne me permettra pas de tourner le dos à mes pensées. C’est lorsqu’il y a débat d’ailleurs que peut naître une certaine objectivité, bref j’aime l’échange et la différence, et surtout dire ce que JE pense ^^

  20. Vi, c’est pas génial comme raisonnement ca Katsura2. Je fais aussi parti de ceux qui sont restés de marbre devant Old Boy. J’ai préféré Sympathy for Mr Vengeance mais je ne l’ai pas trouvé exceptionnel non plus. Et pourtant, certains pourront te le dire, je fais parti de ces gens qui n’hésitent pas à mettre unetrès bonne note à un film que certains jugeront moyens juste parce que sur le coup, je l’ai trouvé des plus sympas.
    Et comme le dit I.D., je vois pas en quoi Scorsese aurait plus de légitimité que quelqu’un d’autre. Au contraire, je pense qu’on peut être beaucoup plus objectif quand on est extérieur à ce milieu, on a bien plus de recul. Puis tu sais, Scorsese doit détester des films que d’autres réalisateurs soit disant reconnus trouvent géniaux et inversement.
    Non, cet argument n’est franchement pas recevable, je suis désolé…

  21. Disons que c’est pas à monsieur tout le monde qu’on demande de juger un film amis unprofessionel du cinema ce que, sauf si je ne me trompe, vous n’êtes pas!.
    Donner son avis est un chose en faire une critique en est une autre!
    Scorcese ou autre fera une critique basé sur des criteres auxquelles vous ne le feriez pas.
    eux et vous (et moi aussi) ne regardons pas les films avec le même regard.
    et j’avoue que je ne comprends pas la culture “nanar” que beaucoup affectionne ici et qui, je pense, altere par la suite leur jugement.
    et oui je troue que certain donne des avis contraire pour se la jouer et evidement ils ne l’avoueront jamais!

    Enfin chacun es tlibre d’aimer ou detester un chef d’oeuvre! mais le contester ca je dit non

    Je deteste certain film mais je leur reconnais leur qualité.
    Pour lady vengeance ca fait longtemps que je l’ai vu (6 ans je pense) mais la qualité photo et la réalisation sont sublimes.
    Le scenario est ni nul ni mauvais ni genial non plus mais bien!
    enfin je suis le vilain petit canard de hkmania il faut croire!

  22. Enfin chacun es libre d’aimer ou detester un chef d’oeuvre! mais le contester ca je dit non“. Je tiens ma nouvelle signature (j’enlèverai les fautes d’orthographe, bien évidemment)

  23. Cest bien pour ca que sur tous nos articles, il y a ecrit “Avis de” et non pas critique. La culture nanar, ca vient faire quoi ici lol, je vois pas trop le rapport. La culture nanar entre en jeu quand on mate un vieux indonesien ou philipin, mais certainement pas ce genre de production coreene. Puis jusqua preuve du contraire, Drabaye nest pas dans la culture nanar, moi oui, yume oui, laurent oui, mais pas les autres donc je ne vois pas le rapport. 
    Puis imagine, on na va pas dire du bien de lady vengeance si in ne la pas aimé non ? Et quil soit reconnu par scorsese ou nimporte quel autres gus, je vois pas en quoi ca deevrait changer notre facon de penser lol, ca serait lamentable. Puis on a bien le droit de penser ce quon veut dun film jusqua preuve du contraire, et heureusement 

  24. Puis un chef doeuvre pour certains peut devenir un navet pour dautres. Quest ce que ca serait triste si on avait tous le meme avis…

  25. Normal
    0

    21

    false
    false
    false

    FR
    X-NONE
    X-NONE

    MicrosoftInternetExplorer4

    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:”Tableau Normal”;
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-qformat:yes;
    mso-style-parent:””;
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin-top:0cm;
    mso-para-margin-right:0cm;
    mso-para-margin-bottom:10.0pt;
    mso-para-margin-left:0cm;
    line-height:115%;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:11.0pt;
    font-family:”Calibri”,”sans-serif”;
    mso-ascii-font-family:Calibri;
    mso-ascii-theme-font:minor-latin;
    mso-fareast-font-family:”Times New Roman”;
    mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
    mso-hansi-font-family:Calibri;
    mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

    Ce serait en effet bien triste comme ce seraitdommage de ne laisser que les professionnels juger d’une œuvre de cinéma. Un avis est une chose et une critique en est presque une autre. Nous donnons donc ici notre avis sans avoir la prétention de dire que cet avis est une critique.  Juger une œuvre de cinéma sur des critères (pro ?), c’est bien. Juger avec le cœur, c’est mieux. Une film ne parle pas forcément de la même façon d’un individu à un autre. Si l’on ne regarde pas les films avec le même regard, nous les regardons (il me semble) avec le même regard de passionné. Oui nous sommes donc libre d’aimer un chef d’œuvre comme de le détester.  D’ailleurs, ça me gonfle un peu qu’on galvaude autant le qualificatif « chef-d’œuvre ».
     
    Maintenant si un film comme Oldboy est bon parce que la photo est jolie jusqu’à l’ultra-esthétisation (en Corée du Sud, c’est limite devenu une norme) et que tu as un acteur ou deux qui se défendent  malgré le fait que leur jeu soit en gros du surjeux, c’est limite. Si un bon film c’est d’avoir des personnages stéréotypés et puant le dégueuli avarié, sans compter une histoire plutôt creuse dont on voudrait te faire croire qu’elle se veut originale mais non, PCW tente de tenir tant bien que mal sa barque avec des effets de mise en scène pour son twist-final-effet-ballon-de-baudruche alors, c’est toujours aussi limite. Tout ça cache un mauvais goût certain sous une tonne de violence. Beaucoup d’esbroufe finalement pour pas grand-chose. Le film est long (donc scène inutile), ça masque une incompétence dans la narration parce que c’est une histoire bancale et les jolis travelling ou 2-3 scènes sympa ne sauveront pas un film par sa seule mise en scène, désolé. En tout cas, c’est ainsi que je perçois les choses. Et vu qu’ici et là, personne n’a le sentiment d’avoir plus raison qu’un autre finalement nous avons tous raison en tant que vilain petit canard dans la multitude de ceux qui aiment et détestent ! Et même ceux qui ne savent s’ils aiment ou pas.
     

  26. Sans remettre en question le bon goût de Scorsese et sa faculté à étayer son point de vue, je trouve quand même qu’utiliser ce genre d’argument d’autorité c’est vraiment être un petit joueur.

  27. “Je deteste certain film mais je leur reconnais leur qualité.
    Pour lady vengeance ca fait longtemps que je l’ai vu (6 ans je pense) mais la qualité photo et la réalisation sont sublimes.”

    Katsura2, lis bien la 2ème partie de mon avis, je flatte quelque part l’estéthique de “Lady…” mais je souligne aussi le fait que c’est un peu trop à mon goût.

  28. j’avais enmener ds potes a moi voir le film au festival (black movie puis que meintenan ttout le monde le connais).

    Et tou en entions sorti conquis.

    je persite et signe j’adore PCW

  29. Ah ah ah !!! J’adore l’argument Scorcese lorsque l’on sait comment ce grand monsieur du cinéma (ce que je pense d’ailleurs) assume son Departed.

  30. il l’assume comment ? en tout cas même les non initiés savent que c’est un remake donc no soucis  🙂

  31. J’ai appris à mes collègues récemment que c’était un remake hein…

  32. Ouah, j’arrive tardivement dans le débat juste pour confirmer tout ce qui a déjà été dit. Si Scorsese dit que c’est génial, on va pas tous dire que c’est génial parce que Scorsese est un grand réalisateur (qui, comme tous les grands, font aussi des faux pas d’ailleurs). Le cinéma, c’est quelque chose à la fois de subjectif et d’objectif. Les qualités d’un film, visuelles, musicales ou autres, c’est objectif. Après, on adhère ou pas à ce travail. Après, le ressenti pendant la projection, le fait que l’on rigole ou pas (devant des blagues volontaires… ou non 😀 ) ça reste purement subjectif.

    De PCW, je n’ai perso vu pour le moment que OLD BOY (mais j’ai MR VENGEANCE et I AM A CYBORG) de côté et je ne suis pas fan. Je lui reconnais quelques qualités mais encore une fois, je trouve que c’est surtout beaucoup d’esbroufe visuelle et autres pour camoufler un certain vide, même si de ce côté, ça n’atteint pas le niveau d’un autre film Coréen d’un autre réalisateur, I saw the Devil 😉

  33. Oula Rick ! Attention malheureux ! Moi la dernière fois que j’ai dit du mal d’I SAW THE DEVIL, un troll m’a poursuivi jusque sur mon blog 🙂

  34. Oula, juste pour ça. C’est que le monde d’internet devient dangereux quand on parle de I SAW THE DEVIL Au pire je peux faire face, j’ai affronté bien pire ces dernières semaines 😀 J’en ferais bien une chronique tiens… mais ça voudrait dire le voir à nouveau…

  35. Lol sérieux vous êtes pas crédible…3/10 à ce chef d’œuvre ???? C est quoi cette vieille critique trollesque qui ne parle que des soit disant effets visuels ?
    Un scénar vide ??????
    Ah je pense que l auteur de ce torchon ne dois pas être futé…
    Hk mania le blog où les nanars sont sur-notés sous prétexte qu ils sont drôle et où les vrais films de genre sont massacrés par des incultes lol
    Enfin il faut de tout pour faire un monde…

  36. Alors toi tu as le droit d’aimer mais Drabaye n’a pas le droit de pas aimer ? Bizarre comme raisonnement.

    “Torchon”, “pas être fûté”, “incultes”, “critique trollesque”… Wouaouh, on va pas s’en remettre de ça dis donc…

    Message à toute l’équipe Hkmania : Bon les gars, à partir de maintenant, il faut qu’on aime exactement les mêmes films que les autres, on ne doit pas aimer les nanars et il faut mettre des bonnes notes aux films que tout le monde adule. Et si vous l’avez pas aimé, vous êtes des gros incultes trolls qui ont rien dans la tête, et vous devez quand même en faire une critique positive parce que c’est comme ça, faut avoir les mêmes gouts cinématographiques que les autres. Et ne vous amusez pas à faire votre intéressant et à vous mettre contre la majorité volontairement hein, sinon je vous fouetterais moi même cul nu avec du fenouil. Sans déconner, faut pas froisser les lecteurs en mettant une mauvaise note à un film qu’ils aiment, c’est très mal !

     

    Non, sans déconner, ça me désespère ce genre de message… Faut de tout pour faire un monde qu’il dit, il en est la preuve vivante…

  37. Ah et tiens, va insulter aussi tous les autres qui n’ont pas aimé le film, c’est des gros incultes et débiles comme nous :

    http://www.critikat.com/Lady-Vengeance.html
    http://arkepix.com/kinok/DVD/CHAN_WOOK%20Park/dvd_lady_vengeance.html
    http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Lady-Vengeance-1357.html
    http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/lady-vengeance/
    http://www.telerama.fr/cinema/films/lady-vengeance,241526,critique.php
    http://la-pellicule-brule.com/tag/critique-lady-vengeance/
    http://eastasia.fr/critiques/lady-vengeance-de-park-chan-wook-blu-ray/
    http://www.lemonde.fr/cinema/article/2005/11/15/lady-vengeance_710415_3476.html
    http://www.chronicart.com/cinema/?id=9664

    Et c’est sans parler de beaucoup d’avis négatifs sur des forums…

    Puis une chose, Drabaye n’a pas aimé, mais certains membres de Hkmania ont aimé. alors avant d’insulter tout le monde, modère tes propos hein, on est pas des chiens, encore moins des trolls, et après tout, si tu es pas content, tu n’es pas obligé de nous lire non plus hein.

  38. Lol sérieux t’es pas crédible O-desu…ça, un chef-d’œuvre ???? C est quoi cette vieille affirmation trollesque qui ne dit rien ?
    Ah je pense que tu ne dois pas être futé…
    O-desu l’intervenant inculte qui qualifie de chef-d’œuvre sous prétexte que PCW est porté aux nues et où ailleurs comme ici on donne son avis perso’ lol
    Enfin il faut de tout pour faire un monde… hein ?!

  39. Ah ouais quand même ça vole haut dis donc maintenant. ne pas être du même avis c’est une chose, ne pas respecter l’avis des autres, c’est autre chose. Y a des limites quand même, et bien qu’il faut de tout pour faire un monde, faut quand même des limites à la connerie aussi!! Le genre de commentaire qui m’exaspère au plus haut point!

  40. aHaH, je ne m’attarderai pas sur l’attaque personnelle que O-Detsu nous livre ici. Juste une chose, le coup du torchon, et le petit nom d’oiseau “pas futé” qui m’est attitré démontre effectivement que j’ai affaire avec la personne la plus objective de ce monde. Je me prosterne et vous envoie mes plus plates excuses O-Detsu.

    Non et puis quoi encore, j’ai mis 3/10 et l’assumerai jusqu’au bout. Pour certains un chef d’oeuvre (et je respecte cet avis) pour moi une erreur de parcours, point.

  41. Ayant vu dans l’ordre la trilogie sans a-priori, Park a réussi à me surprendre, à me râvir, à chaque fois. J’avais cette interrogation à li’issue de Sympathy. Peut-on faire encore plus original ?
    Oui.
    Et Lady est un point d’orgue magnifique. De bout en bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *