[Film] Jurassic World, de Collin Trevorrow (2015)

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady.


Avis de Rick :
D’habitude, j’aime bien détailler les films point par point, doucement, avant de donner un verdict. Mais après les 14 années d’attente entre Jurassic Park 3 et Jurassic World, je vais commencer par la conclusion. Oui, Jurassic World est regardable et très divertissant, mais surtout, Jurassic World est un film plutôt moyen sur quasiment chacun de ces aspects. Bon ben voilà, c’est dit… Bon d’accord, développons un peu tout ça ! En 1993, Steven Spielberg avait lâché le choc Jurassic Park. Un film divertissant, très bien écrit, avec des scènes cultes en plus d’être une grande innovation dans l’utilisation des effets spéciaux, mélangeant animatronic et numérique. Par la même occasion, il avait lancé la mode des films de dinosaures, qui fit la joie de petits producteurs (hein Corman et sa saga Carnosaur). Les deux opus suivants n’auront pas eu le même impact, demeurant pourtant fort sympathiques, le second opus étant à mon sens un excellent nanar, tandis que le troisième se fait très court et rythmé. 2015, après des années de galères, voilà finalement un nouvel opus. Et il faut bien dire qu’au début, ça fonctionne, parfaitement.

JurassicWorld10

Des années après le premier opus, le parc a finalement ouvert. Oui, avoir une catastrophe et quelques morts, ça n’arrête personne. Voilà qui nous promet du changement. Sauf qu’en fait, oui mais non. Le film nous propose pas mal de nouveaux personnages. Que des nouveaux en réalité, à l’exception du retour d’un scientifique du premier film. Malheureusement, on atteint le premier gros souci du métrage, à savoir son scénario et par extension, ses personnages. Le scénario, grosso modo, n’est qu’un remake du premier film. Unique différence, apportant d’ailleurs quelques bonnes scènes : le parc est ouvert, et plein de visiteurs. On retrouvera des clins d’œil au premier opus un peu partout, des scènes similaires et j’en passe. Pire, les personnages seront tous calqués sur ceux du premier opus. Deux enfants, la gérante du parc qui est leur tante, Chris Pratt qui gère les raptors comme le chasseur du premier opus et protège tout le monde façon Alan Grant. Les scénaristes (4 tout de même) essayent de donner un background a pas mal de personnages, mais les stéréotypes abondent. Les parents qui se séparent et envoient leurs enfants dans le parc pour voir leur tante, la gérante au départ qui ne pense qu’au business avant de se découvrir un côté humain. Les deux enfants seront d’ailleurs parfois bien énervants, avec l’ado qui pense aux femmes et le petit qui change d’humeur en quelques minutes. Néanmoins, durant toute la première heure, ça fonctionne plutôt bien. Le film n’innove pas grandement mais va à l’essentiel, nous fait découvrir le parc petit à petit, ses attractions, et n’appuie pas encore trop ses effets.

JurassicWorld05

On pourra noter une mise en abyme d’ailleurs (volontaire ou non, telle est la question), avec les clients du parc (les spectateurs actuels) et les investisseurs du parc (les producteurs du film), qui livrent toujours plus gros, plus fort afin que le public ne s’ennuie pas. Mais lorsque le film démarre réellement et nous balance son nouveau dinosaure au visage, l’Indominus Rex, on descend immédiatement d’un cran. Le scénario tente d’amener de nouveaux éléments, et autant certains fonctionnent, autant beaucoup d’autres s’avèrent totalement risibles. L’idée de Chris Pratt en dresseur de raptor par exemple est franchement bonne, surtout que l’on sent comme chez certains animaux sauvages dressés dans la vraie vie un respect mais une certaine peur également entre l’animal et l’homme. Un élément bien reconstitué, bien qu’on l’affute d’un assistant avec Omar Sy, finalement inutile au récit, mais n’en faisant pas des tonnes. Mais les principales innovations n’auront lieu qu’en rapport avec l’Indomninus Rex donc. Enfin, principales… en réalité, juste une, puisque chaque retournement de situation trouvera la même chute. Au-delà de cet ajout, le film respecte à la lettre le film original, et les clins d’œil qui faisaient au départ plaisir deviennent lourds et envahissants.

JurassicWorld02

La nouveauté du film donc… l’Indomnius Rex peut enlever son capteur GPS, c’est parce qu’il a de l’ADN de machin… Il peut se camoufler et devenir invisible façon Predator, c’est l’ADN de truc… On envoi des raptors sur lui, mais non, tadam, il peut leur « parler », il a aussi de l’ADN de Raptor… What Else ? Ah non, l’Indomnius Rex n’a pas d’ADN de café encore, il ne fait pas cafetière… Dommage, ça aurait fait un bon rebondissement final… La dernière demi-heure enchaîne les retournements de situations peu crédibles qui viennent bousiller un film jusque là divertissant à défaut d’être marquant. Même le pauvre T-Rex, marque de la saga, élément si bien amené et terrifiant dans le premier film, perd totalement de sa superbe, la faute à son apparition totalement risible, et à ces derniers instants qui le sont encore plus. On pourra bien dire que c’est l’époque qui veut ça, que le film se montre généreux en dinosaures, que certains sont très bien faits, mais il manque un réel impact aux images, de vrais moments marquants, et sans doute un réel point de vue, une certaine audace visuelle pour faire du métrage bien plus qu’un simple blockbuster estival. Divertissant, et puis c’est tout !

JurassicWorld09

On l’a attendu longtemps, et forcément, Jurassic World déçoit. Souvent trop calqué sur le premier opus, dés qu’il s’en éloigne il plonge dans le ridicule, dommage.

Note :

JurassicWorld11



Jurassic WorldJurassic World
Année :
2015
Durée :
2h10
Origine :
U.S.A.
Genre :
Aventures
Réalisateur :
Collin Trevorrow

Acteurs : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Nick Robinson, Vincent D’Onofrio, Ty Simpkins, Irrfan Khan et Jake Johnson

 Jurassic World (2015) on IMDb


0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
34 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Postscriptom
29 juin 2015 10:59

Ouais pas terrible, mieux vaut revoir le premier dans sa version 3D, absolument magnifique, qui fait qu’on le redécouvre totalement…

Oli
29 juin 2015 11:41

Bon, moi c’est pas tout ça, mais mercredi je vais me refaire MAD MAX 🙂 JURASSIC WORLD, je pense faire l’impasse. J’hésitais (la nostalgie du premier sur grand écran et la claque des CGI à l’époque, le fun du troisième…),mais là, ton avis me ramène à la dure réalité…

Iris
Administrateur
29 juin 2015 11:48

Malheureusement on s’en doutait un peu. Mais merci pour cette critique Rick! Mention spéciale pour “What Else ? Ah non, l’Indomnius Rex n’a pas d’ADN de café encore, il ne fait pas cafetière…”… Tu éclaires mon lundi matin ^^

Cherycok
Administrateur
29 juin 2015 12:05

Perso, les bandes m’avaient fait immediatement rigoler (mais pas dans le bon sens du terme). Donc comme Oli, impasse sur la version ciné, et on verra quand il sortira en BR si le coeur m’en dit.

jinchu
jinchu
Reply to  Rick
29 juin 2015 21:12

Mad Max fury road…. est l’empereur des blockbusters pendant un bout de temps!!!!

(et dire que j’ais des potes qui me sortant “ouais mais tu vois le scenario!!”. Et MON PIED DANS TA GUEULE TU LE VOIS!!!!! ^^)

Oli
Reply to  jinchu
30 juin 2015 11:30

Rajoute un high-kick de ma part 🙂

Iris
Administrateur
Reply to  Rick
30 juin 2015 12:43

Faut dire que je suis bien entrainée ^^

Cherycok
Administrateur
Reply to  Iris
30 juin 2015 13:37

Roh, ca veut dire que je te sors beaucoup de blagues de merde ? 🙁

Iris
Administrateur
Reply to  Cherycok
30 juin 2015 17:27

Hum mais pourquoi te sens-tu visé?

Cherycok
Administrateur
Reply to  Iris
30 juin 2015 19:05

Je ne sais pas, une intuition 😉

Cherycok
Administrateur
29 juin 2015 13:37

Oui, parfait pour une session repassage ce film j’ai l’impression ^_^

Liquidhardesign
Liquidhardesign
24 juillet 2015 22:33

Une pure daubasse torchée par un inconnu au cv inexistant. Comme Terminator Genisys quoi. Chris Pratt sauve le film de la débâcle absolue.

Geoffrey
Geoffrey
25 juillet 2015 10:31

Faut pas exagérer, j’ai bien aimé le film, pourtant je suis fan des premiers films, ainsi que du 3e, pourtant très décrié. Un suite est d’ores et déjà en chantier, RDV en 2018 avec la même tête d’affiche

Oli
23 février 2016 14:51

SPOILER (enfin si on veut, tout pouvant être deviné dans ce film)

Loué ce soir. Vu dans la foulée. Je mettrais la même note que Rick : 5/10, à tendance 4. C’est très moyen, mais regardable. Plein d’incohérences, de décisions débiles, aucune originalité, mais ça passe… Omar Sy j’ai du mal à suivre. Pourquoi ils le font tourner dans des films américains ? Sa présence à l’affiche change quelque chose en France ? Je l’ai vu dans un X-MEN et il ne sert A RIEN, dans JURASSIC idem, il ne sert A RIEN… Je ne comprends pas. La rouquine engagée pour les plans boobs, cool. Alors par contre pour moi le plus gros défaut, c’est qu’il y a tromperie sur la marchandise. Je m’attendais à des morts par dizaines, à un carnage (pas trop sanglant quand même). Des milliers de touristes sur une île infestée de dinosaures ! YES ! Mais rien. Rien de rien ! C’est à peine si certains se font picorer. Si on analyse bien le film, qui meurt ? Celles et ceux qui sont vus comme étant mauvais (ou sacrifiables) par le grand public avide de pop-corn. Soit les soldats (ils sont payés pour), un gardien obèse (il ne prend pas soin de son corps), la secrétaire qui fait mal son travail (elle aurait dû surveiller les gamins au lieu de se plaindre tout le temps), le grand méchant du film qui pensait dompter totalement des raptors (sans déconner), et plein de dinosaures parce que ce ne sont que des animaux. Et c’est tout. Un brin dérangeant quand même. Avant dans des films de ce genre-là, c’était souvent l’Afro-Américain qui figurait sur la liste des refroidis. Maintenant ce sont les gras-du-bide et les secrétaires incompétentes.

Bref, je m’égare.

Pas catastrophique, mais content de ne pas l’avoir vu au ciné. Et j’oubliais : le film n’a pas d’impact, c’est regrettable. Le film est lisse au possible. Rien que lorsque la porte du parc Jurassic World s’ouvre, on sent que ça ne marche pas. Y’a rien. Tandis que dans le premier film, c’était déjà énorme, un hymne au voyage.

Feroner
Administrateur
24 février 2016 15:50

Omar Sy est engagé dans ce genre de film car ca fait de la pub gratuite en France pour X-Men presque 1 ans avant la sortie du film tous les médiat Français parlait du rôle d’Omar dans le prochain X-Men ou il y a aussi Fan Bing Bing que ne sert a rien pour faire de la pub gratuite en Chine.
Ca me fait penser que j’ai déjà presque complètement oublié ce film alors que ca fait même pas six mois.

Oli
25 février 2016 11:36

Ah, les talons aiguilles ! Remarquez, ça n’empêche pas la petite rouquine (fille de Ron Howard !) de battre un T-Rex au sprint avec seulement 5-6 mètres d’avance à la fin 🙂

J’ai bien aimé aussi le bonhomme qui fait de la moto deux roues en pleine jungle luxuriante.

Paganizer
3 juin 2018 16:13

Un film que je n’avais pas envie de voir…je trouve que la trilogie de base se suffisait à elle-même !
Mais des amis m’ont convaincus d’aller le voir avec eux…j’ai donc accepté plus pour leur faire plaisir…
Au final, très déçu par ce film !
C’est lisse, sans imagination, très calqué sur le 1er épisode, rien de mémorable..
Comme dit Oli, même pas un ptit carnage sympatoche alors que le parc est blindé de touristes !
Ha ben oui mais c’est du cinéma grand public mon bon monsieur…il ne faut pas perturber les gens “bien pensants” ni choquer la veuve et l’orphelin..
Donc on fait dans le soft autant que possible !
Ben oui, et c’est bien le problème !
Même le pauvre T-Rex a morflé..il fait peine à voir dans ce film alors que c’est une figure centrale de la saga !
Un épisode qui n’apporte rien, et je pense qu’il en sera de même pour celui qui sort ces temps-ci !
Aller, un 6eme épisode pour 2021 peut-être ?
Histoire de bien enfoncer et ringardiser la franchise…

Cherycok
Administrateur
3 juin 2018 19:08

Aucune idée s’ils feront un 3eme mais celui qui sort bientot et celui qui est chroniqué ici ont été pensé comme un seul film. Perso, je ne l’ai pas vu et je ne veux pas le voir, ca ne m’intéresse juste pas…

Paganizer
3 juin 2018 20:25

Ah, je ne savais pas que c’était pensé comme un seul film…
Donc ce sera pas mieux que la 1ere partie alors, ce sera du même tonneau ! Youpi ! :-/

Cherycok
Administrateur
3 juin 2018 21:40

C’est ce qu’il me semble. On m’avait dit que le 1 finissait en “queue de poisson” et que le 2 reprendrait là ou le 1 s’est arreté

Paganizer
4 juin 2018 15:39

Ta théorie du coup marketing me semble plausible Rick !
Ce serai pas étonnant qu’il y ait de ça !
Aujourd’hui, ils ne sont plus à une filouterie près pour nous vendre des trucs toujours plus indigestes et indigents !
Sinon question : après le dinosaure qui devient invisible et qui parle aux Raptors, que va t’on avoir comme belle connerie dans cette “suite” ?
Des dinos qui dansent la Macarena peut-être…
Non !! Des dinos qui font du twerk !!
Le twerk, c’est naze à la base, mais par des dinos, ça peut être épique ! 😀

Paganizer
Reply to  Rick
4 juin 2018 20:16

Et hop ! Une nouvelle mode !
Le Dino-Slasher ! Avec le dino qui appele la victime de l’intérieur de la maison ! Aaaahhh ! (cri d’horreur)
Bon ok, je sors…

Cherycok
Administrateur
4 juin 2018 16:15

Des dinos requins !!! Ah ah ah !!!

Paganizer
Reply to  Cherycok
4 juin 2018 17:44

Avec 5 têtes dont une à la place d’une patte ! 😀

Cherycok
Administrateur
Reply to  Paganizer
4 juin 2018 18:28

Ouais ! Faut que je le vois alors ! ^_^

Paganizer
Reply to  Cherycok
4 juin 2018 20:08

Houlà !
Hé, à ce rythme là, si les mecs de The Asylum passent par içi, on va peut-être leur donner des idées..
Et dans pas longtemps, tu vas pouvoir chroniquer un “5 Headed Twerkin’ Dino-Shark” Chery ! 😀 😀

Cherycok
Administrateur
6 juin 2018 13:20

Les premières critique du 2ème opus commencent à pas mal arriver sur le net et ca serait moyen :

http://mondocine.net/jurassic-world-2-fallen-kingdom-critique-film/

Paganizer
6 juin 2018 14:48

En même temps, j’ai envie de dire :
“Voilà ce que ça donne quand on ressort une franchise qui est devenue “un classique” et qui a marqué son époque, quand le cinéma savait encore vendre du rêve..
Rêve en grande partie broyé aujourd’hui par le mercantilisme de la toute puissante industrie du cinéma…”

Pour ma part, je vais plutôt me refaire “Quelques Minutes après Minuit” du même réal !
Au moins, ce film a de la gueule…et de la personnalité !