[Avis] Tai Chi Hero, de Stephen Fung

Lu Chan est désormais accepté dans le clan des Chen et le grand maître Chen lui offre en plus sa fille en mariage. Mais Fang Zijing a très mal digéré sa déculottée et envisage un rapide come-back aussi sanglant que sournois.

Avis de Cherycok :
Ce deuxième opus reprend exactement là où le premier s’était arrêté et reprend donc les mêmes personnages barrés et le même cadre pour l’action, le village Chen. On se rend compte également qu’on est sur la même longueur d’onde en ce qui concerne l’ambiance cool qui règne sur le film avec ce mélange action / humour mâtiné de steampunk et d’effets visuels / bruitages très jeux vidéo / dessins animés. On prend donc les mêmes et on recommence avec tout autant d’entrain.

L’arrivée de nouveaux personnages va par contre amener de nouveaux éléments à l’histoire, à commencer par le bras droit de l’empereur incarné par un Yuen Biao vieillissant mais néanmoins toujours en grande forme qui dès sa première apparition à l’écran nous donne le smile rien qu’à l’idée de le voir combattre. Ce combat arrive effectivement en toute fin de film et est même sans doute l’une des meilleures scènes. Long, original, toujours avec un Sammo Hung déchainé aux chorégraphies, ce combat tout en “apesanteur” au dessus d’une cuisine vaut son pesant de cacahuète et est vraiment ce qui manquait en toute fin du premier opus. Yuen Biao a tout simplement la classe et même aidé des câbles, il bouge encore sacrément bien.
L’autre personnage qui apporte un peu de sang neuf au film, c’est celui du fils déchu de Tony Leung Ka-Fai qui revient dans son village natal après des années d’absence. Un personnage tout d’abord détestable mais au final sympathique, qui s’avère plus intéressant qu’il en a l’air, et surtout qui accentue l’aspect steampunk du film avec cette machine volante au design excellent et qui nous gratifie d’une scène de bombardement tout simplement énorme.
Deux autres personnages vont également retenir notre attention à commencer par le charismatique Peter Stormare (Prison Break, Fargo) qui campe ici un occidental de la Compagnie des Indes qu’on devine bien méchant et sadique, dont le rôle devrait prendre plus de consistance dès le troisième volet de la trilogie, mais également le moine interprété par Daniel Wu. Complice de Stephen Fung et également producteur du film, il interprète ici le rôle d’un moine ultra violent lors d’un flashback sur l’histoire du village. Dommage que ce personnage n’ait pas été intégré différemment dans l’histoire car son look et sa trombine en auraient fait un excellent adversaire pour un combat.

L’histoire fait son petit bonhomme de chemin à son rythme et on continue vraiment sur la même lancée. Il faut dire que ce mélange Action / Humour est parfaitement huilé et que même si le film fait juste son travail sans jamais vraiment essayer d’exceller, il le fait bien et on a plaisir à retrouver tout ce joyeux petit village résister encore et toujours face à l’envahisseur rom… euh anglais. La caricature de l’occidental envahisseur sans pitié et du chinois limite raciste est toujours là et à fond dans le second degré.
On ressent encore et toujours cet aspect très manga avec ce méchant qui revient encore et toujours à la charge malgré les coups qu’il se prend à chaque voyage, ou encore ce coté très jeu vidéo avec une scène jouissive où notre héros va enchainer les stage et les adversaires tel un jeu de combat comme on en fait depuis des années. On a vraiment l’impression que Stephen Fung s’est amusé comme un petit fou laissant libre cours à son imagination pour proposer quelque chose d’un peu différent que les kung fu pian qu’on a l’habitude de voir.

Ce Tai Chi Hero continue donc avec de l’ultra divertissant qui ne se prend pas la tête et qui ne veut surtout pas nous la prendre, le genre de film qui ne plaira certainement pas à tout le monde mais qui quand il fonctionne permet de passer un excellent moment de détente. Le 3ème volet est sur les rails et devrait sortir au plus tard en 2014. J’en trépigne d’avance !

 

 

 
Titre : Tai Chi Hero / Tai Chi 2 : The Hero Rises / 太極Ⅱ:英雄崛起
Année : 2012
Durée : 1h42
Origine : Chine / Hong Kong
Genre : Arts Martiaux / Fantasy / Comédie

Réalisateur : Stephen Fung

Acteurs : Jayden Yuan Xiao-Chao, Angelababy, Tony Leung Ka-Fai, Eddie Peng, William Fung, Yuen Biao, Stanley Fung, Hung Yan-Yan, Daniel Wu, Patrick Tse, Peter Stormare, Mickey Yuan, Shen Si, Shu Qi, Stephen Fung,…

  


Galerie d’images :

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nicolas
Nicolas
20 mars 2013 20:50

Merci pour ces deux critiques. Ça donne bien envie en tout cas. Un bon Wu xia pian qui se prend pas au sérieux ça change un peu à la vu des dernières années assez sinistres dans ce genre.
 

Nicolas
Nicolas
22 mars 2013 12:13

Bon hé bien j’ai regardé les deux… pas super emballé. Pourtant les dix 1ère minutes de Tai Chi Zero sont prometteuses. Alors y’a de bonnes choses, certains personnages ou situation, une jolie photo, quelques idées bien folles… mais selon moi y’a tromperie. D’une part, pour ceux qui espèrent un film de kung fu, passez votre chemin ! Le Tai Chi n’est qu’un prétexte, d’ailleurs les scènes de combats sont courtes et donnent dans les câbles à outrance, sans que les talents martiaux puissent s’exprimer. Donc les caméos de Bruce leung, Fung hark On, Yuen Biao (le moins mal loti, et encore…) etc… ne servent strictement à rien, hormis le plaisir de revoir leurs bouilles. Grosse déception de l’angle choisi par le réal et Samo Hung, tant les sfx (pas mauvais faut le dire) et les câbles phagocytent chaque scène d’action. Pas du tout ce que j’attendais en lisant “Tai Chi”. Et puis l’histoire se traine, je pensais que dans la suite l’action allait s’intensifier, mais non y’en a encore moins. Bref pour moi c’est un 4/10, pour les acteurs, la photo et quelques bonnes idées. Mais bon sang que c’est laborieux, et, avis perso, avoir dans le cast des artistes martiaux légendaires et des jeunes pousses talentueuses pour s’en servir de la sorte, c’est un peu du foutage de gueule. On me rétorquera que c’est un Wu Xia délirant, mais je n’ai pas trouvé le film délirant non plus. Hormis les scènes d’action, le ton du film est plutôt sérieux, on est pas dans un Wong Jing et encore moins dans un Stephen Chow hein… bien déçu. mais bon c’est subjectif, je n’ai jamais porté dans mon coeur les films soit disant martiaux qui sont en fait des usines à câble, et surtout pas venant d’un Samo Hung. Au moins dans Kung Fu Cult Master et d’autres, on retrouvait des vrais éléments martiaux dans un joyeux délire fantastique.

Mugenjin
Mugenjin
28 mars 2013 16:54

J’ai beaucoup aimé le premier. Je materai celui là avec plaisir. En plus Yuen Biao se fait trop rare. Et aussi pour revoir la sublime Angelababy (même si je trouve Mandy Lieu plus belle).

foncey
18 juillet 2015 9:40

il vas yen avoir un 3 eme ? *_____*