[Film] La Colline a des Yeux 2, de Wes Craven (1984)

Huit ans après le massacre de sa famille, Bobby Carter est traumatisé. Il a cependant réussi à s’en sortir en créant un groupe de motards avec Ruby, la fille de Jupiter, qui se fait désormais appeler Rachel Le groupe souhaite alors participer à une course dans le désert, non loin de là où la famille Carter a eu son accident. Bobby a alors un très mauvais pressentiment.


Avis de Rick :
Je n’ai jamais été un fan de Wes Craven, et ça donne souvent parmi mes amis des discussions endiablées. Car si par contre, j’adore Les Griffes de la Nuit, et trouve Le Sous-Sol de la Peur amusant, le reste me laisse de marbre. Ces deux premiers films par exemple, les cultes La Dernière Maison sur la Gauche et La Colline a des Yeux, je trouve ça chiant et fauché. Shocker, je trouve ça un peu nul (mais la scène de fin me fait rire). Les Scream, je trouve ça surévalué de fou, sans doute des films qui ont plus fonctionnés en fonction de la période où ils sont sortis que pour leurs réelles qualités. Mais du coup, lors de ces fameuses discussions, il y a deux films que les fans de Craven évitent de mettre sur le tapis. Le premier, c’est Cursed, son nanar de loup-garou écrit par Kevin Williamson (tiens, Scream) et qui fut totalement pourrit par une production calamiteuse et un retournage imposé par la dite production. Donc limite, on pardonne à Craven, et on rigole quand on voit un loup-garou faire un doigt d’honneur face caméra. Et puis il y a l’autre. À savoir La Colline a des Yeux 2. Pas la suite du remake, que Craven a produit et écrit, mais bien la suite de l’original. Un film écrit ET réalisé par Craven en 1984, un film qu’il ne voulait pas faire mais a accepté par besoin d’argent. Et qu’ironiquement, la production stoppa en cours de tournage par manque d’argent. Voué à rester dans les cartons, c’était sans compter que juste après, Craven tourne Les Griffes de la Nuit, qui lui, devient le succès que l’on connait. La production revient donc chercher Craven pour l’amener en salle de montage, et le forcer quelque peu à livrer un métrage alors qu’il n’a pas toutes les scènes, pour une sortie l’année suivante. C’est ainsi qu’en Août 1985, un an plus tard, le public Américain peut apprécier une bien mauvaise suite, et un bien mauvais slasher made in 80, le tout écrit et réalisé par Craven.

Et à la vision de la chose, on comprend bien vite comment la production a comblée les scènes manquantes, et a surtout réussie à atteindre les presque 1h30 syndicales. Simple, c’est une suite ? Alors scène 1, on fou un survivant du premier film chez le psy, et le traumatisme lui donne des flashbacks. De très loooooongs flashbacks. C’est simple, la première partie est quasi intégralement constituée de flashbacks, un bon 15 minutes ! Quand le film commence enfin, après un bon gros rappel du premier film avec son final, nous faisons la connaissance de notre fameuse bande de personnages, incluant donc deux survivants du premier film, et de nouveaux personnages qui rassurez-vous, manquent tous de matière grise. D’ailleurs pour les connaisseurs, on reconnaîtra Kevin Spirtas qui faisait le héros du 7ème opus de Vendredi 13 quelques années plus tard, et William E. Pugh, faisant le Maire dans Robocop 2. Par contre dans les faits, on leur fait jouer du vide. Comment justifier l’intrigue ? Simple. C’est une bande de jeunes, ils aiment la moto, il y a deux personnages traumatisés du premier film, et ils décident de faire de la motocross juste à côté du lieu des événements du premier film. Malin… Ou pas ! Enfin, ça c’est dans les faits, car on voit bien que le film n’a pas été tourné au même endroit, et que les collines entourées par un désert aride et jaunâtre a été remplacé par un désert quelconque et moins loin pour abaisser les coûts de production, et surtout, un désert un peu trop verdoyant avec de la végétation partout. Le côté aride et dangereux en prend un coup. Décors low cost, check, histoire pourrie, check. Et comme un personnage le dit toujours dans ses cas là : I have a bad feeling about this. Et oui, c’est le cas. Mais ils le cherchent bien en même temps.

Bref, après de longs flashbacks, une présentation des personnages pas du tout intéressante, des scènes en moto, les cannibales sont là. On se dit qu’au moins, ça va démarrer. Mais non, le film ne semble que reprendre les clichés du slasher sans savoir quoi en faire. C’est longuet, c’est nul, on a des plans boobs gratuits, des meurtres très gentillets et souvent hors champ, des cannibales peu crédibles. Et le pire du pire, ou le meilleur, quand on se dit que ça va démarrer, le film nous offre un dernier flashback. Mais pas n’importe lequel, car en réalité, il y a trois survivants du premier film de présents dans cette suite. Oui, il y a le chien ! Et le chien a droit aussi a son flashback !!!! Véridique. Dans le fond, c’est magique, sans doute le seul film de l’histoire du cinéma où un animal a droit à son propre flashback. Bon après, vu la nullité de tout ce qui entoure la scène, ça ne sauve rien, et ça ne donne même pas un cachet nanar au film. Car c’est nul, c’est con. On a la fille qui prend une douche pépère quand il y a du danger autour, celle qui se dispute avec son petit ami et se sauve dans la nuit noire, suivie par son copain qui veut la sauver et ils meurent tous les deux. Et on a aussi la fille aveugle qui a des pouvoirs et ressens les choses, mais ne sers strictement à rien dans l’intrigue. Et un final copié collé du un, avec un camping car remplacé par un bus. Sublime. Alors certes, le tournage n’était pas achevé, certes, Craven a accepté le film par besoin d’argent, mais il l’a tout de même écrit et réalisé, et s’il l’a renié par la suite, et bien, ça ne fait qu’un mauvais film de plus dans sa carrière, entre ses téléfilms chiants, ses films fauchés et j’en passe.

LES PLUSLES MOINS
♥ Le chien a un flashback…⊗ Les personnages stupides et vides
⊗ Les meurtres softs
⊗ Les 20 minutes de flashback du premier
⊗ Un scénario aussi con que les personnages
⊗ Juste pas intéressant
note8
En voyant La Colline a des Yeux 2, vous pourrez briller en société en disant que vous avez vu le seul film où un chien a un flashback. Mais que sinon, c’était juste nul !



Titre : La Colline a des Yeux 2 – The Hills Have Eyes Part II

Année : 1984
Durée :
1h26
Origine :
U.S.A.
Genre :
Slasher
Réalisation : 
Wes Craven
Scénario : 
Wes Craven
Avec :
Robert Houston, Tamara Stafford, Kevin Spirtas, John Laughlin, Willard E. Pugh, Peter Frechette, Penny Johnson, Habys Blythe, Michael Berryman et John Bloom

 The Hills Have Eyes Part II (1984) on IMDb


Galerie d’images :

Rick

Grand fan de cinéma depuis son plus jeune âge et également réalisateur à ses heures perdues, Rick aime particulièrement le cinéma qui ose des choses, sort des sentiers battus, et se refuse la facilité. Gros fan de Lynch, Carpenter, Cronenberg, Refn et tant d'autres. Est toujours hanté par la fin de Twin Peaks The Return.

7 Comments

Add a Comment
  1. “Les plus Le chien a un flashback” la tu m’as tué
    Jamais vu l’original mais j’avais bien aimé le remake Alexandre Aja et je suis loin d’être un fan du genre

  2. Aja n’avait remake que le 1 non ?

  3. Oui, le deuxième n’est que la suite du remake et non le remake de la suite ( je crois qu’Aja l’a néanmoins produit ). Pour cette suite de 1984, en effet, c’est réellement très mauvais. Autant je suis un fan de l’original, autant cette suite ne se classe même plus dans le survival, mais dans le slasher ultra bas de gamme, que même les pires films du genre de cette époque parviennent à battre. La musique d’Harry Manfredini, peu surprenante si on connait ses compos pour les ‘Vendredi 13’, semble ne pas avoir trop sa place ici. Même Michael Berryman, sous-employé, ne parvient pas à sauver l’oeuvre du naufrage. Au final, il ne reste qu’une curiosité guère passionnante, à voir uniquement pour une ou deux scènes marrantes ( notamment la grotte qui sert d’abattoir ). Léger, et surtout dommage.

  4. Aja a je crois produit le second en effet, qui est écrit malgré tout et produit par Craven également. Mais qui n’a rien à voir avec le 2 original. Heureusement vu comment c’est mauvais 😉
    Michael Berryman lui-même avait bien craché sur le film dans une interview que j’avais lu je ne sais plus où.

  5. Y’a une pub range rover en ce moment avec un chien qui a un flashback !!!

  6. La Colline a des Yeux 2, film précurseur et en avance sur son temps? Noooon, juste un signe qu’il faut que tu arrêtes de regarder des pubs 😛

  7. Bah je ne regarde pas les pubs. C’est hier, en allumant la télé pour regarder un truc sur netflix, bim, une pub avec un chien qui a un flashback lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *