[Série] Orange is the New Black, de Jenji Kohan (2013-2015)

Piper Chapman est emprisonnée dans une prison pour femmes, et va devoir se faire une place entre les différents clans, et devoir cohabiter avec son ex-copine, à cause de qui elle est là. Peu à peu, elle découvrira un monde fait de frustrations et d’amitié, de conflits et de petits bonheurs, de souffrances mais aussi de soutien.


Avis de Jonathan-HK :
Voilà une excellente surprise qui m’est tombée dessus sans que je m’y attende, après avoir lancé le pilote un après midi de la semaine dernière. Nous suivons l’héroïne, Piper, qui débarque dans un milieu qu’elle ne connaissait pas du tout et ne pensait pas devoir connaître un jour, puisqu’elle est incarcérée pour avoir transporté de la drogue, des années après les faits. Désorientée, effrayée, la frêle jeune femme va apprendre la vie derrière les barreaux.

La réalisatrice, Jenji Kohan, est déjà responsable de la série Weeds et avec Orange…, signe une série humaine et profondément attachante. Fans de films de prison, ne vous attendez pas à des affrontements sanglants (quoi que…) et autres émeutes (pour l’instant), mais l’intérêt est maintenu du début à la fin, chaque épisode s’attardant brillamment sur une tranche de la vie quotidienne de ces femmes emprisonnées : les repas, la hiérarchie sociale entre elle, les douches, le travail, les visites, les relations avec les gardiens, et même la gestion de la prison, car la série ne délaisse pas les employés qui travaillent dans l’enceinte des lieux.

La grande force de Orange, c’est sa galerie de personnages, et ils sont tous remarquablement joués par des actrices et acteurs formidables. Chacune des actrices campe son personnage avec force, justesse, émotion et sensibilité, rendant la prouesse de nous les rendre absolument toutes attachantes ou détestables selon le rôle. Je tire mon chapeau à Natasha Lyonne qui joue Nicky, avec un naturel et un talent qui m’a scotché; à Uzo Aduba qui campe Suzanne la Folle, en vérité toutes les actrices sont parfaites et l’alchimie entre elles est vraiment incroyable. Chaque épisode possède quelques flash-back sur leur vie avant la prison, nous montrant qui elles étaient et pourquoi elles en sont arrivés la.
Quelques personnages masculins sont aussi de la partie, cela va du maton vicieux à celui amoureux, en passant par le chef frustré chez lui avec une épouse achetée par correspondance qui profite de la barrière de la langue pour le dénigrer, jusqu’à la haute hiérarchie corrompue. Un casting de haute qualité qui ajoute un atout certain au Show.

Les épisodes sont rythmés par la vie de quelques clans : les blacks, les latinas, les lesbiennes et quelques autres. Chaque clan contrôlant une partie de la prison comme la cuisine ou la cour. Les tensions internes et autres conflits venant pimenter l’intrigue de chaque saison (2 pour l’instant, et 2 autres de commandées, youpi !). Et l’héroïne, Piper, devra apprendre à se faire une place dans tout cela.

Écrite avec beaucoup d’humour et de justesse, la série ne se perd jamais, nous offrant une galerie de personnages savoureux, créant une ambiance familiale délectable. Une réussite totale ! Vivement la saison 3.

Note :



Titre : Orang is the New Black – Saison 1 et 2
Année : 2013-2015
Format : 26 x 60min
Origine : U.S.A (Diffusé sur NetFlix)
Genre : Comédie / Drame
Créé par : Jenji Kohan

Avec : Taylor Schilling, Laura Prepon, Micheal J Harney, Kate Mulgrew, Jason Biggs, Uzo Aduba, Taryn Manning, Danielle Brooks, Natasha Lyonne, Samira Wiley, Dascha Polanco

 Orange Is the New Black (2013) on IMDb


Galerie d’images :

Les derniers articles par Jonathan-HK (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *