[Film] Cluedo, de Jonathan Lynn (1985)


Six personnes sont invitées à passer une soirée dans un manoir. Elles ne se connaissent pas, mais toutes semblent avoir quelque chose en rapport avec l’hôte de la soirée. Six meurtres sont commis. Mais qui a tué qui et où ? Et quelle est l’arme du crime ? Attention, les apparences sont parfois trompeuses…


Avis de Cherycok :
Alors qu’il va bientôt de nouveau être adapté au cinéma par les scénaristes de Deadpool et Ryan Reynolds, le jeu de société mondialement connu Cluedo avait déjà eu droit à une adaptation cinématographique en 1985 par Jonathan Lynn, réalisateur de Monsieur le Député (1992), Mon Voisin Le Tueur (2000) ou encore Petits Meurtres à l’Anglaise (2010). En tant que grand amateur de jeux de société, même si j’ai depuis longtemps délaissé ces classiques pour me focaliser sur les jeux dits « modernes », la curiosité était tout de même de mise. Pour son premier film, alors que le thème du jeu aurait pu parfaitement coller au genre thriller, Lynn se lance dans une comédie loufoque, très théâtrale, très bien écrite et qui, malgré quelques différences, respecte complètement le jeu de société et ses mécanismes.

Pour les quelques rares lecteurs qui n’auraient pas au moins entendu parler du jeu de société Cluedo, il s’agissait donc d’un jeu dans lequel les joueurs enquêtaient sur la mort du Docteur Lenoir dans un manoir anglais. Il fallait deviner qui l’avait tué parmi les 6 personnages présents à ce moment-là, dans quelle pièce du manoir, et avec quelle arme. Le principe du jeu est ici bien retranscrit et l’ensemble demeure assez fidèle. On retrouve les personnages principaux (Mme Pervenche, Colonel Moutarde, Professeur Violet, …), les différentes pièces du manoir et leurs passages secrets, ainsi que les six armes (clé à molette, couteau, pistolet, …), … Mais pour rendre le tout plus cinématographique, des modifications vont être apportées. L’histoire de certains personnages va être changée. Par exemple, Mme White, qui dans le jeu est la bonne ou la cuisinière, est ici simplement Madame White, la cuisinière et la bonne étant deux autres personnages bien distincts. Autre différence notable, il n’y a pas ici seulement une victime comme dans le jeu mais six en tout, dont cinq personnages ne faisant pas partie du jeu et donc créés pour l’occasion. Le personnage du majordome Wadsworth, incarné par Tim Curry (The Rocky Horror Picture Chow, Ça) a lui aussi été créé spécialement pour le film. Il en est d’ailleurs le fil conducteur puisqu’il est le principal enquêteur dans l’histoire, un peu comme s’il représentait les joueurs du jeu de société. Quelques modifications également au niveau des salles puisque, en plus du rez-de-chaussée et de ses différentes pièces qui sont quasiment respectées, un étage ainsi qu’un sous-sol, non présents dans le jeu, sont rajoutés.
Mais qu’importe, Jonathan Lynn fait attention de ne rien dénaturer du jeu de société, jusque dans son principe qui est évoqué rapidement par un des personnages : « Nous allons essayer de trouver qui l’a tué, dans quelle pièce, et avec quelle arme ». A n’en pas douter, le réalisateur appréciait énormément le Cluedo.

Cluedo est donc une comédie matinée d’enquête. Un humour so british flotte tout le long du métrage. Jonathan Lynn semble avoir voulu donner un côté très théâtral à son film, aussi bien en termes de mise en scène, réduite au strict minimum, où on mise tout sur les décors très ressemblants à ceux du jeu, que dans le jeu des acteurs. Un jeu tout dans l’exagération, la gesticulation, la répétition, où on insiste bien sur les gags ou les jeux de mots afin que le public s’en rende bien compte. Un parti pris du réalisateur qui risque d’en rebuter certains, possiblement une des causes de son plantage au box-office lors de sa sortie (même s’il acquerra au fil des années un petit statut de film culte) mais qui pourtant donne un coté complètement loufoque. Le paroxysme étant atteint lors du final, lorsque Tim Curry nous présente le dénouement de l’histoire, en totale roue libre comme s’il avait ingurgité une demi-douzaine de cachetons d’ecstasy. D’ailleurs, la construction du scénario est tellement intelligente qu’il est quasiment impossible de deviner qui a tué qui. Le film propose d’ailleurs trois fins, les unes à la suite des autres : une première fin, une deuxième fin « ce qui aurait également pu se passer », et enfin « ce qui s’est réellement passé ». Libre au spectateur de choisir la fin qu’il préfère.
Alors il est clair qu’on ne rigole jamais aux éclats devant Cluedo. Certains gags sont répétitifs, d’autres un peu trop poussifs, et ce surjeu théâtral cité plus haut peut finir par fatiguer malgré la courte durée du film. Mais il se dégage une certaine légèreté et bonne humeur qui nous met le sourire au coin des lèvres d’entrée de jeu et qui ne nous quitte à aucun moment. Assurément pas le film du siècle, mais néanmoins un très sympathique divertissement.

LES PLUSLES MOINS
♥ Tim Curry on Fire
♥ La mise en place du scénario
♥ Le respect du jeu de société
⊗ Christopher Lloyd sous exploité
⊗ Le jeu poussif
Cluedo n’est pas un grand film, il n’en a d’ailleurs pas la prétention. Il permet néanmoins de passer un bon moment en compagnie d’un casting à la bonne humeur communicative et d’un scénario bien ficelé.



Titre : Cluedo / The Clue
Année : 1985
Durée : 1h34
Origine : U.S.A
Genre : Kikatué ?
Réalisateur : Jonathan Lynn
Scénario : John Landis, Jonathan Lynn

Acteurs : Tim Curry, Christopher Lloyd, Eileen Brennan, Madeline Khan, Mickael McKean, Martin Mull, Lesley Ann Warren, Colleen Camp, Lee Ving

 Cluedo (1985) on IMDb












10 Comments

Add a Comment
  1. Je suis un dingue du jeu de société, j’ai bien aimé cette adaptation cinéma, appréciant l’ambiance Agatha Christie, ce film m’a bien diverti.

    Il y a le film Un cadavre au dessert qui me tente bien mais dans les avis que j’ai lu, l’humour lourdingue revient très souvent, du coup j’hésite.

  2. Alors si tu es un dingue du cluedo, intéresse toi au jeu de plateau Mysterium (j’en ferais un test très bientot) : https://www.jeuxdenim.be/jeu-Mysterium

  3. Je connais très bien le jeu de société (en version plateau, et en version jeu vidéo)
    J’y ai joué de nombreuses parties !
    Je connaissait l’existence du film, mais je ne l’ai jamais vu…
    Le casting semble assez “haut de gamme” (Tim “Frank N Furter” Curry, Christopher “Doc Emmett Brown” Lloyd…)
    Et John Landis qui a participé au scénar !
    Faudrait que je le vois celui-là !
    Ou je pourrais peut-être tenter la prochaine adaptation par le scénariste de Deadpool..
    (enfin, faut d’abord voir ce que va donner cette nouvelle adaptation….)

  4. Merci de l’info Cherycok, ce jeu m’a l’air fait pour moi ^^

  5. Bah avec plaisir Pti Denis. Je suis un gros joueur de jeux de société dit “modernes” et Mysterium est tout bonnement excellent (je l’ai avec les 3 extensions). Donc si tu as l’occaz et surtout les joueurs pour jouer avec, n’hésites pas !

  6. Bon j’ai super honte mais en fait j’ai déjà joué à Mysterium il y a quasiment 2 ans. Je ne m’en suis pas souvenu sur le moment car j’y avais joué lors d’une soirée où j’étais un peu éméché donc souvenirs un peu flous.
    C’est en cherchant des infos sur le net que les visuels me parlaient mais impossible de m’en souvenir au début.

    Donc je suis d’accord : excellent jeu! 😉

  7. Ah ah, ca fait plaisir que les gens commencent à connaitre des jeux autres que les trucs qui ont 40 ans genre monopoly, bonne paie et compagnie ou les trucs stupides à base de crottes de chien et autres tartes à la crème ^_^

    1. C’est vrai que les Monopoly, Bonne Paie et autres Destins ne datent pas d’hier, mais ils restent des grands classiques !
      Vieux mais indémodables quoi !
      Par contre les jeux débiles, c’est vrai que c’est un peu limite !
      Mais bon, ça fait marrer les gosses…
      Et je trouve que le nom du jeu avec les crottes de chien est bien trouvé :
      “Toutou’ Rista” ! Moi ça me fait marrer ! 😀

  8. Ouais mais moi qui suis à fond dans les jeux modernes, et quand je vois le nombre de jeux hallucinants pour enfants qui sont aussi bien funs, intelligents, que bien pensés, et que dans le commerce je vois les jeux abrutissants et débiles qu’on sert à nos gosses, je me dis que le monde marche sur la tête…

    Et tu ne me feras pas jouer à Monopoly, Bonne Paie ou Destin après que j’ai gouté à Mysterium, Les Demeures de l’Epouvante, Pandemie, 7th Continent et les plusieurs centaines de jeux de plateau/société qui sortent en France tous les mois 😉 Car même s’ils restent des classiques comme tu dis, ils sont dépassés et démodés ^_^

  9. Mais le monde marche bel et bien sur la tête Chery ! 😉
    Non, mais je comprends ta position, et c’est vrai qu’il existe de très bons jeux funs, ludiques et biens pensés pour les enfants et j’approuve totalement, mais, faire un ptit jeu un peu débile avec eux de temps en temps, c’est pas constructif, mais ça détend et c’est l’occasion de se marrer !
    (testé et approuvé !)
    Un peu comme nous quand on matte un gros nanar débile…de temps en temps, ça fait du bien !
    😉

    Et pour les vieux jeux de société, je comprends ton point de vue, mais pour ma part, leur côté démodé ne me gène pas..
    Je les voit juste comme des classiques.
    Après tout est question de sensibilité j’imagine..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *