[Film] Steel Rain, de Yang Woo-Seok (2017)


Un coup d’état a lieu en Corée du Nord, organisé par des officiers dissidents du Parti qui veulent remettre en cause le statu quo qui se maintient depuis bien longtemps entre les deux Corée. A cette occasion, un agent du Nord profite du chaos des purges, organisées par les militaires responsables du coup d’état, pour s’échapper au Sud et tenter de sauver la vie à celui qu’il a emmené avec lui : le leader nord-coréen, grièvement blessé.


Avis de Cherycok :
Je me plains parfois que, lorsque je me lance dans un polar d’action coréen, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu. Ils en font tellement qu’ils finissent par se ressembler sur de nombreux points. Il n’est pas question de dire ici que, du coup, les films ne sont pas bons, bien au contraire, ils font souvent preuve d’une réelle efficacité. Mais plutôt qu’il semble difficile, pour un réalisateur coréen, qui a envie de faire un polar, d’arriver à sortir de la masse en proposant autre chose. C’est pourtant ce qu’arrive à faire Yang Woo-Seok avec son deuxième film Steel Rain, un vrai bon film d’action très intelligent sur fond de guerre des Corées. Le public ne se trompera pas, le film ayant réalisé trois fois plus d’entrées sur le sol coréen que le blockbuster américain Star Wars 8 : Les Dernier Jedi.

Yang Woo-Seok avait déjà fait trembler le box-office sud-coréen avec son premier film The Attorney (2011) qui avait franchi la barre des 11 millions de spectateurs, devenant à l’époque le 8ème film le plus rentable du pays. Six ans plus tard, il revient donc avec Steel Rain, qui n’est autre que l’adaptation de son webcomic qu’il avait publié entre 2011 et 2016. Steel Rain nous présente un coup d’état imaginaire en Corée du Nord qui va générer une crise politique dans la péninsule et qui va affoler les deux pays concernés, mais également le Japon, la Chine et les États-Unis. Un officier nord-coréen va devoir s’associer à un haut fonctionnaire sud-coréen afin d‘empêcher une guerre nucléaire d’éclater. Le film va interroger sur une guerre redoutée par la population des deux Corées, sur les différentes issues, sur ce que cela impliquerait au niveau militaire et économique avec les alliés des deux pays, à une époque où tout un pan de la population rêve d’une paix durable, voire d’une réunification. Un autre film sorti en 2017, Confidential Assignment, utilisait déjà le principe de collaboration entre les deux Corées. Tout comme dans ce dernier, nous allons suivre l’opposition, puis la collaboration d’un nord-coréen et d’un sud-coréen. Bien que Steel Rain mise moins sur l’aspect comédie que Confidential Assignment, on retrouve malgré tout les mêmes poncifs, à savoir que les nord-coréens sont hyper sérieux, froids, méticuleux, et que les sud-coréens sont plus détendus, et respirent la bonhomie. Néanmoins, il n’est pas question ici de montrer le frère ennemi du Nord comme le grand méchant, ni même de le rabaisser. Steel Rain nous montre le fossé culturel des deux pays, les différences idéologiques, les manières différentes de vivre à cause des jeux dangereux auxquels s’adonnent les puissants et les politiques. On y voit toute la complexité de la situation qui oppose ces deux frères ennemis. Mais tout ce contexte géopolitique est clair et ne vient pas alourdir le film. Mieux encore, il le sert, afin de lui donner encore plus d’impact.

Néanmoins, on pourra reprocher au film de proposer un scénario assez alambiqué, parfois même brouillon. Bien que, petit à petit, certaines interrogations trouvent leurs réponses, on en sort avec l’impression qu’avec 15 minutes de moins, Steel Rain aurait pu gagner en clarté. Mais c’est là un des seuls points négatifs qu’on pourrait trouver au film tant le spectacle qu’il propose est maitrisé. La mise en scène de Yang Woo-Seok est de haute volée, avec de superbes cadrages, une photographie réussie et une bande son qui se fait discrète pour avoir plus d’impact lorsqu’elle surgit. Les scènes d’action sont intenses, à la mise en scène millimétrée. Certaines sont extrêmement fortes en émotion (la tuerie du début). Mais elles restent toujours sobres, ne cherchant jamais le spectaculaire pour le spectaculaire. Le suspense est maitrisé, le rythme est haletant, même dans les moments les plus calmes. Le réalisateur arrive à maintenir une tension constante. Les rebondissements sont bien amenés, les situations sont variées, et le casting est vraiment excellent, jusqu’au moindre second rôle. On sent la conviction dans le jeu des acteurs, avec l’envie de créer des scènes fortes en émotions et fortes de sens. Les deux personnages principaux sont très intéressants, bien écrits, bien développés, et à la psychologie plus complexe qu’il n’y parait. Ils n’ont pas la même vision des choses mais ils ont au final un même but, celui de la protection de leur pays en évitant à tout prix la guerre. Steel Rain est un film de divertissement intelligent. Oui, ces deux mots peuvent parfois aller ensemble, et c’est souvent quand le divertissement est réussi ET intelligent qu’on obtient un très bon film.

LES PLUSLES MOINS
♥ Les personnages
♥ Le casting
♥ La mise en scène impeccable
♥ Le contexte du film
♥ Les scènes d’action intenses
⊗ Les CGI moyens
⊗ Intrigue brouillonne la 1ère demi-heure
Note :
Steel Rain est un film d’action mélangeant habilement action et politique. Malgré ses 2h19 au compteur qui pourraient en décourager certains, le spectacle proposé est vraiment prenant, intelligent, intense, et diablement efficace. Un très bon film, tout simplement.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Une suite est sortie en 2020, Steel Rain 2 : Summit. C’est la suite de Steel Rain (2017) du même réalisateur, mais bien que les personnages principaux soient joués par les mêmes acteurs, ils interprètent cependant des personnages différents du premier volet. Elle totalise plus de 1,5 million d’entrées au box-office sud-coréen de 2020, bien moins que les 4,5 millions du premier volet mais le contexte de pandémie de Covid-19 en Corée du Sud a sans doute nui à son exploitation.


Titre : Steel Rain / 강철비
Année : 2017
Durée : 2h19
Origine : Corée du Sud
Genre : On joue à la guerre ?
Réalisateur : Yang Woo-Seok
Scénario : Yang Woo-Seok, Je Pi Ga Roo

Acteurs : Jung Woo-Sung, Kwak Do-Won, Kim Kap-Soo, Kim Eui-Sung, Lee Kyoung-Young, Jo Woo-Jin, Park Eun-Hye, Ahn Mi-Na, Won Jin-A, Park Sun-Young

 Steel rain (2017) on IMDb


0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Feroner
Administrateur
15 juin 2021 15:51

J’ai adoré ce film te prend et te lâche plus jusqu’à la fin 2h20 mais très bien remplie. La suite je sais pas trop c’est déjà gros comme histoire.

Feroner
Administrateur
15 juin 2021 16:41

C’est hors sujet mais t’as mis un liens amazon pour le dvd de The dragon from Russia. Mais c’est de la pub et je croyais que tu étais totalement contre. En plus comme d’habitude il est beaucoup moins cher sur Rakuten 0.9 contre 8 euros. La version chopé chez Billyboy est super belle.

Feroner
Administrateur
Reply to  Cherycok
15 juin 2021 17:46

Tu comprends pas c’est normal j’ai rien précisé.
C’est dans la rubrique chez Max Pereira “mon film HK préféré c’est the dragon from russia” (les goûts…). Si tu cliques dessus tu as un lien Amazon.