[Film] SPL 2 : A Time for Consequences, de Soi Cheang (2015)

Kit, un policier de Hong Kong aux méthodes musclées coffre un important gangster avant de voir sa couverture anéantie et son principal témoin disparu. Pour se venger, le gangster le fait kidnapper et le jette dans une prison thaïlandaise sous une fausse identité de criminel. Il y est surveillé par un modeste gardien de prison, Chai, doté de capacités martiales incroyables. La fille de Chai souffre d’une rare forme de Leucémie et Kit est le seul donneur pouvant la sauver. Lorsque Chai découvre la véritable identité de Kit, il l’aide à s’échapper sous couvert de sa promesse de sauver sa fille. Ensemble, Kit et Chai vont affronter le gangster et ses sbires afin de les faire tomber.


Avis de Cherycok :
En 2005 sortait SPL premier du nom, petite bombe d’action made in Hong Kong qui avait mis tout le monde d’accord en proposant des combats monumentaux. Alors que tout le monde désespérait de voir un jour une suite, celle-ci n’arrivait jamais, le réalisateur du premier opus (Wilson Yip) préférant partir sur d’autres projets. Mais alors qu’on croyait tout espoir perdu, arrive en 2014 un premier teaser puis une bande annonce d’une suite intitulée SPL 2 : A Time for Consequences. Dès les premières images, les amateurs de peloches d’action ont commencé à douter, à pester. Plus de Donnie Yen au casting, de nouveaux personnages, une histoire avec à priori rien en commun, ce que ce nouveau film allait nous proposer semblait bien en dessous de leurs sans doute trop grosses attentes. Pourtant, après visionnage, le constat est là : tout en étant très différent du premier opus, ce SPL 2 est une putain de petite tuerie !

Wilson Yip fait toujours partie de l’aventure mais en tant que producteur, préférant déléguer la réalisation de ce blockbuster de 23MUS$ à Soi Cheang. Et grand bien lui en a pris ! Même si SPL 2 n’a donc presque rien à voir avec le premier opus, si ce n’est quelques acteurs qui reviennent (dans d’autres personnages), il est tout aussi réussi et propose un univers très dark, à la limite du glauque. On savait Soi Cheang capable de délivrer des monuments de noirceur (souvenez-vous Dog Bites Dog, Love Battlefield), et sans atteindre certaines de ses œuvres précédentes, il nous le prouve une fois de plus ici en traitant de thèmes tels que le trafic d’organes ou la torture dans les prisons.
La mise en scène est des plus réussies, Soi Cheang ayant tendance à toujours prendre soin de son visuel sans jamais tomber dans le clipesque. La photographie est très soignée, et il ose des choses que beaucoup redoutent (on en parlera plus bas). Le scénario est bien plus poussé que dans le premier volet, avec des intrigues imbriquées les unes dans les autres mais ayant toutes un rapport ensemble à un moment de l’histoire. Les personnages sont également plus développés. Sans être des exemples parfaits de ce que doivent être des personnages de cinéma, un soin tout particulier a été apporté afin de les rendre crédibles et, malgré quelques facilités (ou incohérences, c’est selon), on s’attache immédiatement à eux, malgré leurs travers, malgré leurs difficultés.

Outre son côté très noir qui pose l’ambiance immédiatement, le gros point fort de SPL2, ce sont clairement ses scènes d’action monumentales. Nerveuses, sèches, sales, désespérées, parfois aidées de câbles afin d’accentuer le côté impressionnant des mouvements et agrémentées de grosses pointes de gore, les chorégraphies de Nicky Li et Ken Lo (également acteur dans le film) élèvent les différents affrontements à un niveau qu’on n’avait pas atteint depuis bien longtemps dans un polar HK (depuis le premier volet ?). Jacky Wu Jing (SPL, Invisible Target), Tony Jaa (Ong Bak) et Max Zhang Jin (The Man FromMacau 1 et 2, Rise of the Legend) s’en donnent à cœur joie dans des fights complètement jouissifs qui vous donnent une patate de l’espace. Mais même là, Soi Cheang n’en oublie pas la mise en scène et le plan séquence de malade lors d’une grosse émeute dans une prison est là pour le prouver. Et comme souvent chez lui, le final a un côtétoomuch ultra jouissif, donnant une dimension encore plus épique à la scène.
Petit point à signaler, un chouette hommage à John Woo en appelant un de ses personnages principaux « Kit » et en nous balançant un gros panneau publicitaire lors d’une scène avec écrit sur la moitié de l’écran « A BetterTomorrow » en référence au film du même nom.

LES PLUSLES MOINS
♥ Des scènes d’action fabuleuses
♥ La mise en scène
♥ Les scènes d’action !!!
⊗ Quelques effets numériques foireux
⊗ Quelques facilités scénaristiques
Soi Cheang retrouve de sa superbe après une série de films en demi-teinte. SPL II : A Time for Consequences est un putain de coup de cœur qui m’aura donné la patate comme ça faisait longtemps que je n’en avais pas eu devant un polar HK.



Titre : SPL 2 : A Time for Consequences
Année : 2015
Durée : 2h00
Origine : Hong Kong
Genre : Putain ça fait du bien !
Réalisateur : Soi Cheang
Scénario : Leung Lai-Yin

Acteurs : Jacky Wu Jing, Tony Jaa, Simon Yam, Max Zhang Jin, Louis Koo, Ken Lo, Jun Kung, DominicLam, Choi Hon-Yik, Patrick Keung, Ai Wai, Phillip Keung, KauChim-Man, Aaron Chow, Candy Yuen

 Saat po long 2 (2015) on IMDb


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

12 Comments

Add a Comment
  1. Tout à fait d’accord, une excellente surprise, un film bien sombre, avec des combats dantesques. Dommage pour le peu d’effets numériques…

  2. oui, les SFX sont bien bien foireux, c’est le seul gros point negatif en ce qui me concerne…

  3. Pareil, à l’exception de ça, j’ai pris mon pied 🙂

  4. Mais ca a l’air bon tout ca ^^

  5. Même si chorégraphiquement parlant, le 1 est selon moi au dessus du 2, je crois que au final j’ai rpéféré ce 2ème opus. Son coté bien noir et parfois glauque m’a vraiment bien accroché.

  6. Wu Jing va mieux apparemment.
    Putain 8.5 ca fait très longtemps que je t’avais pas mi une note aussi élevé a un film HK déjà que je voulais voir…
    Il est sorti en Blu-ray ou c’est une version pas officielle que t’as vu ?

  7. Je n’en ai absolument aucune idée si c’est sorti en BR. J4ai trouvé une version, j’ai pris sans me poser de question

  8. Une catastrophe monumentale pour moi, hormis une première partie prenante et bien foutue…ensuite (en fait dès la fausse séquence culte de la révolte en prison), c’est la célébration de la crétinerie (on nous prend vraiment pour des chèvres sérieux !), des combats tout juste bons (bah ouais, Donnie aux chorégraphies, c’est quelque chose !), un scénario qui n’en fini plus de s’enfoncer (on croirait une parodie, et vous allez haïr votre téléphone portable à jamais !)…bref, j’arrête là, j’en ai dit assez du mal sur le forum, je sens que je vais partir dans tous les sens, je n’ai jamais été aussi mécontent en voyant un film !

    Mon coup de gueule sur le film : http://forum.darksidereviews.com/viewtopic.php?f=43&t=2229

  9. Eh ben comme quoi… J’avoue que perso, je ne l’ai pas du tout pris de la même façon. Et je pense que je préfère le 2 au 1 même.

  10. Grosse claque une des nouvelles référence du genre avec les “The Raid” et les “Ong Back”.
    Je suis d’accord avec Jang Gerald sur le fait que le film part dans le n’importe quoi au bout d’une heure le coup du téléphone et plus que tiré par les cheveux, le boss de la prison devient un peut ridicule, l’accrochage non stop à la fenêtre, le loup numérique (il sert a rien en plus). Ca fait beaucoup de défauts mais l’action emporte tous sur son passage ca fait très mal ca va vite tout en restant lisible et le final nom de dieu j’y ai repensé toute la journée tellement il est énorme.

  11. Vraiment une tuerie, une des meilleures histoires que j’ai vu dans ce genre de film.

    Même si c’est vrai que le loup fait pitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *