[Actualité ciné au Japon] Les T en pente douce

Les Tops du Top, la Toho, la Toei, Tokyo-jima, les Thrillers, les Trailers mais aussi les Tout-petits, ils sont tous à l’honneur durant l’été. Les mois de juillet-aout au Japon sont donc toujours l’occasion de voir fleurir de nombreux nouveaux films dans les salles obscures…et surtout très fraiches des villes caniculaires de l’archipel. Ajoutez à cela les vacances scolaires pour les écoliers et les étudiants, et vous ne serez pas surpris de voir autant d’anime et de films pour enfants à l’affiche. Mais l’été c’est aussi l’occasion de se faire peur, puisque cette période est propice aux films et drama horrifiques (au mois d’aout, on célèbre Obon, les esprits défunts reviennent alors dans leur demeure terrestre). Petit tour d’horizon, donc, des salles de cinéma estivales japonaises, même si je passerai sous silence le dernier long métrage POKEMON, les éventuels films avec des Johnny’s, les KAMEN RIDERS parce que je n’y comprends plus rien ou encore INCEPTION avec lequel on nous gonfle ici depuis plusieurs semaines en raison de la seule présence de Watanabe Ken.



LOST CRIME SENKOU (ロストクライム -閃光-). Un jeune loup (le fils de Watanabe Ken, tiens) et un vieux flic (Okuda Eiji) vont tenter de résoudre le plus grand braquage de l’histoire du Japon. Le film est réalisé par Ito Shinya, et là, c’est tout de suite plus intéressant (même si le poster est horrible).
Sortie : 3 juillet 2010
Site officiel : http://www.lostcrime.jp/





Quand un célèbre scénariste de films d’horreur se lance dans la réalisation, ça donne KYÔFU (恐怖), un imbroglio mystico-horrifique et chirurgical qui a (peut-être) toutes les cartes en mains pour être le divertissement fantastique de l’été 2010. Review disponible ici : échec et (ciné)mat.
Sortie : 10 juillet 2010
Site officiel : http://www.kyofu-movie.jp/



Cet été a vu fleurir un nouveau long métrage du studio Ghibli : KARIGURASHI NO ARRIETTY (THE BORROWERS /借りぐらし アリエッティ). Le studio Ghibli adapte cette fois-ci les bien connus BORROWERS (qui ont déjà eu droit à quelques films et séries) – et dont ont dû s’inspirer les minipouces ? Le réalisateur se nomme Yonebayashi Hiromasa et il s’agit ici de sa première réalisation (il travaille néanmoins chez Ghibli depuis MONONOKE). Pour la petite histoire, la jolie musique que l’on entend est l’œuvre d’une française, Cécile Corbel, qui a décroché le jackpot en envoyant simplement une petite carte postale en forme de petite déclaration d’amour au studio Ghibli (qui a même été lue et montrée à la TV japonaise), accompagnée de l’une de ses chansons.
Sortie : 17 juillet 2010
Site officiel : http://www.karigurashi.jp/index.html



KONSHÛ MONOGATARI MITSUBACHI HACHI (昆虫物語みつばちハッチ). Le grand retour de la petite abeille Hutchi, star des années 70 et 80 à la télévision. Le long métrage a l’air mignon comme tout et se pose comme une alternative très intéressante au piteux POKEMON, sorti un peu plus tôt cet été. D’ailleurs pour comparer objectivement ces deux films, on pourrait les surnommer l’abeille et la bête.
Sortie : 31 juillet 2010
Site officiel : http://www.hutch-movie.jp/#/top

KAMISAMA HELP ! (神様ヘルプ!). Difficile de trouver quelque chose de vraiment consistant en terme d’horreur cet été au Japon. Le film de Sasaki Shoto se déroule dans une école hantée, et le trailer laisse présager un ton assez original. Ca n’a pas l’air de voler bien haut malgré tout.
Sortie : 7 aout 2010
Site officiel : http://kamisamahelp.com/

Shiraishi Kôji est de retour avec (une nouvelle fois) un vrai faux documentaire fantastique. Mais avec SHIROME (シロメ), l’intéressé adopte un procédé un peu différent de celui utilisé dans OCCULT et NOROI, puisqu’il filme un groupe d’idoles (jeunes, bêtes et jolies) qui pense en réalité tourner pour un show télévisé. Ces shows sont très fréquents au Japon, et des idoles ou comédiens plus ou moins stupides doivent entrer dans des lieux prétendument hantés pour le plus grand plaisir des spectateurs qui n’attendent qu’une seule chose : les voir crier et pleurer de peur (bien évidemment, parfois les idoles en question surjouent et le spectacle devient insupportable). J’avoue que le nouveau film de Shiraishi Kôji me laisse un peu perplexe.
Sortie : 13 aout 2010
Site officiel : http://shirome.jp/


CATERPILLAR : film réalisé par Wakamatsu Kôji, avec Terajima Shinobu dans le rôle principal (récompensée à Berlin cette année pour sa performance). L’histoire d’une femme qui ne reconnaît plus son mari, rentré estropié du combat. Il me semble que le scénario s’inspire de la célèbre nouvelle LA CHENILLE, écrite par Edogawa Ranpo.
Sortie : 14 aout 2010
Site officiel : http://www.wakamatsukoji.org/


KINAKO MINARAI KEISATSUKEN NO MONOGATARI (きな子 ~見習い警察犬の物語~ aka Police Dog Dream). Vous ne pensiez pas pouvoir vous en sortir sans que je vous parle DU film animalier de l’été 2010 au Japon ?! Cette fois-ci nous aurons donc droit à la jolie Kinako, une chienne destinée à travailler pour les forces de police mais qui tombera sur un os…car elle échouera à TOUS les tests. Que deviendra alors la pauvre Kinako ? Le film s’inspire d’une histoire vraie.
Sortie : 14 aout 2010
Site officiel : http://www.kinako-movie.jp/


THRILLER RESTAURANT (aka KAIDAN RESTAURANT / 怪談レストラン). Adapté d’une série de livres à succès, qui fut aussi récemment convertie en anime. Le projet pourrait laisser indifférent, mais le réalisateur n’est autre que Ochiai Masayuki. L’intéressé a connu un début de carrière intéressant avec des films tels que PARASITE EVE ou encore KANSEN, avant de décevoir un peu tout le monde avec le remake de SHUTTER. Il va sans dire que ce n’est pas avec THRILLER RESTAURANT qu’il va redorer le blason d’une filmo en dents de scie (j’espère me tromper, mais avec au casting des comédiens de télévision absolument imbuvables, le doute est permis).
Sortie : 21 aout 2010
Site officiel : http://www.kaidan-restaurant-movie.com/

Hara Keiichi, le réalisateur du très sympathique UN ETE AVEC COO, nous revient avec un nouvel anime assez prometteur : COLORFUL (カラフル). L’histoire relate le voyage de l’esprit d’une personne récemment décédée. Afin de recevoir une véritable leçon de vie, une force supérieure le renvoie sur terre dans le corps de Makoto…un garçon de 14 ans…qui flirte tristement avec le suicide.
Sortie : 21 aout 2010
Site officiel : http://colorful-movie.jp/index.html


NECK (ネック) : comédie horrifique dont je passe le scénario sous silence. Ca a l’air bien grave MAIS il y a Kuriyama Chiaki, Itao Itsuji et le déglingué Nukumizu Yôichi au casting. Donc je le verrai peut-être. 
Sortie : 21 aout 2010
Site officiel : http://www.project-neck.com/pc/movie/index.php

Allez, juste pour l’indigestion, voici un nouveau film surfant sur la vague des SAW, CUBE et surtout LIAR GAME. Réalisé par Egawa Tatsuya, KING GAME mettra en scène dix personnes enfermées ensemble…chacune d’entre elles détenant un noir secret (qui ne devrait pas tarder à leur exploser à la figure). Je parle de ce film (qui ne s’annonce pas terrible) uniquement parce qu’il y a la sublime Ashina Sei au casting (et parce qu’avec un peu de chance ce sera moins mauvais –car moins prétentieux, que le projet similaire signé Nakata Hideo).
Sortie : 28 aout 2010
Site officiel : http://king-game.jp/pc.html

TOKYO-JIMA (TOKYO ISLAND / 東京島) : voici peut-être LE film de l’été, en tous les cas celui que j’attends le plus. Adapté d’une nouvelle à succès, TOKYOJIMA conte les pérégrinations de vingt-quatre personnes échouées sur une ile déserte : une femme et…vingt-trois jeunes hommes ! Que pourra-t-il bien se passer ? Le trailer du film signé Shinozaki Makoto fait très envie.
Sortie : 28 aout 2010
Site officiel : http://tokyo-jima.gaga.ne.jp/index.html


Des anime par dizaines…il n’y en aurait donc que pour les enfants durant l’été, au Japon ? Non, vous pouvez donc pousser un OUF de soulagement puisque, après un sérieux bond d’âge (si vous sortez du dernier Ghibli) vous aurez la possibilité d’apprécier HABA TO HEBI 3 (花と蛇3 / FLOWER AND SNAKE 3), réalisé par Narita Yusuke et porté par les frêles épaules de Komukai Minako. HANA TO HEBI 3 tient la corde (n’est ce pas Minako ?) pour être élu film le plus chaud de l’été.
(ci-contre : couverture d’un album photos de la demoiselle)
Sortie : 28 aout 2010
Site officiel : http://www.dmm.co.jp/hanatohebi3/-/movie/



TOILET (トイレット), de Ogigami Naoko. Un film japonais tourné au Canada avec un casting à 99% non japonais…bizarre vous avez dit bis art ?
A la mort de leur mère, trois canadiens apprennent que leur grand-mère est japonaise…et que celle-ci va débarquer chez eux !
Sortie : 28 aout 2010
Site officiel : http://www.cinemacafe.net/official/toilet-movie/

Liste non exhaustive (mais moi je le suis, exhausted !).

Sources : les sites officiels, les salles de cinéma et Nipponcinema


Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège).

6 Comments

Add a Comment
  1. Labra Labra Labra! Kinako rules!

  2. Outre Catterpillar, LOST CRIME SENKOU, TOKYO-JIMA et TOILET sont les films que je retiendrais. Les pitchs m’attirent pas mal.

    Ah, les labradors femelles ne sont vraiment bonnes à rien !

  3. Rigolez pas avec KINAKO, ça va être super ! Il fait partie des trois films que je suis presque certain de me faire (avec TOKYOJIMA et CATERPILLAR – LOST CRIME je l’ai loupé je sais même plus pour quelle raison)

  4. Ah mais je suis d’accord, j’ai un faible pour ce genre de films 🙂
    On m’avait d’ailleurs offert un superbe t-shirt “LABRA!” .. dommage que la taille max était taille M  .. le drame des fringues nippones :'(

  5. par contre Lost Crime est parait il franchement passable  (il a bien mal tourné Ito quand même .. sniff)

  6. Bon finalement ne comptez pas sur moi pour chroniquer beaucoup de films de l’été 2010…car quand on bosse avec un schedule peu flexible pendant les vacances d’été au Japon, c’est l’enfer sur terre pour aller au cinéma. Il faut s’y prendre plusieurs jours à l’avance, jouer des coudes pour choper des tickets, endurer la présence de centaines de gamins…car les japonais ne partent pas vraiment en vacances (étant donné qu’ils en ont peu, ils restent sur place). Résultat les cinémas sont pris d’assaut. Je n’ai pas pu trouver de places pour KINAKO ou CATERPILLAR…et comme j’ai pas envie de me prendre la tête pour avoir le “droit” de voir un film au ciné, j’attendrai les dvd ! Et vivement le mois de septembre bordel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *