[Lecture] Catégorie III : Sexe, sang et politique à Hong Kong

Après de longues années d’attente le Saint Graal débarque enfin dans nos librairies préférées. Catégorie III – Sexe, sang et politique à Hong Kong de Julien Sévéon, le plus mad des journalistes, décortique en profondeur le phénomène avec une minutie impressionnante et une pertinence rare. Pour les incultes, la catégorie III est la classification datant de 1988 interdisant certains films aux moins de 18 ans. Si à l’origine, la classification permettait de fixer des limites en termes de politiquement correct, violence et de sexe à l’écran, au cours des années 90 la catégorie III s’est transformée en genre à part entière.

L’ouvrage de 336 pages (format A4) proposé par l’excellent éditeur bazaar & Co est tout bonnement magnifique et joliment illustré d’affiches et de photographies des films concernés. Au sommaire vous retrouverez donc :

Intro : Qu’est-ce que la Catégory III
Chapitre 1 : La censure à Hong Kong
Chapitre 2 : Syndrome chinois
La peur du retour
Ces filles qui venaient de Chine
No Futur : Billy Tang Hin-Sing
Chapitre 3 : Man Behind the sun
Mou Tun-Fei, l’éternel rebel
Chapitre 4 : Le monde impitoyable de l’exploitation
Le cinéma d’exploitation avant la Catégorie III
Exploitation, Categorie III style
Le roi de l’exploitation, Wong Jing
Le fou, Anthony Wong Chau-Sang
Le chevalier, Louis Fan Siu-Wong
Otto Chan, le touche à tout
Clarence Fok Yiu-Leung, Mister B
Ivan Lai Ngai-Ming, no limit
Lam Nai-Choi, le genie
Ben Ng Ngai-Cheung, le tueur athlétique
Elvis Tsui Kam-Kong, le plus grand
Chapitre 5 : Peur sur la ville
Les fous sont lachés
« Tirés de faits réels »
Triades
Andrew Lau Wai-Keung, plongée en eaux troubles
Magie noire
Herman Yau Lai-To, l’empêcheur de tourner en rond
Simon Yam Tat-Wah, le play-boy et le psychopathe
Chapitre 6 : Kama Sutra chinois
Le cinéma érotique
Sexe en costumes
Hsu Chi, la star
Pauline Chan Bo-Lin
Charlie Cho Cha-Lei, pervers pépère
Cammy Choi Mei-Lan, gonflée à bloc
Jessica Chung Chun, la lolita
Ho Fan, l’esthète
Vivian Hsu Yeuk-Suen, du nu à la chanson
Grace Lam Nga-Si, vidéo star
Lily Lee Lee-Lee, court mais bon
Loletta Lee Lai-Chun, l’actrice qui en voulait trop
Rena Murakami, la sex star qui venait d’ailleurs
Sophie Ngan Chin-Man, la der des der
Rena Otomo, l’étoile filante
Diana Pang Dan, poitrine mystique
Amy Yip Yuk-Hing, pretty woman
Yvonne Yung Hung, innocente et torturée
Chapitre 7 : Femmes fatales et victimes
Confucius, les femmes et le cinéma d’exploitation
Rape Revenge
Pornographie, le cas Julie Lee
Lily Chung Suk-Wai, la martyre
Carrie Ng Kar-Lai, la bad girl
Chingmy Yau Suk-Ching, la belle
Chapitre 8 : Engagé !
Homosexualité
Homosexualité, cinéma et censure, Yon Fan
Films sociaux-olitiques
Une vie en cage, Jacob Cheung Chi-Leung
Jeunesse en danger, Lawrence Ah Mon
Auteur, art et essais
Chapitre 9 : Post Mortem ( ?)
Chapitre 10 : Filmographie complémentaire
Index
Bibliographie

Elle est pas belle la vie ?

Retrouvez une tonne d’autres ouvrages respectables sur le site de l’éditeur : bazaar & Co

Laurent

Un des membres les plus anciens de HKmania. N'hésite pas à se délecter aussi bien devant un polar HK nerveux, un film dansant de Bollywood, qu'un vieux bis indonésien des années 80. Aime le cinéma sous toutes ses formes.

2 Comments

Add a Comment
  1. Il y a une interview pour Elvis Tsui? Sur le HKC, le gaillard n’était vraiment pas bavard pas sur son brillant passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *