[Film] John Wick, de David Letch et Chad Stahelski (2014)

Depuis la mort de sa femme bien-aimée, John Wick passe ses journées à retaper sa Ford Mustang de 1969, avec pour seule compagnie sa chienne Daisy. Il mène une vie sans histoire, jusqu’à ce qu’un malfrat sadique nommé Iosef Tarasof remarque sa voiture. John refuse de la lui vendre. Iosef, n’acceptant pas qu’on lui résiste, s’introduit chez John avec deux complices pour voler la Mustang, et tuer sauvagement son chien, dernier cadeau de son épouse décédée…


Avis de Cherycok :
Il y a des films comme ça qui, d’entrée de jeu, ne vous inspirent guère. Le genre de films qui, dès la première bande annonce, sentent un peu le pétard mouillé, le genre de truc mollasson dont on sait presque d’avance qu’il ne laissera pas un souvenir impérissable parce que voilà, c’est comme ça, on le sent. Mais par on ne sait quelle force mystique, on se lance quand même, un soir de doute sur le film de la soirée à regarder. Il est là, il vous attire, il vous hypnotise, avec cette petite voix qui résonne dans votre tête : “Regarde moi… Regarde moi…”. Alors on est faible, et puis surtout ça fait 30 minutes qu’on hésite sur le film à se lancer. On prend la galette, on la met dans le lecteur, un peu hésitant, la main tremblotante, le souffle presque coupé (mais non je n’en fais pas des caisses), et on appuie sur lecture. Et là, c’est le drame… 1h41 plus tard, un constat s’impose : John Wick, c’est bien bien naze !

John Wick est un film de vengeance tout ce qu’il y a de plus classique. David Letch et Chad Stahelski, deux anciens cascadeurs, ne font preuve d’aucune originalité. Que ce soit dans son histoire, ses situations, ses personnages, on tombe très souvent dans le cliché le plus absolu et nombreux sont les tics inhérents à ce genre de production. Mais ma parole pourquoi, lorsque les méchants détiennent enfin le mec qui veut leur faire la peau, soit disant un des plus grands tueurs au monde, plutôt que de lui coller une balle en pleine tête et l’affaire est réglée, on préfère palabrer pendant des plombes avec lui, l’étouffer avec un sac poubelle sur la tête, et surtout le laisser aux mains de ses sbires qui comme d’habitude sont des tanches finies pour effectuer une tâche simple : 1. mettre un flingue sur la tempe ; 2. appuyer sur la détente : 3. nettoyer le sang qui a giclé partout. Oui, le sbire ennemi est con comme une burne, et dans John Wick ils sont champions du monde. Même le personnage principal, anti-héros as de la gâchette interprété par un Keanu Reeves monoexpressif comme jamais, devient rapidement ridicule et par la même occasion pas crédible pour un sou. On nous fait comprendre qu’il a eu du mal à raccrocher, qu’il menait enfin une vie à peu près “normale” malgré le décès de sa femme, mais lorsqu’on vole sa voiture et qu’on tue son petit chien, monsieur se vénère et décide d’exterminer tout ce qui se rapproche de près ou de loin à la mafia serbe du coin. Tendu du string le bonhomme tout de même !
Si au moins le casting tenait la route, mais même pas… Keanu Reeves dans toute sa splendeur est au final bien transparent ; l’interprète du méchant mafieux n’a clairement pas le charisme pour ce genre de rôle ; Alfie Allen et ses yeux globuleux s’adonne aux joies du cabotinage grotesque ; et même l’excellent William Defoe, qu’on a toujours plaisir de retrouver, ne semble pas réellement impliqué dans ce qu’il fait. Le meilleur acteur est clairement le petit chien, c’est dire le niveau…

Et les scènes d’action alors ? Et bien elles sont à l’image du reste du film… C’est mou du genou. Mais bien hein ! A tel point que, à part une ou deux petites fulgurances ci et là, elles en deviennent presque soporifiques. La faute clairement à des bruitages lors des tirs ou des coups qui sont bien trop euh… mous, entendez par là avec un volume bien trop faible pour leur donner un réel impact ; mais surtout à des gunfights beaucoup trop chorégraphiés, à tel point qu’on se demande si Keanu Reeves n’a pas raté une carrière de danseur. En fait, on a l’impression que le film veut se différencier de la masse en nous proposant un mélange de guns et de karaté (pour le coté katas). Certes, sauf qu’il n’y a rien de nouveau là dedans et que cette pratique a été déjà plusieurs fois utilisée, et surtout avec bien plus de talent comme dans l’excellent Equilibrium (2002). Non, ici c’est vraiment mou et tout ou presque sonne faux.
Quelques points positifs à noter tout de même parce que malgré tout, tout n’est pas à jeter. Visuellement, John Wick tient la route. Son esthétique est convaincante, aussi bien au niveau de la photographie que du jeu des lumières. Il bénéficie également d’une bande originale réussie, mêlant mélodies calmes à d’autres plus énervées style Marilyn Manson. Mais j’ai beau chercher, ce sont réellement les deux seules choses positives qu’il ressort de ce visionnage qui aurait été à la limite de la pénibilité.

Sans parler de purge, même si dans l’absolu on n’en est pas loin, John Wick rate le coche à presque tous les niveaux. Et quand je vois ces nombreux avis positifs sur la toile ou cette moyenne de 7.2/10 sur plus de 150000 votants (!!!), je me dis que, soit les gens sont de moins en moins exigeants en matière de divertissement, soit c’est moi qui devient de plus en plus difficile. Peut-être les deux remarque…

Note :



Titre : John Wick
Année : 2014
Durée : 1h41
Origine : U.S.A. / Canada / Chine
Genre : Vengeance !
Réalisateur : David Letch, Chad Stahelski

Avec : Keanu Reeves, Michael Nyqvist, Alfie Allen, Adrianne Palicki, Bridget Moynahan, Ian McShane, John Leguizamo, William Defoe, Dean Winters, Omer Barnea, Bridget Regan

 John Wick (2014) on IMDb


0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
30 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
killercrock
killercrock
30 avril 2015 11:25

Les gouts et les couleurs…
Je pense que c’est toi qui devient de plus en plus difficile.
J’ai adoré ce film, il redore de blason des films d’action décomplexés, et j’irais même plus loin en disant qu’il est digne des polars hk des années 90 dans lesquels le grand n’importe quoi était roi.
John Wick est un chef d’oeuvre pour moi.

killercrock
killercrock
Reply to  Cherycok
30 avril 2015 16:21

Faut pas déconner ah bon… Mon avis c’est de la merde alors ?
Oui pour moi c’est un chef d’oeuvre et un sans faute, tout est bon :
Keanue Reeves est parfait, joue l’émotion, et execute ses cascades tout seul ( hormis la chute de la boite de nuit) les gunfights qui mélangent kung fu/judo sont juste jouïssifs, l’univers crée autour de Wick est génial ( les nettoyeurs, l’hôtel, les personnages charismatique à souhait ) c’est bien filmé et lèché, l’ost est pafaite. Le seul point negatif que je donnerais ne concerne même pas le film mais la suite annoncée inutile le film se suffit à lui seul ( bon sauf si c est un prequel à l epoque à laquelle Wick était teh big killer).

Steven
Steven
30 avril 2015 16:01

Mou du genou et bien naze …. Really ?!

Je suis HK mania depuis le début et j’ai toujours adoré vos critiques , mais dernièrement (Sans vouloir faire de jugement) j’ai l’impression qu’il a une atmosphère *Blasé* qui survole certaine critique. C’est possible de ne pas aimer un film et d’avoir un opinion différente , je respect ça ! Mais j’ai un peu de la misère à comprendre qu’on puisse trouver John Wick très naze ou mou du genou.

Oui l’histoire est classique , mais agréable à suive et j’aime bien l’espèce de sous-monde pour les assassins qui a été créé (Notamment l’hôtel) ce qui rend déjà l’univers un peu plus intéressant. Mais si il y a bien une chose que le film offre avec un grand A c’est les scènes d’actions ! Fluide , rapide , montage impeccable , excellente réalisation avec des plans-larges qui laisse l’action toujours lisible … Enfin 2 réalisateurs qui savent comment réaliser des gunfights (Pas comme Olivier Megaton !) , Reeves n’a jamais été quelqu’un de très expressif , mais le rôle Bad Ass de John Wick lui va à merveille. Surtout que Reeves s’implique à fond dans le projet en réalisant lui même ses cascades (Il y a des prises très impressionnantes) , sinon juste l’énorme scène du club vaut à elle seule le visionnement du film !

John Wick , c’est un film d’action généreux et simple comme on pouvait en voir souvent dans les années 90’s et cela fait cruellement du bien dans une époque ou le CGI est roi et CHIANT !

En dehors des films indépendants (Isaac Florentine etc..) , John Wick est pour moi le meilleur film d’action américain qu’on a eu depuis très longtemps !

Sans rancune Cherycok 😉 Mon but n’est pas de créer une chicane hélé

Steven
Steven
Reply to  Cherycok
30 avril 2015 16:26

Haha c’est correct et je respect ça (Je ne parle pas de chef-d’oeuvre non plus) , par contre pour Skin Trade on est bien d’accord 😉

killercrock
killercrock
30 avril 2015 16:26

Pour moi c’est un chef d’oeuvre point barre.
Peut être que tu es blazé mon gars, c’est comme Kung Fu jungle qui est un putain de film généreux et que beaucoup crache dessus pour de vieilles raisons…
C’est sûr c’est telllllementttttt mieux un THE RAID tout pourri sans histoire avec des personnages sans charismes, et des combats soit disants révolutionnaires qui donnent dans le gore à outrance ( et c est pour cela que ça plait)
Bref chacun ses goûts, désolé si le “chef d oeuvre” ne passe pas pour toi, j ai respecté ton avis alors fais de même stp

Steven
Steven
Reply to  killercrock
30 avril 2015 16:36

John Wick n’a pas forcément plus d’histoire que The Raid , mais The Raid ne plait pas juste parce que la violence est très présente. C’est surtout qu’on est en face d’un d’action-art martial de haut calibre , qui possède une réalisation de très grande qualité , un team de cascadeur incroyable et une fureur qui s’en dégage dans chaque scènes. Honnêtement , je m’en fou quand l’histoire est simple , si le réalisateur est capable de garder une tension constente et d’instaurer une atmosphère immersif .. GOOD ! Gareth Evans Réussi haut la main (Pas loin de Assault on Precinct 13) , sinon ouais je suis d’accord pour dire que le film contient également les meilleurs scènes de combats depuis longtemps (Putain de final , le combat contre 4 , le premier fight à l’arme blanche dans le couloir !).

Même si j’ai adoré John Wick , The Raid mérite plus la côte du chef-d’oeuvre d’action et si l’histoire te fait autant chier … La suite offre plus de contenu en plus d’être de la putain bombe ! 🙂

Steven
Steven
Reply to  Cherycok
30 avril 2015 16:41

J’ai bien hâte d’avoir ton avis , c’est juste ÉNORME !

Steven
Steven
Reply to  Cherycok
30 avril 2015 16:48

Tu laisseras un avis sur le forum alors , j’y vais régulièrement 🙂

killercrock
killercrock
30 avril 2015 16:35

“ah, et je ne suis pas ton gars hein ”

Relax toi mec et arrête de me prendre de haut j’ai riens dis de mal…

killercrock
killercrock
30 avril 2015 16:40

Ah désolé alors ! Sur mon ordi le smiley est sorti en un carré bizarre…
Autant pour moi ! 🙂

jinchu
jinchu
30 avril 2015 18:03

perso J’ais bien aimé le coté ultra chorégraphié des scènes d’actions. Il faut les prendre pour se que c’est un massacre totalement irréaliste.

Apres on aime ou on aime pas. Pour moi c’est un film moyen mais avec de bonnes intentions.

feroner
Administrateur
30 avril 2015 19:27

“Keanu Reeves monoexpressif comme jamais” bon je crois que l’on est tous d’accord la dessus mais quel expression? Ca fait vingt ans que je cherche.
The raid c’est juste de la bombe et moi j’aime bien quand le scénar d’un film c’est: une tour remplit d’enfoirés a dézinger. Ca laisse toute la place a l’action et quand elle est de ce niveau la ca rattrappe tout.

Guillaume
30 avril 2015 20:00

Cherycok s’est fait hacké son compte ?

Oli
1 mai 2015 10:38

Damned ! Je rentre du boulot et que vois-je ?! 24 com’ ! Vous avez aiguisé ma curiosité, j’ai envie de le voir maintenant, ce film !

Paulo
Paulo
1 mai 2015 13:44

Film nul. je m’en doutais d’ailleurs. je press play quand même. je me souviens de la scène où le chien meurs, j’ai failli pleurer..lol. le reste, m’en souvient plus. très weak ce John Wick.

feroner
Administrateur
1 mai 2015 15:13

Moi aussi tout ces coms mon amené a voir ce film alors que je m’en foutais éperdument.
Après visionnage je vous en veux un peut, le premier quart d’heure est un alignement de cliché, ancien tueur rangé qui reprend du service, mafia russe, ford mustang ( la voiture la plus filmé), enterrement sous la pluie avec plans aérien sur les parapluies noir et l’ancien partenaire qui se tient a l’écart du groupe. ca pouvait encore passer mais les dialogues sont vraiment catastrophiques, les mecs disent des conneries avec un air super sérieux, quand John Wick dit qu’il les massacre a cause de son petit chien j’ai eclaté de rire.
Tout n’est pas a chier, la réalisation classieuse, les scène d’actions bien chorégraphié (la je te suit pas cherycok même si elle sont un petit peu molle c’est plutôt pas mal)
Pour les fans de “the wire” on peut voir Lance Reddick le lt Daniels en récéptioniste d’hotel assez étrange, et Clark Peters le détective Freamon dans un role de merde, sinon Aflie Allen reprend exactement le même rôle que dans game of throne encore une preuve du manque d’idée du film.
pour cherycok “plutôt que palabrer pendant des heures… appuyer sur la detente” je citerait Elie Wallach ” Quand on tire on racconte pas sa vie”
PS: Johnnie To fais ce genre de film beaucoup mieux en 15 jours avec dix pour cent du budget.

Oli
19 mai 2016 0:33

Finalement je l’ai vu et j’ai beaucoup aimé. Super ambiance, super idée pour bâtir le background de cet univers qui donne au film un petit côté surréaliste – ça me rappelle un peu un film de Suzuki mais je n’ai plus le titre en tête. J’oubliais le casting : convaincant. Excellent divertissement.

Oli
4 janvier 2018 14:37

Revu ce soir, avant la sortie du 2 à la location. Une petite bombe, jouissif vraiment. Même la deuxième fois. Un petit bijou de film noir/d’action décomplexé, qui fait penser à quelques petits trucs par moment (LA MARQUE DU TUEUR, HOTLINE MIAMI)… Est-ce réaliste ? Oui et non. Ce qui est fort, dans JOHN WICK, c’est que notre suspension volontaire d’incrédulité n’est jamais mise à mal. Car le film est réaliste “dans son univers”. Et ça, ce n’est pas si facile à faire.

Je suis fan.