[Film] Le Retour de la Créature du Lagon, de Jim Wynorski (1989)

La suite des aventures d’Alec Holland, scientifique transformé en une créature mi-homme, mi-végétal, animée par une soif de vengeance destructrice.


Avis de John Roch :
Réalisé par un Wes Craven dans le creux de la vague deux ans avant d’exploser tous les records avec Les Griffes de la Nuit, La Créature du Marais est, et à raison, un échec critique et commercial. Surprenant qu’une suite voit le jour sept ans plus tard. Suite qui fait peur quand le nom du réalisateur apparaît à l’écran : Jim Wynorski, l’un des plus grands tâcherons de la série Z Américaine, aux très rares réussites. Et pourtant, The Return of the Swamp Thing, titré en France Le Retour de la Créature du Lagon par des distributeurs bourrés qui ont confondu lagon et marais, prouve qu’une suite peut être meilleure que l’original, et que Jim Wynorski et bon film, c’est pas incompatible. Le Retour de la Créature du Lagon n’est pas vraiment cohérent si on le rattache au premier film. En effet le docteur Arcane, qui n’est pas mort et a retrouvé sa forme humaine, cherche désormais à trouver la formule pour un élixir de rajeunissement via la recherche d’une ADN compatible. Et pourquoi pas sa belle fille, Abby qui arrive comme un cheveu sur la soupe dans l’intrigue. Elle va vite prendre connaissance des plans machiavéliques de son beau père, et se lier d’amitié, et plus si affinité, avec la créature du marais qui rode aux alentours.

Bref, l’histoire du Retour de la Créature du Lagon est loin d’être d’une cohérence totale avec son modèle, à la fois suite à travers un flashback et deux acteurs qui rempilent, à savoir Dick Durock dans le costume de la créature et Louis Jourdan qui reprend son rôle du diabolique docteur Arcane (sa résurrection étant expédiée en une phrase pas vraiment convaincante), le reste s’apparente d’avantage à un genre de reboot. Ainsi, le film a pour héroïne Abby Arcane, belle fille du vilain docteur mais également dendrophile qui va tomber amoureuse de la créature du marais, et même qu’ils font du sexe ensemble, ou plutôt un trip sous influence d’une plante, mais passons, il y a une petite histoire d’amour qui donne un coté La Belle et la Bête, pas de quoi sortir les mouchoirs, mais c’est mignon. Là où La Créature du Marais se prenait trop au sérieux, sa suite préfère jouer sur le ton de la déconne et de la série B qui donne tout ce qu’elle a pour que le budget se voit à l’écran, et c’est ça qui fait la réussite du métrage, qui gomme les défauts de son aîné. Le film est rythmé, on ne s’ennuie jamais devant le spectacle, que ce soient les nombreux affrontements entre la créature et les créations d’Arcane, ou ses sbires (un peu kitsch avec leurs tenues orange flashy et leurs tronches de surfeurs Californiens), la petite histoire d’amour qui se développe, ou les dialogues bien écrits, du moins pour une production du genre, plutôt drôles, Le Retour de la Créature du Lagon réussit là où La Créature du Marais a échoué.

En parlant d’humour, les personnages secondaires forment des sidekicks sympas. Deux gamins partis à la recherche de la créature et surtout le chef des mercenaires d’Arcane, un idiot fini aux répliques hilarantes, notamment un passage où il compare ses cicatrices avec sa rivale, une scène qui fait étrangement penser (pour ne pas dire complètement repompée) à L’Arme Fatale 3, sorti trois ans après. Le Retour de la Créature du Lagon est l’anti Créature du Marais, quand celui-ci était mou, se prenait trop au sérieux et affichait des sfx honteux, sa suite est rythmée, délirante, remplie de monstres de latex réussis, et d’une créature qui a subit une upgrade de son costume qui le rend bien plus crédible. Ajoutez à cela une très belle musique, des images toujours aussi belles, et un casting féminin craquant composé d’une Heather Locklear à la carrière en perte de vitesse après l’arrêt de Dynastie, Sarah Douglas réchappée de Superman 1 et 2, et Monique Gabrielle, Emmanuelle 5 en personne, et vous obtenez une excellente série B, qui aura suffisamment convaincu puisqu’une série de trois saisons suivra.

LES PLUSLES MOINS
♥ Le rythme
♥ Des monstres, de l’action
♥ Le casting
♥ La musique
♥ La créature du marais, réussie
⊗ Un léger coté kitch tout de même
⊗ En tant que suite, c’est pas très cohérent
Le Retour de la Créature du Lagon est une excellente série B, qui corrige tous les défauts de son aîné et amène même plus.

LE SAVIEZ VOUS ?
• 30 jours ont été accordés à Jim Wynorski pour finir le film, il l’a fait en 27.
• Ace Mask joue un personnage nommé docteur Rochelle. L’acteur jouera dans Not of this Earth et Ghoulies 4 des personnages qui portent le même nom, tous deux également dirigés par Jim Wynorski.
• Lors du concours de qui a la plus belle cicatrice, Poinsettia montre une morsure qu’elle a eu pendant un concert de Mötley crüe, une blague à destination de Heather Locklear, à l’époque mariée à Tommy Lee, le batteur du groupe.


Titre : Le retour de la Créature du lagon / Return of the swamp thing
Année : 1989
Durée : 1h29
Origine : U.S.A
Genre : Bonne suite
Réalisateur : Jim Wynorski
Scénario : Neil Cuthbert, Grant Morris

Acteurs : Louis Jourdan, Dick Durock, Heather Locklear, Sarah Douglas, Joey Sagal, Ace Mask, Monique Gabrielle, RonReaco Lee, Daniel Emery Taylor

 La Créature du marais II (1989) on IMDb


 

John Roch
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cherycok
Administrateur
12 avril 2021 8:00

J’ignorais que ce film était une suite au film de Wes craven. Et en plus réalisé par Wynorski ! Je te l’ai dit l’autre jour, ta critique m’a donné immédiatement envie. Oui, de la série B fun, je signe tout de suite moi, et ça m’a donné envie de voir si Wynorski n’a pas fait d’autres petits films sympas à cette période là !

Cherycok
Administrateur
Reply to  John Roch
12 avril 2021 10:21

Je l’ai vu passer ce film Not of this Earth, mais il a un titre français non ? Il ne m’a pas inspiré confiance donc je ne l’ai pas pris…

Cherycok
Administrateur
Reply to  John Roch
12 avril 2021 13:05

oui voilà ^_^

Faze
Faze
12 avril 2021 23:22

Raaah ça fait plaisir de trouver enfin quelqu’un qui aime ce film !

De la pure série B idiote mais jouissive qui fout un gros sourire pour bien débuter ou finir sa journée.
Ca vole jamais haut (mais alors carrément pas) mais j’ai jamais pu détester ce film , que j’ai découvert très jeune et qui aujourd’hui encore passe dans la fente à DVD une fois par an avec un pizza et 2 – 3 bières.

Je me sens moins seul et en effet , Chery tu peux tenter , c’est vraiment un film pleins de charme et fait avec amour par le pote Jim qui signe là son meilleur film ! (en même temps c’est pas trop dur vu le niveau du gus (que j’arrive pas non plus à détester malgré tout))