[Film] Wolfcop, de Lowell Dean (2014)

Un shérif alcoolique d’une petite ville canadienne se transforme en loup-garou suite à un mystérieux sortilège et va continuer de faire la loi et découvrir une étrange organisation…


Avis de Cherycok :
Financé par crowfunding et arrivant péniblement au million de dollar de budget, Wolfcop est de genre de petite production indépendante fleurant bon les années 80, ce genre de série B qui avec trois bricoles arrive à émoustiller l’amateur de bobines horrifiques par une affiche, une bande annonce. Au final, Wolfcop est un petit film qui ne paie pas de mine mais qui se montre bien plus jouissif que la masse de films d’horreurs qui abreuvent nos écrans depuis quelques années.

Un produit très typé 80’s donc, avec son scénario qui ne se prend pas la tête avec certaines incohérences et explications, où d’ailleurs la mèche est vendu directement dans le titre. Wolfcop, un héros mi flic mi loup-garou donc. Ou plutôt un anti héros, alcoolique notoire qui se fout complètement de la hiérarchie, qui arrive tous les jours en retard et à moitié saoul à son travail, tellement looser qu’il en devient rapidement attachant.
Très 80’s, le film l’est également dans sa structure et sa mise en scène. Certes, on ne peut pas s’empêcher de constater que le faible budget du film lui donne un aspect très téléfilm, mais de par sa très courte durée, 1h18 générique compris, l’ensemble passe très bien et jamais l’ennui ne guette le spectateur. Il faut dire que le rythme est assez soutenu et que les quelques scènes d’actions qui ponctuent Wolfcop sont des plus réjouissantes, à grand renfort d’effets spéciaux à l’ancienne, à savoir maquillage et animatronics, et d’effets gores des plus rigolos. Mention spéciales aux transformations de notre anti héros en loup garous, bien réussies et déguelasses comme il faut, avec en prime et sans doute pour la première fois à l’écran un gros plan sur la transformation du pénis. Décapitations, arrachage de visage, découpage de bras, Lowell Dean n’hésite pas à verser dans le gore qui tâche pour le plus grand plaisir des amateurs.

Mais si ce ressort le plus de ce Wolfcop, c’est ce second degré omniprésent. A aucun moment le film ne se prend au sérieux. On regarde certaines scènes les yeux écarquillés et le sourire aux lèvres devant parfois tant de nawak. Le summum étant atteint lors du coït entre notre héros en mode loup garou et une brune sulfureuse sur fond de musique de lover façon téléfilm érotique des années 80. Du très grand art ! Les dialogues ne sont pas en reste, et les échanges entre notre flic et son complice un peu barré sont tout simplement succulents. Sans ce duo qu’ils forment façon buddy movie, le film aurait clairement perdu en intensité, même si d’autres personnages sont tout de même intéressants.
Quelques petits points facheux sont tout de même à signaler à commencer par la prévisibilité du scénario. Le film a beau être fun, on est à aucun moment surpris par ce qui nous est proposé. Pire encore, on voit venir à des kilomètres la tournure que va prendre certains personnages (la patronne du bar pour ne citer qu’elle). Rien de bien alarmant non plus, avec un tel film, il est tout de même déconseillé de réfléchir sous peine de n’y voir que des incohérences et autres faux raccords, là n’est pas l’essentiel.

La mode a beau être aux films de zombies, on se rend vite compte avec des films comme l’espagnol Lobo de Argas et maintenant ce Wolfcop, que les films de loups garous font de la résistance. Et quelle résistance ! Wolfcop est le parfait petit divertissement pour se payer une bonne tranche de rigolade entre potes lors d’une soirée bières / pizza. Et rien que pour ça, moi je dis oui !
A noter que le générique de fin nous annonce une suite pour 2015. Espérons qu’elle soit au moins aussi fun.

Note :



Titre : Wolfcop
Année : 2014
Durée : 1h18
Origine : Canada
Genre : Comédie horrifique
Réalisateur : Lowell Dean

Avec : Leo Fafard, Amy Matysio, Sarah Lind, Corinne Conley, Jesse Moss, Jonathan Cherry, Aidan Devine, James Whittingham, Ryland Alexander, Jason Shabatoski

 WolfCop (2014) on IMDb


Galerie d’images :

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments