[Série] Death Valley – Saison 1 (2011/2012)

Lorsque la vallée de San Fernando (Californie) est envahie par des zombies, des vampires et des loups-garous et alors que les scientifiques cherchent encore une réponse à la cause de ce chaos, les membres de l’UTF (Undead Task Force) sont chargés d’éradiquer les monstres, ou du moins les contenir dans la vallée.

Avis de Cherycok :
Voici une petite série méconnue du grand public et qui pourtant mérite qu’on s’y attarde un petit moment tant elle traite le sujet des zombis / vampires / loups-garous différemment de tout ce qu’on a déjà pu voir. Très axé sur le ton de la comédie, du fun et du gore, Death Valley est pourtant une série plus intelligente qu’elle en a l’air et on est content d’apprendre que malgré des audiences pas toujours au rendez-vous, MTV a décidé de re-signer pour une deuxième saison.

En gros, c’est simple, on ne sait pour quelle raison les zombis, les vampires et les loups-garous sont apparus sur Terre en 2009. Du coup, pour faire cohabiter tout ce petit monde, une force de police a été créée, la UTF, La Undead Task Force, qui a pour but d’éradiquer les zombis, d’essayer de freiner la prostitution et les trafics divers et variés chez les vampires, et enfin de faire en sorte que les loups garous ne blessent personne lors de leurs transformations.
Chaque épisode est en général centré sur une de ces trois « communauté » avec à chaque fois des équipes de la UDF qui sont mis sur le coup. Même si les épisodes se suivent chronologiquement parlant, ils restent des « one-shot », c’est-à-dire que le scénario de l’épisode 3 par exemple n’est pas la suite de celui de l’épisode 2. Il n’y a vraiment que sur les 3 derniers épisodes de la saison où le rapport entre eux est évident.
On pourra du coup reprocher à la série un mécanisme de narration pas tout à fait au point mais ça a le mérite de pouvoir développer des petites histoires bien délirantes, comme ce tournage de film porno qui tourne mal car un des acteurs est un loup-garou et qu’ils tournent un soir de pleine lune, où ce bowling improvisé sur un parking où la boule est une voiture de flic et les quilles des zombis.

Et si ces épisodes marchent bien, c’est en parti grâce aux personnages hauts en couleurs qui composent l’UTF et qui sortent essentiellement en duo : un gros black adepte de la batte de Baseball et sa coéquipière aussi belle qu’efficace pistolet à la main ; le père de famille très sage et résonné et son coéquipier beau gosse mais au QI limité ; et enfin le capitaine de l’équipe, Dashell, toujours en train de sermonner ses troupes mais vraiment drôle dans ses discours qui partent souvent dans le n’importe quoi, et la petite rookie qu’il croit débutante alors qu’elle est une experte en arts martiaux. Une belle brochette de personnages bien clichés mais c’est complètement volontaires et certaines situations sont lesquelles ils se retrouvent fourrées sont tout bonnement excellentes, grâce à des dialogues aux petits oignons, souvent remplis d’insultes, bippées pour certaines, mais tellement réalistes quand on les met dans leur contexte.

Traitant de façon détournée des sujets bel et bien réels comme la prostitution interraciale ou encore l’acceptation des différences et le respect des autres, tournée à la manière d’un documentaire comme les américains en font beaucoup (la série Cops) mais toujours sur le ton de la dérision avec des situations bien cocasses, doté d’une bande son excellente jusque dans le générique (voir vidéo ci-dessous), Death Valley est l’exemple type de la série déjantée, généreuse en terme de zombis tous plus moches les uns que les autres, qui se regarde super facilement et qui nous procure un bon moment de détente sans prise de tête.
Vivement la saison 2 !

 

  

  
Titre : Death Valley Saison 1
Année : 2011/2012
Durée : 12 x 20min
Origine : U.S.A
Genre : Flics vs Zombis vs Vampires vs Loups-Garous
Réalisateur : Eric Weinberg, Curtis Gwinn, Michael Cummings

Acteurs : Bryan Callen, Charlie Sanders, Bryce Johnson, Caity Lotz, Tania Raymonde, Texas Battle


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *