[Avis] Jaka Sembung, de Sisworo Gautama Putra

Titre : Jaka Sembung / The Warrior / Le Guerrier
Année : 1981
Durée : 1h34
Origine : Indonésie
Genre : Action / Aventure / Fresque historique foireuse

Réalisateur : Sisworo Gautama Putra

Acteurs : Barry Prima, Eva Arnaz, W.D. Mochtar, Dana Christina.

Synopsis : Administrés d’une main de fer par de méchants colons hollandais, les habitants d’un petit village indonésien se révoltent sous les ordres de Jaka Sembung (Barry Prima), un chef rebelle charismatique. La tête de Jaka est alors mise à prix.

Avis de Laurent : Mondo Macabro continue d’exhumer les fameuses pépites insoupçonnées produites par Rapi Film durant les années 80. Réalisé par Sisworo Gautama Putra en 1981, Jaka Sembung est connu pour être le premier volet de la saga des Warriors qui a fait le bonheur de nombreux cinéphiles avides de découvrir les petites productions locales indonésiennes qui transpirent le mauvais goût. Jaka Sembung a.k.a. The Warrior, met en scène l’incontournable acteur Barry Prima (Commando du Diable, Poings d’acier contre Main de fer et Le Justicier contre la reine des Crocodiles c’est lui) qui signa alors son premier « succès » en incarnant ce fameux personnage indépendantiste.

Comme la plupart des productions Rapi Films, The Warrior propose son quota d’action folklorique qui combine admirablement kung fu approximatif et magie noire. Nombreuses sont les scènes à retenir l’attention avec, à titre d’exemple, une séquence de crucifixion à faire passer Mel Gibson pour une jeune effarouchée ou encore une séquence dans laquelle notre héros se fait crever les yeux. Séquence surréaliste que n’aurait sans doute pas reniée Luis Buñuel. Ajoutons à ce grand défouloir, foutraque à souhait, une galerie de personnages assez déjantés et de fantastiques effets spéciaux très « do it yourself » clairement maitrisés.

Pas aussi définitif  que Le Justicier contre la reine des Crocodiles, The Warrior reste néanmoins une très bonne introduction aux productions hasardeuses et jouissives de Rapi Films avec une bonne dose de déviance et de mauvais goût assumé. Un must have à découvrir de toute urgence au risque de mourir inculte.

Note : 6/10



Laurent

Un des membres les plus anciens de HKmania. N'hésite pas à se délecter aussi bien devant un polar HK nerveux, un film dansant de Bollywood, qu'un vieux bis indonésien des années 80. Aime le cinéma sous toutes ses formes.

3 Comments

Add a Comment
  1. Les deux suites, Le guerrier des ténèbres et Le défi du guerrier, sont bien meilleures.

  2. Dans le genre indonésien bien barré, matez Vous la Revanche de Samson, en VF surtout !

    1. Haha oui Samson un grand moment de rigolade en effet !!

      Sinon pas vu ce The warrior mais découvert et vu le fameux Le justicier contre la reine des crocodiles.
      J’ai pris beaucoup de plaisir devant cette bobine mais si en effet ce sont des series B fait avec les moyens du bord , je suis quand même un peu surpris de les voir systématiquement catalogués comme nanar.
      Pourtant la réalisation est solide (par rapport au budget) , c’est super rythmé , parfois bien violent et plein d’idées folles.
      La différence culturelle sans doute , là ou j’y voit un truc frais et original (voir naïf) , d’autres y voit juste un nanar …

      Monde cruel !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *