[Film] Better Watch Out, de Chris Peckover (2017)


On se retrouve durant le temps des fêtes alors que les parents de Luke doivent quitter le domicile pour la soirée. C’est la ravissante Ashley qui vient veiller sur le jeune garçon pendant leur absence. Luke prend son courage à deux mains pour essayer d’impressionner sa gardienne et lui déclarer enfin son amour. Malheureusement pour lui, des intrus s’infiltrent dans la maison et viennent mettre un terme à son plan.


Avis de Cherycok :
Décidément, après le très fun The Babysitter, voici à nouveau un film dont il ne vaut mieux rien connaitre avant de s’y lancer dedans. Alors si l’envie vous dit de voir un très bon petit film à mi-chemin entre la comédie noire et le film d’horreur, ne regardez aucune image, aucune bande annonce du film, et arrêtez de lire cette critique immédiatement car votre plaisir s’en retrouverait immédiatement réduit tant il est très difficile de ne pas trop en dévoiler afin que le spectateur garde l’effet de surprise. Alors pour ceux qui ne feraient que survoler ce texte, je vais mettre un [SPOILER ALERT] en gras et en couleur, histoire qu’il soit bien visible. Voilà, cela étant fait, revenons à Better Watch Out, un film possédant de nombreuses similitudes avec The Babysitter cité plus haut tout en étant relativement différent. La comparaison sera donc inévitable mais au final, le plus important, c’est que les deux films sont bons. Alors il n’y a donc aucune raison de ne pas se jeter dessus !

Musiques de Noël, de la neige, ambiance légère, Better Watch Out commence comme ces nombreux films / téléfilms de Noël qui vont débouler avec cette fin d’année qui approche. Il est donc, comme pour The Babysitter, question d’un jeune garçon, un peu geek sur les bords, trop couvé par ses parents et qui, lorsqu’ils vont devoir s’absenter, vont faire appel à la jolie baby-sitter attitrée du jeune homme afin de s’occuper de lui. Le jeune homme, en pleine poussée d’hormones, a également développé des sentiments entrejambiaux et a donc envie, malgré son jeune âge, d’aller plus loin qu’une simple soirée film d’horreur avec la demoiselle qui le garde. Et comme dans The Babysitter, un rebondissement va remettre tous les plans du jeune garçon en cause, ainsi que les nôtres. Car la force et l’intelligence de Better Watch Out est de nous amener sur des sentiers sur lesquels peu s’aventurent tant l’exercice peut être périlleux. Contrairement au film de McG cité précédemment, Chris Peckover nous fait bien comprendre durant toute la première demi-heure que quelque chose va arriver et nous surprendre (fenêtre retrouvée ouverte, balançoire qui bouge seule, …). On attend donc et cette chose se produit, sauf que la tournure que le film prend est bien inattendue et ce sentiment de se faire avoir est des plus agréables. Toute la dernière heure ne cessera de nous surprendre par ailleurs, la particularité de la situation engendrant des scènes complètement décalées et extrêmement réussies, un peu comme si Maman j’ai raté l’avion rencontrait un film de Home Invasion, ce que le film culte des années 90 est déjà, mais ici pas pour les pitis nenfants.

Les deux films sont donc extrêmement similaires dans leur déroulement, avec mêmes certaines idées qu’on retrouve de l’un à l’autre (l’enfant trop couvé, les somnifères, le pendu, la victime attachée sur la chaise, …). Mais pourtant, il y a deux différences de taille : l’humour et le rendu graphique de la violence. Là ou The Babysitter se jetait avec un certain talent dans l’humour débile assumé avec des dialogues qui ne l’étaient parfois pas moins, Better Watch Out préfère l’humour noir et cinglant, aussi bien dans ses lignes de dialogues que dans les situations auxquelles sont confrontés les différents protagonistes. Le divertissement est bel et bien là et on prend un certain plaisir coupable à regarder les mésaventures des personnages, aussi violentes soient elles. Et c’est donc là la deuxième différence avec The Babysitter. Alors que ce dernier balance joyeusement à l’écran des litrons d’hémoglobine, Better Watch Out n’est pas réellement gore. Sa violence est essentiellement hors-champ, sa force résidant quasi exclusivement dans le sous-entendu, atténuant l’effet immédiat que peut procurer un coup de shotgun sur un enfant de 12 ans tout en gardant intact l’impact psychologique d’une telle chose.
Le réalisateur évite de nombreux pièges inhérents au genre et se moque gentiment de tous les clichés dans toute sa première partie. Il est épaulé pour cela par un excellent casting, plus particulièrement le jeune Levi Miller semblant complètement à l’aise dans son rôle. Plus le film avance et plus cette petite tête mignonne va se transformer en tête de con, avec cette farouche envie (un peu comme pour le roi Geoffrey dans Game of Thrones) de rentrer dans l’écran et de lui balancer une bonne grosse paire de claques. Il fait preuve d’une justesse incroyable face à la complexité de son personnage. Et que dire de ce plan final absolument jouissif. Surtout laissez défiler le générique de fin…

LES PLUSLES MOINS
♥ Les rebondissements
♥ La tournure du scénario
♥ Le casting
⊗ Déroulement un peu « gros »
A l’instar de The Babysitter, Better Watch Out est une comédie horrifique étonnante, à la fois subversive et divertissante. On se laisse porter par un scénario qui nous amène là où on ne l’attendait pas et le cinéma de genre australien nous prouve une fois de plus qu’il est en grande forme. Très bon !



Titre : Better Watch Out
Année : 2017
Durée : 1h29
Origine : Australie / U.S.A
Genre : Home Invasion ?
Réalisateur : Chris Peckover
Scénario : Zack Kahn, Chris Peckover

Acteurs : Olivia DeJonge, Levi Miller, Ed Oxenbould, Virginia Madsen, Patrick Warburton, Aleks Mikic, Dacre Montgomery, Tara Jade Borg, Brendan Clearkin

 Better Watch Out (2016) on IMDb

















0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rick
Administrateur
21 octobre 2017 4:19

Deux films de suite avec une base similaire et où nous sommes totalement d’accord. Bon en même temps, celui-ci tu l’as tenté après avoir eu mon avis (et vice versa pour The Babysitter). Bien content que tu l’ai apprécié en tout cas comme il se doit. Et si tu soulignes le jeu de Levi Miller, excellent il est vrai dans son évolution, j’ai été surpris aussi par les deux autres gamins, surtout suite aux mauvais souvenirs de THE VISIT, puisqu’ils avaient les rôles principaux. Mais comme quoi, il suffit d’un bon scénar et voilà, tout passe bien.

Liojen
Liojen
23 octobre 2017 9:48

merci de m’avoir fait découvrir ce film!
J’ai bien fait de m’arrêter après la lecture de ton premier paragraphe!
Avec ma femme on a adoré ^^

Liojen
Liojen
Reply to  Cherycok
24 octobre 2017 10:43

Oui j’avais déjà vu Babysitter quelques jours avant, excellent aussi! Mais j’avais vu la bande annonce donc je n’ai pas eu le même effet de surprise!
Au passage vraiment merci et bravo pour la qualité de vos articles les gars, ça fait pas mal d’année que je suis le site mais je n’avais jamais pris la peine de commenter!
A l’époque (hkmania) je venais essentiellement pour les articles sur les films de Jackie Chan (mon idole) et completer ma vidéothèque, ainsi que les critiques de films de cette époque bénie des 80’s ^^ et depuis je viens au moins une fois par jour!
 
 

Rick
Administrateur
23 octobre 2017 15:42

Voilà, la boucle est bouclée, je fais découvrir à Chery, qui fait découvrir à son tour, mission accomplie 😀 Si en plus tout le monde apprécie au final, c’est parfait.