[Film] Piranha 3DD (2012)

L’attaque de Lake Victoria a beau être terminée, les piranhas pré-historiques ont survécu dans les canalisations de la ville. Ils trouvent désormais le chemin des piscines et d’un nouveau parc aquatique qui vient d’être inauguré…

Avis de Cherycok :
Piranha 3D premier du nom avait rapporté rien que pour son exploitation en salles deux fois plus que ce qu’il n’avait couté en termes de budget, normal qu’une suite soit mise en chantier rapidement. Et pour ce 2ème opus sobrement intitulé Piranha 3DD, les producteur ont décidés de faire appel à John Gulager essentiellement connu pour avoir réalisé le gorissime Feast en 2005. Comme on ne change pas une recette qui fonctionne, on reprend donc ici les mêmes ingrédients à quelque chose prêt.

On retrouve donc des culs, des nichons et de la pouffe en quantité suffisante pour refaire venir dans les salles obscures le jeune à la quéquette frétillante avide de sensations fortes. Et comme dans le premier opus, le réalisateur n’hésite pas à nous balancer un peu de nudité complète avec des demoiselles peu frileuses à la touffe épilé de frais. Avis aux amateurs donc.
Niveau gore par contre, on est bien en deçà, on dépasse rarement le très gentillet. Là où l’opus d’Alexandre Aja n’hésitait pas à découper des corps en morceaux dans tous les sens, c’est ici bien plus sage avec essentiellement des plans aquatiques assez fouillis ou les piranhas attaquent les jambes des protagonistes. On a bien sur la fin un cadavre complètement rongé jusqu’aux os mais c’est bien rare.

Par contre, Piranha 3DD est bien plus fourni en scènes complètement crétines. Outre un grand nombres de trucs (piranhas, vomi, morceaux de corps,…) qui arrivent en zoom pour donner l’impression au spectateur que ca va lui arriver dessus (nous sommes en 3D, ne l’oublions pas), citons en vrac un piranha qui rentre dans le vagin d’une demoiselle en train de se baigner puis lors d’un rapport sexuel qui ressort par le même chemin en prenant soin de gober le sexe de son partenaire masculin, un piranha qui essaie de rentrer dans le cul d’un des personnages et qui este coincé, des piranhas sous stéroïdes qui défoncent en sautant des planches d’un ponton… Du grand n’importe quoi du début à la fin.
D’autant plus que même niveau casting, ils ont pensé à nous mettre du fun, à commencer par Ving Rhames qu’on croyait mort dans le premier qui se retrouve en fait ici cul-de-jatte et qui a peur de retourner dans l’eau, mais qui se tient prêt à tout moment à péter du piranha grâce à son système D pour mettre un fusil à la place de sa jambe (!?!)… Mais si c’était tout… on a droit à du grand, que dis-je, de l’énormissime David Hasselhoff, dans son propre rôle, en mode auto dérision et nous gratifiant d’une scène monumentale en hommage à Alerte à Malibu mais qui bien entendu dérape complètement. Le meilleur moment du film, tout simplement.

Plus con que le premier volet, beaucoup moins gore, Piranha 3DD est aussi au final bien moins fun. Mais sa très courte durée (1h10 si on enlève le générique de fin) fait que si on adhère un minimum à la crétinerie ambiante, on passe tout de même un bon moment devant ce nanar volontaire décérébré. A voir pour se marrer entre potes.

 


Titre : Piranha 3DD
Année : 2012
Durée : 1h19
Origine : U.S.A
Genre : Nanar aquatique le retour
Réalisateur : John Gulager

Acteurs : Danielle Panabaker, Matt Bush, Katrina Bowden, Jean-Luc Bilodeau, David Koechner, Chris Zylka, Adrian Martinez, David Hasselhoff, Christopher Lloyd, Ving Rhames, Clu Gulager


Galerie d’images :


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *