[Film] Rebelles, de Allan Mauduit (2019)


Sans boulot ni diplôme, Sandra, ex miss Nord-Pas-de-Calais, revient s’installer chez sa mère à Boulogne-sur-Mer après 15 ans sur la Côte d’Azur. Embauchée à la conserverie locale, elle repousse vigoureusement les avances de son chef et le tue accidentellement. Deux autres filles ont été témoins de la scène. Alors qu’elles s’apprêtent à appeler les secours, les trois ouvrières découvrent un sac plein de billets dans les mains du mort. Une fortune qu’elles décident de se partager. C’est là que leurs ennuis commencent…


Avis de Cherycok :
Je ne chronique que peu de films français sur DarkSideReviews, la faute à un cinéma envahi par les drames sociétaux (qui ne me correspondent pas) et surtout les comédies trop franchouillardes ou ciblant un public très jeune. Mais pourtant, je surveille toujours ce qui arrive sur les écrans car contrairement à beaucoup, je ne pense pas que le cinéma français soit nul. Il a changé, c’est certain, pas forcément en bien, assurément. Mais il reste toujours des petits films qui valent le détour, soit parce qu’ils s’essaient au cinéma de genre, et ça c’est toujours intéressant dans le paysage cinématographique français, soit parce qu’ils sortent du lot pour une raison ou une autre. C’est le cas de Rebelles qui, dès la bande annonce, nous présentait quelque chose de bien plus détonnant que la moyenne, de bien plus foutraque. Et j’ai eu raison de m’y intéresser car c’était sincèrement réussi.

Il est difficile de sortir de la jungle des comédies françaises toutes plus calibrées les unes que les autres pour plaire au public le plus large possible. C’est pourtant ce que va réussir à faire Allan Mauduit, réalisateur de Vilaine en 2007 et scénariste de la très chouette série Kaboul Kitchen (2012-2017) en proposant avec Rebelles un film qui se rapproche plus du cinéma anglais de par son humour noir et son côté très rock’n roll. En fait, le film pourrait être un croisement entre du Guy Ritchie et du Tarantino de la vieille époque, le tout saupoudré de chronique sociale façon Ken Loach. On y retrouve de la comédie sociale, du polar, et même du western. Un mélange parfaitement homogène, et le résultat va être drôle, parfois barré, souvent cru, mais surtout assez jubilatoire tant le film n’a peur de rien et va sans vergogne dans le politiquement incorrect. Le ton du film est libre, avec un côté assez foutraque et le film va jouer avec les clichés et faire voler en éclats tous les codes sociaux et même familiaux qu’on a l’habitude de voir. Il ose pas mal de choses que d’autres n’auraient même pas tentés d’imaginer. Une bite est coupée et explicitement montrée ; un taureau est tué avec giclée de sang sur le visage d’un protagoniste ; un homme est découpé et « mis en boite » ; des femmes sont frappées ; … la violence est omniprésente mais va provoquer des rires tellement elle est exagérée. Le rire, c’est d’ailleurs un des moteurs du film : un humour noir, déjanté, parfois un peu trash. Vous savez, ce genre de film un peu impertinent, un peu mal élevé, qui sort des conventions et qui en est fier, et quelque part, ça a un côté assez jouissif.

Le film est porté par un trio d’actrices absolument géniales. Cécile de France (L’Auberge Espagnole, Haute Tension), Audrey Lamy (Polisse, Coexister) et Yolande Moreau (La Meute, Les Deschiens) sont tout bonnement excellentes, très à l’aise dans des rôles parfois à contre-emploi, tout comme Simon Abkarian (la série Kaboul Kitchen) dans celui d’un petit gangster sans foi ni loi mais vite rattrapé par sa paternité. Ils interprètent des personnages plus complexes et plus profonds qu’il n’y parait, même si le film n’évite pas certaines facilités. Rebelles est une ode à la solidarité féminine, qui va parler entre autres du harcèlement au travail. Il va du coup constamment changer de ton, tantôt léger, tantôt plus grave, tantôt plus intense, sans que cela ne sonne faux. Il faut dire que le spectateur n’a que peu le temps de se poser tant Rebelles va à 100 à l’heure. C’est très rythmé, assez rageur, et les péripéties sont nombreuses. Sans que ça pousse la chose très loin, on est malgré tout dans un film à tiroir avec ses différentes histoires qui vont se rassembler sur la fin. La mise en scène de Allan Mauduit ne brille pas forcément, mais elle reste néanmoins maitrisée, et les nombreuses références (par exemple l’impasse mexicaine sur le final) sont très bien amenées. A noter un excellent travail sur la musique, la bande son de Ludovic Bource (The Artist) ayant le chic de toujours être en parfaite adéquation avec ce qu’il se passe à l’image.

LES PLUSLES MOINS
♥ Excellent casting
♥ Aucun temps mort
♥ Un humour qui fait mouche
⊗ Trop court
⊗ Quelques facilités
Rebelles dynamite un peu le paysage cinématographique français. A mi-chemin entre le polar, la comédie noire et même le western, c’est un film étonnant, souvent irrévérencieux, et surtout très drôle.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Le film a été récompensé du Prix Globes de la Presse au Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez 2019. Il était également nominé dans les catégories Prix Spécial du Jury, Prix du Public et Grand Prix.
• Allan Mauduit, qui voulait depuis longtemps réaliser un polar doublé d’une comédie avec des personnages issus de condition populaire, avait cherché pendant sept ans à acquérir les droits d’adaptation d'”Un petit boulot”, un roman américain où un chômeur accepte de tuer des gens. C’est finalement Michel Blanc qui a récupéré les droits du livre et qui en a tiré un film porté par Romain Duris. “Rebelles est donc né du renoncement à ce projet. Ça a été un mal pour un bien”, confie Allan Mauduit.
• Les scènes dans la conserverie de poisson ont été tournées sur cinq jours sans que les 2 à 3 tonnes de poissons nécessaires au tournage ne soient remplacées. Au bout du 5ème jour, les conditions de tournage devenaient particulièrement compliquées à cause de l’odeur du poisson qui avait tourné.


Titre : Rebelles
Année : 2019
Durée : 1h28
Origine : France
Genre : Enfin une bonne comédie !
Réalisateur : Allan Mauduit
Scénario : Jérémie Guez, Allan Mauduit

Acteurs : Cécile de France, Yolande Moreau, Audrey Lamy, Simon Abkarian, Samuel Jouy, Béatrice Agenin, Patrick Ridremont, Tom Lecocq, Valentin Papoudof

 Rebelles (2019) on IMDb


0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
NomadSoul
30 septembre 2020 18:54

Idem, j’ai beaucoup aimé !

NomadSoul
Reply to  Cherycok
2 octobre 2020 11:12

Oui clairement ça fait plaisir de voir un bon film français à l’humour noir. Les trois actrices sont vraiment mises à l’honneur avec des rôles qui ne les mettent pas forcément à leur avantage mais qu’elles remplissent si bien ! Y a de la misère sociale, mais on ne tombe pas dans le misérabilisme dépressif et le pathos que l’on trouve parfois un peu trop souvent dans le cinéma français et belge : ici, on préfère en rire !

Matt
Matt
1 octobre 2020 15:58

“contrairement à beaucoup, je ne pense pas que le cinéma français soit nul.”

Ben…

“la faute à un cinéma envahi par les drames sociétaux (qui ne me correspondent pas) et surtout les comédies trop franchouillardes ou ciblant un public très jeune. “

C’est souvent pour ça que les gens résument en disant “c’est nul” ^^
On est hyper conservateur et un peu snob chez nous. Du moins les financiers. Dès que certains font du cinéma de genre, ils se tirent vite aux USA. La faute à un système qui n’encourage pas du tout ça chez nous.
Par contre des “drames” sur les problèmes de couple ou d’érection, ou sur des histoires de famille chiantes, on en a à la pelle !

Bon sinon le film a l’air sympa.
mais j’ai juste un peu peur du truc un peu trop “de niche”
Enfin…disons que parfois tu apprécies de grosses couillonnades trashouilles qui ne me correspondent pas non plus.
C’est plus taré qu’un Alex de la Iglesia ou non ?

Matt
Matt
Reply to  Matt
1 octobre 2020 21:33

Ok merci.
Bon je vais tenter alors.

Feroner
Administrateur
Reply to  Matt
2 octobre 2020 11:05

Mais c’est quoi le problème avec les comédie Francaise OK il y en a pas mal de naze mais comme au USA et en Asie. J’en regarde régulièrement des bonnes. On fait pas de film de genre, si des drames sociaux et c’est ca notre genre on fait pas de films de zombies mais des films comme roubais une lumière et moi ca me va très bien. Et ca me sidère qu’on trouve super quand un truc comme balle perdue sort on sorte de faux fast and furious, beurk.

Matt
Matt
Reply to  Feroner
2 octobre 2020 13:38

En fait pour les comédies, c’est pas juste les françaises qui sont nulles.
C’est globalement nul partout…
Les comédies US, c’est pas mieux.
Non le problème c’est le manque de variété dans le ciné français. Ok notre spécialité c’est le drame social. D’accord.
Bon…
Mais ou sont les films d’horreur ? Les films de SF ? Les polars ? Les films d’action ? Les films historiques ? Les films fantastiques ?
Oui je sais on a des soucis de budget aussi. On peut pas rivaliser avec les USA. Du coup la SF ou le fantastique français, ça a tendance à ne pas marcher…
Mais bon…il n’empêche qu’au final, y’a pas grand chose d’autres à se mettre sous la dent que des drames sentimentaux.
Et c’est pas ma came.
Et même si ça l’était, je pense qu’il y aurait un effet ras le bol qui viendrait vite tant ça représente 90% du ciné français.

Matt
Matt
Reply to  Matt
2 octobre 2020 16:05

J’ai pas dit que ça n’arrivait jamais^^
Mais on est loin de la diversité du ciné US.
Y’a plein de merde aussi dans le ciné US hein. Sans doute même plus que dans le ciné français^^ Vu que proportionnellement, ils produisent beaucoup plus.
Mais on ne peut pas leur enlever leur diversité.
En France bah…ça a du mal à décoller, c’est dommage.

Mais ouais je sais qu’il y a des trucs sympas. Maléfique de Eric Valette est pas mal par exemple, malgré une fin moyenne.
Mais ça ne court pas les champs quoi

Feroner
Administrateur
Reply to  Matt
2 octobre 2020 19:03

Roubaix une lumière tu risque de gravement te faire chier. En bonne comédie Francaise j’ai vu la belle époque pas mal au ciné j’ai vu mon cousin pas hyper drole mais deux très bon acteur et une belle réalisation. Ca date un peut mais je l’avais pas vu papa ou maman m’a bien fais rire, ouvert la nuit, convoi exceptionnel je l’ai pas encore vu mais Bertrand Blier fait des films qui sont toujours intéressant et super bizarre. En liberté pas mal aussi. Le monde est a toi génial. Les Chabat les dupieux les Eric et Ramzy. Il y a une que je trouve incroyable c’est la personne au deux personnes ce film a fait un flop a eu des mauvaise critiques mais moi il m’éclate totallement. Plaisir coupable les tuches OK les films sont nuls les gagas pas top mais Jean-Paul Rouve est génial dans ce personnage. Delepine Kervern c’est un peut fainéant comme cinéma ca s’écroule avant la fin mais ca me fais bien rire. Bon après dans l’actu je sais pas trop je regarde des films de toute les époque de tout les pays et j’ai pas une super mémoire.

Au ciné en ce moment c’est pas la fiesta en gros il y a Tenet et des petits films Francais et vu que rien ne sort au USA t’as des mangas et même des films asiatiques !!!
La Daronne ca peut être drole ou tout naze.

Les films historique on était un peut les champions mais c’est passé de mode dommages. J’aime beaucoup les polars Francais mais c’est vrais qu’ils ce font plus rare ces derniers temps.