[Film] The Accidental Detective, de Kim Jung-Hoon (2015)


Kang Dae-man est un vendeur de bande-dessinée avec un enfant en bas-âge. Passionné d’affaires criminelles, il se rend souvent à la police pour donner son avis sur les enquêtes en cours et l’inspecteur No Tae-su ne peut plus le supporter. Un jour, l’ami policier de Dae-Man, Joon-soo, est arrêté pour meurtre. Pour prouver son innocence, No Tae-su fait équipe avec Dae-Man mais, pendant leurs recherches, un deuxième meurtre a lieu.


Avis de Cherycok :
Après une journée de travail harassante, chacun a sa petite technique pour se vider le cerveau. Certains filent faire du sport, histoire de se défouler ; d’autres sont adeptes de la méditation, en mode zen ; d’autres encore se lancent dans un jeu vidéo plein de poésie, du genre FPS bien bourrin ; … Chacun sa technique et il n’est pas question ici de juger ou de dire si l’une est meilleure que l’autre. Avec ma femme Iris, on préfère enfiler notre plus beau survêtement, accompagné d’un t-shirt presque assorti, on s’avachit sur le canapé, comme deux grosses loques, et on se prépare à se lancer un petit film. Mais on ne choisit par le film par hasard, non non non, certainement pas. Il nous faut un truc ne demandant pas grosse réflexion, si possible plutôt fun. Et ce qui marche bien chez nous, c’est les comédies policières à tendance Buddy Movie. Certes, elles se reposent souvent sur leurs lauriers en utilisant des formules qui ont déjà fait leurs preuves, mais quand elles sont bien faites, ça passe tout seul et l’effet attendu est bien là. C’est le cas de The Accidental Detective, bobine coréenne de 2015 qui a rencontré pas mal de succès au box-office local lors de sa sortie.

Réalisé par Kim Jung-Hoon, qui avait déjà fait sensation au pays du matin calme avec son premier film Petty Romance (2010), The Accidental Detective est une adaptation libre du film américain « L’Inconnu du Nord-Express » (1951) de Alfred Hitchcock, lui-même inspiré du roman de Patricia Highsmith sorti en 1950. Dans ce film, deux hommes, un jeune joueur de tennis et un psychopathe, se rencontrent dans un train et se rendent compte qu’ils ont tous les deux envie de mettre un terme à la vie de quelqu’un. Le psychopathe propose que chacun exécute le meurtre de l’autre afin que la police ne puisse pas remonter à eux. C’est à partir de ce postulat que va naitre l’idée de The Accidental Detective.
Kim Jung-Hoon va nous raconter l’histoire de Kang Dae-Man, un vendeur de bande-dessinée, père d’un jeune bébé, dont la passion première est d’essayer de résoudre des enquêtes sur son ordinateur depuis qu’il s’est vu refouler l’entrée à l’école de Police à cause d’une blessure à la jambe. Discrètement tous les jours, il part squatter le commissariat pour donner son avis sur les enquêtes en cours avant de se faire lamentablement jeter par les policiers. Un jour, son ami policier Joon-soo est arrêté pour meurtre et jeté en prison. Tout l’accuse, et pourtant Kang Dae-Man est persuadé de son innocence car il juge qu’il y a trop d’incertitudes. Il va harceler l’inspecteur vétéran No Tae-su afin qu’il continue l’enquête mais ce dernier préfère s’en tenir au rapport qui a déjà été fait. Mais un deuxième meurtre a lieu, très similaire au premier. No Tae-su va désormais faire équipe avec Dae-Man afin d’essayer d’innocenter leur ami Joon-Soo.

On va retrouver dans The Accidental Detective ce fameux duo de personnages que tout oppose mais qui vont devoir collaborer par la force des choses. D’abord en conflit constant, ils vont se rendre compte qu’ils ont des points communs et qu’ils sont même très complémentaires, les qualités de l’un manquant à l’autre et inversement. Kwon Sang-Woo (Running Wild, Volcano High) va incarner le personnage rigolo, gaffeur, affublé en plus d’un enfant en très bas âge durant ses péripéties. L’excellent Sung Dong-Il (The Chase, Midnight Runners) joue le flic de légende dans son commissariat, bourru, teigneux, borné. Le tandem devient vite très attachant car le duo fonctionne à merveille et les acteurs sont tout simplement excellents, mais dans l’ensemble, on reste dans du grand classique.
Le ton du film est des plus légers grâce au personnage principal très décalé et à la relation avec sa femme. L’humour est souvent décalé, les gags nombreux avec pas mal de comique de situation et de gags visuels (toujours bon enfant). Mais malgré tout, l’histoire en arrière-plan est relativement sombre avec des scènes parfois très violentes et des scènes avec pas mal de suspense. Les meurtres sont très réfléchis mais l’ensemble est parfois un peu trop tarabiscoté, un peu trop confus. On a l’impression qu’on a essayé de compliquer le plus possible afin de perdre le spectateur et de pouvoir mettre des twists sur la fin du film et parfois, la cohérence est reléguée un peu au second plan. The Accidental Detective se rapproche du thriller dès qu’on sort de la comédie (les scènes d’action ne sont au final que peu nombreuses) et, malgré les moments un peu alambiqués, l’ensemble tient bien la route avec une mise en scène propre, un montage efficace et au final un film bien équilibré.

LES PLUSLES MOINS
♥ Le très bon casting
♥ Des gags qui font mouche
♥ Mise en scène honorable
⊗ Pas très original
⊗ Assez prévisible
The Accidental Detective est une agréable comédie policière nous présentant un duo attachant. Le film ne fait pas dans l’originalité mais ce qu’il fait, il le fait bien, et on passe un bon moment de détente. Très sympathique.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Le film a eu assez de succès pour engendrer une suite qui sortira 3 ans après, en 2018, sous le titre The Accidental Detective 2 : In Action.
• Le scénario original par de Kim Jung-Hoon a été le gagnant du 8ème Makdong Scenario Contest en 2006.


Titre : The Accidental Detective / 탐정: 더 비기닝
Année : 2015
Durée : 2h00
Origine : Corée du Sud
Genre : Buddy Movie
Réalisateur : Kim Jung-Hoon
Scénario : Kim Jung-Hoon, Lee Jung-Ho

Acteurs : Kwon Sang-Woo, Sung Ding-Il, Seo Young-Hee, Park Hae-Joon, Lee Seung-Joon, Jo Bok-Rae, Lee Il-Hwan, Oh Jung-Se, Park Jun-Myun, Yoon Kyung-Ho

 Tam jeong deo bigining (2015) on IMDb


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

2 Comments

Add a Comment
  1. Il me tente bien celui la je vais me le regarder tient.
    Ils n’y a que les Coréens pour te coller des meutres sordide dans un buddy movie.

    1. Dans la suite, le thème en fond est encore pire… Chronique prochainement =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *