[Film] Old Stone, de Johnny Ma (2016)


La descente en enfer de Lao Shi, un chauffeur de taxi en Chine, qui après avoir heurté un motocycliste, est pris au piège d’un cauchemar bureaucratique.


Avis de Cherycok :
On peut penser ce qu’on veut de Spectrum Films, qu’ils font des choix éditoriaux parfois étranges, que certaines de leurs éditions ont parfois des défauts techniques (voir les soucis de son sur The Longest Nite), qu’ils ont des visuels bien tranchés qui ne plaisent pas à tout le monde, et bien d’autres reproches qu’on peut lire ci et là sur la toile. Mais une chose est sûre, c’est qu’ils permettent au public français, tout du moins ceux qui sont un minimum curieux, de voir des petits films méconnus dont ils n’auraient sans doute jamais connu l’existence. Pour avoir discuté avec plusieurs fans de cinéma asiatique, ils ont même réussi, grâce à leur catalogue, à faire venir au cinéma d’auteur certaines personnes qui jusque-là y étaient souvent réfractaires. Je fais d’ailleurs partie de ces personnes et j’avoue avoir été subjugué par des titres tels que Marlina, Angels Wear White ou The Great Buddha+ qui ne sont pas forcément faciles d’accès. Et ce coup-ci, on va parler du film chinois Old Stone, qui lui aussi m’a vraiment emballé.

Old Stone est le premier film du jeune sino-canadien Johnny Ma qui après avoir mis en boite 5 courts métrages décide de passe au format long. Armé d’un tout petit budget, la production du film n’aura pas été de tout repos. De l’aveu même du réalisateur, il est difficile de financer un tout petit film indépendant en Chine, d’autant plus qu’il est difficile de pouvoir choisir ses acteurs tant l’offre et la demande est grande avec l’explosion du marché de la SVOD. Surtout si en plus se trouve dans ledit film une critique sociale qui pourrait ne pas plaire au gouvernement chinois et sa censure implacable. Car c’est bien d’une critique sociale qu’il va être question dans Old Stone, le tout mâtiné de thriller dans sa deuxième partie. Nous allons suivre la descente aux enfer de ce chauffeur de taxi qui, à cause d’un client trop alcoolisé, va renverser une personne. Craignant pour la vie de la victime, il décide de ne pas attendre l’arrivée de la police et des secours et d’amener l’accidenté lui-même à l’hôpital. C’est là que son calvaire va commencer. Comme il n’a pas respecté les procédures, c’est à lui qu’incombe l’obligation de payer les frais médicaux du patient dans le coma. Ne roulant déjà pas sur l’or, il va finir par ruiner sa famille, se mettant à dos sa femme et sa fille. Puis ça sera au tour de ses amis. Lorsqu’il tente d’expliquer clairement les choses avec les assurances, il est confronté à un mur. Ses diverses tentatives bien intentionnées pour redresser la situation s’effondrent toutes unes à unes, le tirent inexorablement vers le bas dans une société qu’il constate de plus en plus égoïste. Notre chauffeur de taxi perd tout, et surtout il commence à perdre la raison. C’est là que le film va basculer dans le thriller, jusqu’à un final qui, comme qui dirait, va boucler la boucle.

Old Stone va nous dépeindre une société chinoise complètement égoïste, où la bonne volonté des gens pour œuvrer vers le bien va parfois se retourner contre eux. Une société où la bureaucratie impose des règles parfois complètement absurdes, qui vont à l’encontre du bon sens et qui vont faire basculer des vies à l’instar de celle de ce brave chauffeur de taxi jusque-là sans histoire. Malgré le rythme relativement lent du film, parfois presque sans parole, on est happé par cette histoire en partie grâce à l’excellente prestation de Gang Chen (Une Pluie sans Fin), presque omniprésent à l’écran, et son personnage complètement dépassé par les évènements, en pleine noyade, qui tente de se débattre, en vain. Alors que son jeu est presque (volontairement) monolithique, nous rappelant parfois celui de Takeshi Kitano (par exemple dans Battle Royale), il arrive à faire passer énormément d’émotions différentes, nous amenant avec lui dans sa descente aux enfers. On s’attache à lui, même lorsque, de désespoir, il est prêt à commettre l’irréparable lors d’un final palpitant et très intense. Le réalisateur Johnny Ma va appuyer sur tous les bons boutons pour rendre son intrigue bien ficelée, et va apporter un soin tout particulier à l’utilisation de la musique (qui va suivre l’intensité), mais aussi des bruitages et des bruits de fond afin de donner à son film une tonalité presque documentaire. Certes, certains procédés, comme ce parallèle entre l’utilisation des phénomènes naturels (ici un vent fort sur la végétation) et le fait que le héros perd pied, sont un peu grossiers car un peu trop appuyés. Certes, les personnages ne sont au final que très peu développés, sans doute à cause des très nombreuses coupes (le film est passé de 2h20 à 1h20). Mais Old Stone arrive à nous captiver dès la première seconde, allant même jusqu’à nous interroger lorsque le générique de fin arrive : Qu’est-ce qu’on aurait fait à sa place ? Combien d’humiliations aurions-nous pu supporter si nous avions été dans le même cas que ce pauvre chauffeur de taxi ?

LES PLUSLES MOINS
♥ Gang Chen, impeccable
♥ Beau travail sur la bande son
♥ Mise en scène réussie
♥ La critique sociale
⊗ Des personnages secondaires peu travaillés
Bien que bancal sur certains points, Old Stone est un premier film audacieux, noir et engagé. Un constat social peu glorieux de la société chinoise au travers de la descente aux enfers d’un chauffeur de taxi qui se retrouve confronté à l’absurdité de la bureaucratie. A voir !

LE SAVIEZ VOUS ?
• Le film figure dans la liste « Canada’s Top Ten », les dix meilleurs longs-métrages canadiens de 2016, sélectionnés par un jury composé de sept réalisateurs et experts de l’industrie du cinéma, coordonné par TIFF.

• Le film a obtenu cinq nominations aux Canadian Screen Awards lors de la 5e édition des Canadian Screen Awards en 2017, pour le meilleur film, le meilleur acteur (Chen), le meilleur scénario original (Ma), la meilleure photographie (Ming Kai Leung) et le meilleur montage (Michael Long). Il a remporté le prix Écran canadien du meilleur premier film.


OLD STONE est sorti chez Spectrum Films en combo DVD/Blu-ray au prix de 15€. Il est disponible à l’achat ici : Spectrumfilms.fr

En plus du film, on y trouve : Interview de Johnny Ma, A Grand Canal – Court Métrage du réalisateur, Scènes coupées et fin alternative, Critique par Les Cousins Font Leur Cinéma, Bande annonce.



Titre : Old Stone / Lao Shi / 老石
Année : 2016
Durée : 1h20
Origine : Chine / Canada
Genre : Chute inexorable
Réalisateur : Johnny Ma
Scénario : Johnny Ma

Acteurs : Gang Chen, Nai An, Hongwei Wang, Zebin Zhang, Xue’er Luo

 Old Stone (2016) on IMDb


0 0 votes
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments