[Avis] Hard Revenge Milly, de Tsujimoto Takanori

Titre : Hard Revenge, Milly / ハード・リベンジ、ミリー
Année : 2008
Durée : 0h43
Origine : Japon
Genre : – La vengeance, quelle cuisson ? – Saignante !
Réalisateur : Tsujimoto Takanori

Acteurs :Mizuno Miki, Ooguchi Hiroshi, Nakamura Tetsuya, Saaya, Imamura Hirotsugu, Koga Mitsuki

Synopsis : La vengeance d’une jeune fille, Milly (Mizuno Miki), qu’un groupe de dealers / tueurs ont laissé pour morte après avoir tué son mari et brulé vif son petit bébé. Dotée de parties de son corps génétiquement et mécaniquement modifiés suite aux mutilations de ses agresseurs, elle décide de leur rendre la monnaie de leur pièce. Attention, ca va saigner…

Avis de Cherycok :
Choisi pour sa courte durée pour me mettre un truc sous la dent pendant ma pause déjeuner au boulot, je ne connaissais strictement rien de ce Hard Revenge Milly si ce n’est qu’il avait plutôt bonne réputation. Et force est de constater que malgré un budget riquiqui, le réalisateur arrive à créer un univers très réussi, des personnages réussis, et des combats bien dynamiques et… gore ! Et ça tombe bien, parce que le gore moi, j’adore ça !

Une chose est sure, c’est que Tsujimoto Takanori sait ce qu’il fait, et en deux temps trois mouvements, il arrive à planter une jolie ambiance post-nuke grâce à de sympathiques décors d’un Japon complètement détruit. Faute de budget oblige, l’action se situe entièrement dans un complexe désaffecté. On va y suivre Milly, décidé à se venger d’un groupe de dealers qui ont tué sa famille quelques années auparavant tout en prenant soin de la mutiler à grands coups de couteau de Rambo et en la laissant pour morte. Erreur fatale ! Elle revient entièrement customisée et elle n’est pas contente !
Cuisse fusil à pompe, lame rétractable accrochée au poignet, poitrine en mode « araignée mécanique » (vous comprendrez en regardant le film), un arsenal bien fun couplé à ses prouesses martiales dont elle va rapidement nous montrer l’étendue.

Pas de blabla inutile hormis les quelques flashback très bien amenés qui nous en apprennent un peut plus sur le massacre qu’elle a subit, on rentre direct dans le bain dès les premières minutes avec une petite scène gore courte mais rigolote qui nous annonce que le film est maitrisé de ce côté également. Et passé une petite dizaine de minutes en milieu de film beaucoup plus tranquilles, qui vont amener doucement la dernière scène, le final nous en donne pour notre argent.
Parce qu’en plus d’effets gores franchement réussis (ca gicle pas mal, attention aux âmes sensibles), c’est au niveau des combats qu’on peut saluer la performance. Même si on n’est clairement pas devant un Yuen Woo Ping, Jackie Chan ou Samo Hung, le chorégraphe maitrise son sujet avec des mouvements rapides et brutaux, parfois originaux, de temps en temps aériens, mais toujours bien millimétrés et pêchus. Mizuno Miki s’implique à fond dans son personnage et elle est très crédible aussi bien dans les scènes d’action que dans les scènes plus posées.

Hard Revenge Milly passe comme une lettre à la poste (43minutes vous me direz…) et on se rend vite compte qu’on est devant une très bonne série B. L’histoire des plus simples (on a tué ma famille, je vais me venger…) n’est en aucun cas un frein au film, au contraire même, il permet d’aller directement à l’essentiel, et le budget serré est utilisé de façon optimum. C’est bien, c’est fun, moi j’adhère !
A noter qu’une suite a vu le jour un an plus tard, intitulée Hard Revenge Milly : Bloody Battle.

Note : 7.5/10

Et en bonus, la bande annonce du film :

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Martin
Martin
29 mai 2011 18:36

je m’etais bien emmerdé devant le truc malgré sa durée ultra courte, l’ambiance est sympa ceci dit… j’espere que la suite est un peu plus dense. Et Miki Mizuno c’est le bien!

Martin
Martin
29 mai 2011 21:18

un court metrage sympa rallongé en somme 😀
la suite m’avait l’air pas mal, je la tenterai quand même  (et puis il y a Miki ..)

Postscriptom
30 mai 2011 20:09

La suite est largement meilleure, en fait le premier paraît bien timoré en comparaison…

Martin
Martin
31 mai 2011 3:23

du coup chery va devoir faire peter le 11~12 sur 10.

jonathan
31 mai 2011 17:49

Salut, n’hésitez pas à passer voir mon blog si vous aimez le cinéma kollywoodien.

Martin
Martin
31 mai 2011 18:26

j’ai cru lire hollywoodien et m’appretais à te flamer, mais je me suis vite aperçu de ma méprise, et aperçu quel homme de goût tu faisais!

nomad_soul
4 juin 2011 16:32

J’aime bien le “genre”, bravo chery ^^